Adultes Surdoués-rencontres HeliosPolis (Hpi, Zèbres, hqi...)

Ahura Mazda / Zarathustra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ahura Mazda / Zarathustra

Message par Invité le Mer 8 Mar - 10:38:04

Le zoroastrisme est une religion monothéiste de l'Iran ancien. Elle est une réforme du mazdéisme et tire son nom de son « prophète » ou fondateur Zarathoustra, dont le nom a été transcrit en Zoroastre par les Grecs (Ζωροάστρης, Zōroastrēs). Cette réforme est intervenue au cours du Ier millénaire av. J.C.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Mazd%C3%A9isme


https://fr.wikipedia.org/wiki/Zoroastrisme

Zoroastre n'a jamais prétendu être un prophète, il s'est contenté de donner des directions de recherche spirituelle. Les zoroastriens considèrent que leur dieu n'a besoin ni d'adoration, ni d'intermédiaires.

Dans la doctrine de Zoroastre, chaque personne répond de ses actes en vertu de la nature de son « Fravahr », l'équivalent du karma hindouiste. La doctrine se résume en une maxime : Humata, Hukhta, Huvarshta (« bonne pensée, bonne parole, bonne action »).

Zoroastre a condamné les rites et les sacrifices traditionnels offerts aux dieux par les Perses, mais il a gardé la tradition du culte du feu. Il s'était rendu compte que toute l'évolution du monde était basée sur « l'action » et « la réaction », donc la réponse à toute attitude charitable lui parut être la « bonne action ». Si en société, les gens s'adonnent à la bonté ils ne récolteront que la bonté et s'ils se livrent à la méchanceté, ils seront envahis par le mal.

Selon Zoroastre, la « bonté » est quelque chose comme une lumière qui vient du fond de soi, et cette bonté est inhérente à l'homme. Il y a en tout homme deux tendances l'une qui le porte au bien, l'autre qui le porte au mal ; ce que propose Zoroastre, c'est de toujours choisir le côté du bien, et cela se fait par une constante dialectique. Il est bien dit que c'est l'homme qui choisit, sans obligation, et que celui qui remplit sa responsabilité pleine et entière envers les autres est un Saoshyant ; mais aussi que le monde ne comporte qu'une voie, celle de la « droiture ».



https://fr.wikipedia.org/wiki/Avesta

https://fr.wikipedia.org/wiki/Norouz  (Newroz chez les Kurdes)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_du_silence


Parsis

Ils constituent l'une des deux communautés zoroastriennes (l'autre étant celle des Iranis) ayant quitté le monde iranien pour s'installer principalement en Inde.

À la suite de la conquête de la Perse par les musulmans qui venaient de subjuguer la Palestine, la Syrie et l'Irak, une partie de la population s'enfuit vers l'est et s'installa en Inde.




https://fr.wikipedia.org/wiki/Parsis


Tours du silence - Ne pas ouvrir:







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahura Mazda / Zarathustra

Message par Invité le Mer 8 Mar - 10:50:30

Norouz
D'après la tradition, les esprits des ancêtres rendent visite aux vivants les derniers jours de l'année, et beaucoup d'enfants s'entourent de draps, rejouant ainsi symboliquement les visites des morts. Ils courent aussi dans les rues en tapant sur des boîtes et des casseroles et frappent aux portes pour jouer des tours aux gens. Ce rituel est appelé qashogh-zany (battage de cuillers) et symbolise le fait de chasser le dernier mardi de malchance de l'année.

Le traditionnel porteur des couleurs de Norouz est un personnage appelé Haji Pirûz, ou Hadji Firuz. Il symbolise la renaissance du dieu du sacrifice sumérien, Dumuzi (Dumuzi, qui a donné son nom au mois hébreu de Tammuz), qui était tué à la fin de chaque année et renaissait pour le début de l'année nouvelle. Portant du maquillage noir et un costume rouge, Haji Firûz chante et danse dans les rues avec tambourin et trompettes en distribuant ses bons vœux pour l'arrivée de la nouvelle année.

scratch

Les fravarshi étaient des esprits tutélaires des morts, la partie protectrice de leurs âmes, qui revenaient durant les cinq derniers jours de l'année. C'était alors la fête de Fravardīghān, aussi appelée Hamaspathmaēdaya. Il s'agissait de cinq jours supplémentaires, nommés d'après les noms des cinq Gāthās, qui s'ajoutaient aux douze mois de trente jours. Cette fête, au caractère carnavalesque, était suivie par le Naurūz (ou Nowrouz), le Nouvel An, le 1er Fravardīn. Malgré la conversion des Perses à l'islam et l'adoption du calendrier musulman, le Naurūz est toujours resté vivant. Il est célébré à l'équinoxe du printemps. Une autre grande fête était celle de Mihr, Mihrgān, au jour de Mihr (le 16e) du mois de Mihr. Elle avait lieu à l'automne et coïncidait avec le début de l'année avant l'époque des Sassanides. On peut également mentionner six fêtes de cinq jours réparties sur toute l'année, le Hamaspathmaēdaya étant la dernière. On les appelait les Gāhanbār (phases de création).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Zoroastrisme

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahura Mazda / Zarathustra

Message par Invité le Mer 8 Mar - 11:00:02

Ils ont certainement inclus cette célébration d'un dieu/personnage forcément non inconnu d'eux puisque de Mésopotamie que les peuples iraniens ont longtemps dominés et qui sans cela influençait les régions alentours, en une forme de syncrétisme, d'autant plus plausible et compréhensible que sa célébration coïncidait avec le renouveau qui est le propre de Norouz.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Dumuzi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum