Adultes Surdoués-rencontres HeliosPolis (Hpi, Zèbres, hqi...)

SE dire ou Faire savoir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SE dire ou Faire savoir ?

Message par Cyclopède le Lun 6 Mar - 12:12:04

Quand un général s'avance, bardé d'une multitude de médailles, il ne s'avance pas en tant qu'homme, mais en tant qu'objet de son milieu. Il disparaît derrière sa fonction, ce qui le réduit à l'état de pur symbole, de pur esprit. Personne ne songerait à lui demander si il dort bien, préfère les œufs au plat ou ce qu'il aime lire.

Il avance protégé par un statut dont il est le porte-drapeau.
Parfois la manière dont la connaissance nous est proposée me fait le même effet: on s'identifie à un savoir comme d'autres à un costume, et tout le temps passé à cela est un temps pendant lequel en réalité on refuse la communication. Elle passe après la leçon. Ne SE dire (ou le croire) qu'au travers d'une sucession de renseignements divulgués, qui nous évite l'engagement réel de notre personne, procède sur le même pricipe que je décris avec l'exemple du général.

Nous ne sommes PAS ce que nous savons ou pensont savoir. Le faire savoir n'est pas SE dire. Avancer bardé de diplômes, ou de savoirs, d'articles, ne dit rien de nous.

C'est un peu comme se cacher derrière une couverture de livre. study


Ces consepts simples m'ont été inspirés par un copain qui se pseudo-nomme Varna.

*
avatar
Cyclopède
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 399
Points : 638
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: SE dire ou Faire savoir ?

Message par Vive le Lun 6 Mar - 12:30:21

Je ne pense pas que la connaissance nous éloigne de ce que nous sommes.
Dans ton exemple : tu parles d'une autorité, instituée etatiquement, que nous sommes dans l'obligation de respecter.
Il me semble au contraire que la connaissance, dans un pays où son accès n'est pas censuré ( via le net) est un parcours de liberté. Chacun est libre de s'enrichir dans sa réflexion et d'aller au plus précisément de son etre .

Si certains aiment à se cacher derrière un discours purement descriptif et Sans émotions, détachés de toute illustration et référence à son expérience propre cela peut être pour des raisons diverses : se dire en effet que l'expérience n'est point vérité, qu'une approche dogmatique laissera à celui qui entend le discours le choix de l'analyse critique.

Quant à asséner des arguments d'autorité, non sourcés, si le sujet n'est pas définitivement tranché, il s'agit seulement d'un manque d'humilité ou d'ouverture d'esprit devant la vérité que nul ne détient , ou bien encore un moyen de récupération idéologique, du prosélytisme.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1891
Points : 2364
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: SE dire ou Faire savoir ?

Message par Cyclopède le Lun 6 Mar - 14:12:29

Je ne pense pas que la connaissance nous éloigne de ce que nous sommes.

Ce n'est pas ce que j'ai dis.

Chacun est libre de s'enrichir dans sa réflexion et d'aller au plus précisément de son etre .

Je n'ai pas dis le contraire, j'ai juste dit qu'au niveau de nos interactions, le "savoir" pouvais n'être qu'un costume,
voire même un déguisement pour nous permettre d'avancer masqué. Ou encore une séduction.

Ce qui est intéressant, ce n'est pas d'abord ce que tu sais, c'est d'abord ce que tu es. C'est avec cela que je peux communiquer au delà du langage. Je n'ai pas de sympathie pour un livre en tant que tel, au mieux j'en ai pour son auteur.

du prosélytisme.

Il ne t'ai jamais venu à l'esprit que tout auteur d'article quel qu'il soit a lui aussi quelque chose à vendre ? Un travail une intuition, une thèse, une hypothèse ?
Que c'est son intérêt de le divulguer et que nulle part on n'a jamais à faire à de la pensée pure ?
C'est un état de fait général, commun à tous. Aux laboratoires, universités, écoles, et que c'est même le propre de notre système de fonctionner ainsi ?

Plus largement, un être, en tant qu'être, ne peut se sentir nourri par un simple objet (y compris de connaissance). L'étage le plus important de sa personnalité n'y trouve pas de rassasiement.

Quand tu vas sur un blog, et que la première chose que tu vois c'est une liste de titres de tous ordres, il faut comprendre ce que ça veut dire.
Ça veut dire "Je sais, j'affirme, apprenez de moi, mais vous n'êtes pas qualifiés pour contredire, sur ce sujet, je détiens la vérité, mes diplômes en font foi." Ça c'est la forme de prosélytisme la plus méprisante.
C'est le refus de communication le plus absolu. Étonnant que si peu de gens s'en aperçoivent.
avatar
Cyclopède
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 399
Points : 638
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: SE dire ou Faire savoir ?

Message par Anarkyss le Lun 6 Mar - 14:44:35

ça me rappelle un passage de je ne sais plus quoi, qui dit grossomerdo que lorsque vous croisez une personne, vous croisez un bus de convention.

Je vais rechercher ça.
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 595
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: SE dire ou Faire savoir ?

Message par Vive le Lun 6 Mar - 14:52:13

Possible que tu aies raison.
Mais il me semble que tu prêtes des intentions à celui qui expose Sans rien attendre en retour, ou qui expose aux autres pour faire aboutir sa pensee au plus juste, voir même en quoi son raisonnement pêche. Les blogs je n'y vais guère. De meme je trie mes lectures et ne traîne pas sur les sites manifestement orientés.

On sait aussi que bon nombre de questions demeurent sans reponse aucune ( de facon absolue). Cf ma réflexion sur la bienveillance, qui n'est pas la clef parfaite.

Je prête certainement beaucoup d'altruisme dans l'effort que font certains auteurs pour exposer sans imposer une pensée. Je trouve qu'il s'agit d'un acte généreux.

Oui pour le savoir aseptisé. Cela n'a que peu d'intérêt en soi, sauf pour satisfaire sa curiosité, le partage dans un but ludique. Parler de ma vie et mes expériences m'ennuie, entendre les gens se raconter me convient si je les apprécie. Nous sommes tous faillibles, tous confrontés à la mort, la maladie, la souffrance, etres sensibles, aux émotions enfermées dans un corps : double peine. Les plus forts portent le fardeau en silence, d'autres gémissent , d'autres souffrent tout le temps. Qu'en faire? Moi je sais pas.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1891
Points : 2364
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: SE dire ou Faire savoir ?

Message par Cyclopède le Lun 6 Mar - 15:07:45

Mais il me semble que tu prêtes des intentions à celui qui expose Sans rien attendre en retour

Il y a deux façons de recevoir l'idée; soit comme une libération qui nous permet d'aborder la communication autrement, soit se vexer.

Quelque chose m'a toujours paru évident dans le système thèse, antithèse, synthèse. C'est que puisque la thèse et l'antithèse s'annulent, il n'y a pas vraiment d'apport. Communiquer, pour la beauté du geste (?) pour ne rien changer explique peut-être ce qu'il y a de stagnant dans la vie intellectuelle.

"Parler de ma vie et mes expériences m'ennuie" M'ennuie ? Que veux-tu dire par là ?
Dans la mesure où ce sont nos expériences qui nous dirigent vers ce qui nous inétresse et nous motive, c'est loin d'être une donnée quelconque: c'est à la racine même de nos choix.

Y compris du reste le choix de la naissance de ce forum.

Se dire ça n'est pas raconter sa vie. Se dire c'est expliquer pourquoi c'est de cela plutôt que de ceci on a envie de parler.
avatar
Cyclopède
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 399
Points : 638
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: SE dire ou Faire savoir ?

Message par Vive le Lun 6 Mar - 15:26:33

Alors je vais répondre aux deux points de questionnement :
Concernant le fait d'exprimer sa pensee : j'ai volontairement utilisé le verbe exposer. Bien évidemment que l'expression de sa pensée aux autres permet de faire aboutir etc cf post précèdent). Mais il me semble vain voir meme non souhaitable de vouloir unifier celles ci. Il y a autant de pensées que de cultures voir meme d'individus.
L'intention dans le discours est importante. Cela doit dépendre des caractères de chacun mais j'ai horreur que l'on tente de m'imposer sa façon de voir les choses, j'ai assez d'éveil pour faire miennes les idées auxquelles j'adhère. Je suis preneur d'idées. Si celles ci me paraissent compatibles avec mon paradigme ( plutôt orienté sur la bienveillance). Je ne puis parler que de mon cas en temps qu'entendeur de discours. À la facon de montaigne on peut imaginer que je parle aussi de quelques autres .

Parler de moi m'ennuie : mes expériences me servent oui, j'y réfléchis, mais j'ai du mal à me livrer. Sauf si je suis pleinement en confiance, et que j'ai pu cerner l'esprit de celui ou celle avec qui je choisis d'échanger sur le sujet. Mais souvent les gens n'ont pas plus de solutions que je n'en ai. Donc sert à rien. Je fais mes choix seule. Et je tiens mes proches informés des directions que j'ai choisies. Ils ont l'habitude et me répondent "ah bon".
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1891
Points : 2364
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: SE dire ou Faire savoir ?

Message par Cyclopède le Lun 6 Mar - 15:58:06

Oui, c'est une forme de relativisme. Mais ton relativisme m'en apprend plus sur toi que le reste. C'est déjà ça.

Si celles ci me paraissent compatibles avec mon paradigme

Rien n'est plus utile pour fixer une réflexion que de la voir se confronter à d'autres. Rien n'est plus utile pour avancer que de se nourrir de la pensée inverse. Elle nous rend service sans même le savoir en nous donnant des points à contredire et des élements de comparaison.

avatar
Cyclopède
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 399
Points : 638
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: SE dire ou Faire savoir ?

Message par Vive le Lun 6 Mar - 16:02:38

Oui, je suis curieuse de toute idée mais pas preneuse de toutes. Je me suis intéressée à des idéologies complètement à lopposé des miennes. Je ne prends pas ces idées la. J'en connais l'existence. Et ensuite j'y adhère ou non. Y'a pas plus simple que moi, en fait.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1891
Points : 2364
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum