Adultes Surdoués-Forum HELIOS (Hpi, Zèbres, hqi...)

Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Page 5 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Ven 23 Juin - 13:52:43




 
Une introduction à la pensée et à la philosophie amérindienne  
 
par Russell Means
 

 
 

 
La loi naturelle
 
Russell Means
 
Traduit de son livre testament “If you’ve forgotten the name of the clouds, you have lost your way”, 2013
 
par Résistance 71
 
Présentation
1ère partie
2ème partie
3ème partie
4ème partie
 
Dans la perspective matriarcale, le monde est un endroit nourricier. Un endroit où des cadeaux sont donnés gratuitement. Lorsque les conquistadores espagnols et portugais arrivèrent, les Aztecs et les Incas ne pouvaient pas comprendre pourquoi ces nouveaux arrivants étaient si atteints de la folie de l’or.

Tout ce qu’ils avaient à faire étaient de le demander et les Indiens leur auraient donné.

Christophe Colomb écrivit après ses premiers contacts avec les Indiens des Caraïbes, que les natifs de l’endroit étaient si généreux et pacifiques que c’en était une faute.

Une faute ? Générosité et pacifisme des fautes, des défauts ? De quel type de monde provenait-il à votre avis ? Du monde de l’inquisition, des âges sombres, de la mort noire. Les Indiens des Amériques allaient se familiariser avec ce monde très bientôt.

Si vous vivez dans un monde où tout ce dont vous avez besoin est disponible de manière gratuite, la veulerie et le goût de la possession paraissent être une forme d’insanité. Pourquoi quelqu’un voudrait-il plus que ce dont il a besoin ? La terre mère procure une abondance quasi illimitée. Tout comme une mère donne à son enfant tout ce dont il/elle a besoin, la Terre fait de même pour ses enfants, les humains comme les autres créatures.

Si vous suivez la loi naturelle, vous n’avez pas peur de la mort, vous voyez les cycles naturels de la mort et de la renaissance partout autour de vous, dans vos parents et vos enfants, dans l’engourdissement de l’hiver et les nouvelles feuilles du printemps, la régénération de toute sorte de vie nouvelle.

Les anciens du monde indigène ne s’accrochent pas à la vie, ils n’ont pas peur, quand ils deviennent une charge pour la société, ils s’en vont tout simplement. Dans chaque cycle de la nature, tout au long de leur vie, ils ont été les témoins de la mort, de la réincarnation, de la renaissance, la mort et la décomposition se transformer en nouvelle vie et ils savent qu’ils font partie intégrante de ce cycle.

Les détails spécifiques du comment tout ceci se passe ne sont pas importants. Les peuples indigènes ne mentent pas, ils n’inventent pas d’histoire lorsqu’ils ne connaissent pas la réponse complète à une question. Ils ne prétendent ni n’affirment qu’ils savent des choses dont ils n’ont aucun moyen de vraiment savoir. Ils n’écrivent pas les paroles de ceux qui prétendent entendre des voix et proclament ensuite que ceci sont les paroles d’une sorte de “dieu”.. parce que la vie est vécue en équilibre, le langage se développe avec des positifs, pas de négatifs. Il n’y a pas de mot pour dire “mentir” dans la langue Lakota (NdT: une des langues du groupe dit “Sioux”), dans notre langue nous ne sommes pas capables d’insulter quelqu’un ou quelque chose. Dans la loi naturelle, chaque chose a sa place, où est le mal ? Il n’y a pas de mal dans la nature. En vivant par la loi naturelle, nous percevons les choses effectivement au travers de nos sens, nous développons une appréciation pleine et essentielle du monde réel qui nous entoure, de ce que nous expérimentons au quotidien, de la réalité.


Dernière édition par Vive le Ven 23 Juin - 14:02:54, édité 1 fois

Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Ven 23 Juin - 14:00:24





Rare mais oui.

Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Ven 23 Juin - 14:07:47

Je me sens tres proche des textes philosophiques des amérindiens, dénués de tout encombrement occidental.
S'ils étaient territorialistes ils le faisaient pour leur subsistance.
Et tout prélèvement d'un produit de la Terre était vecu comme une offrande.
Le respect de la Silencieuse. Ravagez la, elle ne pourra rien dire. C'est ce qu'ils font.

Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Ven 23 Juin - 14:23:16

Le Papalagui désigne le Blanc, l'étranger, littéralement : le pourfendeur du ciel. Le premier missionnaire qui débarqua à Samoa arriva sur un voilier. Les aborigènes prirent de loin les vols, Manches pour un trou dans le ciel, à travers lequel, un dieu nouveau venait à eux. Au début du XXe siècle, alors que les îles Samoa occidentales appartiennent à l'empire allemand, Touiavii, chef de tribu de Tiavéa, s'interroge vivement sur la façon de vivre des Papalaguis. Il se joint à un groupe de danse et visite l'un après l'autre tous les pays d'Europe. Ses notes, le plus fidèlement retranscrites ici, travail préparatoire à des discours pour ses frères des îles, nous offrent une possibilité de regard neuf sur nous-mêmes. Ils nous décrit en vrai ethnologue ou en découvreur naïf, et cela nous " décoiffe " !

Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Switch71 le Ven 23 Juin - 14:52:15

Vive a écrit:
Si vous vivez dans un monde où tout ce dont vous avez besoin est disponible de manière gratuite, la veulerie et le goût de la possession paraissent être une forme d’insanité. Pourquoi quelqu’un voudrait-il plus que ce dont il a besoin ? La terre mère procure une abondance quasi illimitée. Tout comme une mère donne à son enfant tout ce dont il/elle a besoin, la Terre fait de même pour ses enfants, les humains comme les autres créatures.

C'est toujours plus facile de vivre pacifiquement lorsque ton proche voisin doit pagayer quelques jours pour venir te trouver et qu'il y a abondance. La géographie joue un rôle très grand dans la structuration de nos société.

https://fr.wikipedia.org/wiki/De_l%27in%C3%A9galit%C3%A9_parmi_les_soci%C3%A9t%C3%A9s


Switch71
Pâquerette timide
Pâquerette timide

Messages : 18
Date d'inscription : 15/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Ven 23 Juin - 15:15:55

Évidemment , le contexte influe. Mais à quel point? Dans quelle proportion le contexte modélise t il la sagesse? Consommation possession, ce sont les axes de réflexion qui m'animent en ce moment.
Qu'est ce qui fait le bonheur des hommes aujourd'hui ? Le comblement de la nécessité ? La création du besoin? Le désir? Si le désir est destructeur faut il l'alimenter?

Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Ven 23 Juin - 20:15:06

" />


Semaine 8, un truc du genre.

Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par jolindien le Sam 24 Juin - 8:19:23

Quand on trouve le bonheur dans un rien, on a compris qu'il se situait dans un tout.

Avoir, avoir...et ne pas être.
Je vois souvent des femmes, des hommes tristes, je les croise ça et là sur cette Terre, ils ont tout mais ils n'ont rien, expression du vide qui anime leurs actions, leur existence.
Avoir pour combler ce vide, le gouffre avale tout, jamais rassasier.

Ce cher contexte, conditionnement sociétal, que la masse suit sans sourciller et tente d'entrainer tout ce qui résiste, s'écarte.
Le contexte est suffisant mais pas nécessaire, chaque homme doit trouver son pourquoi dans l'instant présent, dans le contexte de sa vie, alors il dépassera les limites qui lui sont relatives.
Est-ce plus simple, plus dur suivant ce contexte, peut-être que oui...
peut-être que non...
Je vais encore sortir la phrase: ce qui est, est.
Avec ces 4 mots,...tient 11 lettres,...le nombre qui me suit (avec ses variantes multiple, 22,33...), 11 petites lettres.
Ce que tu cherches ailleurs tu le trouveras ici, nulle part ailleurs que dans ton cœur.

J'ai lu un livre cette semaine, l'homme joie, christian bobin, un collègue du lycée m'a dit que ce livre lui rappelait mon écriture, mes intuitions.
Très beau ce livre, d'ailleurs il y parle du cercle, celui sans début et sans fin.
Il y parle de la vie, d'être humain, que le beau est intérieur avant d'être extérieur.




jolindien
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 315
Date d'inscription : 26/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Sam 24 Juin - 12:03:12

Il est marrant de constater que l’être humain est physiquement constitué de 2/3 d’eau comme notre grand-mère la terre. La Terre et le corps humain sont les hôtes de vastes colonies de vie diverse. La Terre, au travers de ses fonctions naturelles se purifie elle-même constamment. Lorsque les humains demeurent en contact avec les processus naturels de purification de la Terre, les humains font la même chose, ils s’efforcent de se purifier continuellement par des procédés naturels, maintenant un équilibre. Toute la vie doit demeurer en équilibre.

Les peuples indigènes de par le monde qui ont toujours vécu au gré des cycles de la Terre et de l’univers se retrouvent maintenant en déséquilibre parce que ces cycles ont été dérangés. Equilibre, qu’est-ce que cela veut dire ? Vivre en équilibre veut dire comprendre la loi naturelle.

On apprend la loi naturelle en observant toutes les différentes formes de vie autour de nous, les plantes, les animaux à quatre pattes, les peuples des insectes, ceux des animaux ailés… Les humains sont soumis aux mêmes lois ou principes que toute chose dans l’univers.

Une fois qu’une forme de vie commence à entrer en surpopulation, le Grand Mystère ou quelque soit la force gouvernant toutes choses, va commencer à créer des mécanismes naturels qui vont limiter la croissance de la population et ramener les choses en équilibre. Par exemple chez les mammifères, lorsqu’une surpopulation menace l’équilibre d’une famile de rongeurs, on en a vu se jeter dans la mer et se suicider en masse. Ceci se produit parmi les humains aussi, bien que cela prennent différentes formes, comme l’abus de drogues, d’alcool, les crimes violents, les guerres. Ceci est la loi naturelle en action.

Santé et équilibre sont intrinsèquement liées. Si une société crée une accumulation de déchets, alors un terrain fertile pour le développement de maladies existe, par contre si les gens vivent en équilibre en accord avec la loi naturelle, il n’existe et ne peut pas exister une quelconque accumulation de déchets. Les rejets de la vie amérindienne ont toujours été des matériaux complètement naturels, pas toxiques ni pour les humains, ni pour tout autre résident de la planète. Même les déchets du corps humain, quand ils ne sont pas accumulés en trop grandes quantités dû à une trop grande population, ne sont pas toxiques. C’est même l’opposé, décomposés dans les éléments, ceci procure une nourriture naturelle pour développer de nouvelles vies. Tout ce qui est utilisé par les Amérindiens vivant suivant la loi naturelle retournera à continuer la construction de nouveaux blocs de vie.

Récemment, vous avez sans doute entendu parler des patriarques parlant au sujet des “crédits carbones”, la base de la “valeur” dans le système scientifique actuel est le droit de chaque individu à contribuer au partage de la pollution, ce qui veut dire, de faire leur part pro-rata d’assassinat de la terre et de ses systèmes naturels dont nous dépendons tous pour survivre. Ils parlent même du comment l’individu pourra dans un futur proche, vendre ses crédits carbone à quelque industrie polluante. Il se créera une bourse d’échange des crédits carbone (NdT: déjà été créé avec le CCX ou Chicago Carbon Exchange) où s’achèteront, se vendront et se feront attribuer les crédits carbone. Simplement par le fait de naître, le patriarque s’octroie le droit de participer de manière identique et équitable à la destruction de la Terre. Ceci est un bien triste auto-portrait. La base de la monnaie, des choses de valeur est utilisée pour être des métaux précieux, maintenant la valeur est fondée sur la saleté et le génocide universel, incluant le “maso-génocide”, c’est à dire le génocide de soi-même.

Si un peuple vit et obéit à la Loi Naturelle, il n’y a aucun besoin pour des lois humaines dans aucune situation. La première loi humaine marque la mort de la loi naturelle. Une fois qu’une loi de l’Homme est créée, l’Homme est devenu dieu, le faiseur de lois et le but entier de l’existence humaine est un échec.

La loi naturelle est la loi de la vie, la loi des hommes est la loi de la mort. Ceci s’applique également à la cellule familiale. Une fois que la loi humaine est imposée sur la celule familiale, les schémas normaux d’attention et de développement sont interrompus. Chaque famille dans son nucleus devient son propre domaine autocrate, où la liberté de la jeunesse n’existe que lorsque les jeunes quittent l’unité familiale et commencent eux-mêmes leur propre cellule familiale autocrate. Sous la loi naturelle, la structure familiale extensivement intriquée devient encore plus forte et encore plus interconnectée tandis que de nouvelles générations arrivent en son sein.

Nous ne construisons pas d’églises pour aller y prier une fois par semaine. Nous prions dehors, dans le monde naturel et notre vie entière est une prière, parce qu’il y a une sacralité en toutes choses dans le monde naturel ici, sur notre Grand-Mère Terre.


Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Dim 25 Juin - 0:04:32

Moralité : deux mojitos c'est presque trop
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par jolindien le Dim 25 Juin - 7:15:33

Parfois les plus belles fleurs de lotus poussent dans une vase immonde.

La culture amérindienne est  sage, bien plus que la nôtre.
S'éveiller à soi étant plus simple du fait d'un inconscient collectif tourné vers la nature, le respect de l'équilibre, la spiritualité.
Et pourtant prise seule (cette culture) elle n'est pas vérité,
car en séparant on se scinde aussi, projetant l'extérieur à l'intérieur et l'intérieur à l'extérieur...faut pas se tromper de sens.
Le monde est multiple (fractalement), nous aussi, en partie du monde,
il est aussi un.
Revenons à nos petits moutons,
ce qui est, est...
et quand la fleur de lotus peut pousser, elle pousse.
Là ou elle doit pousser, peut-être qu'elle comprend à sa façon,
que le comment est juste un pourquoi déguisé,

et ce pourquoi est le comment d'un autre pourquoi,
j'ai l'esprit "fractalisé" ce matin,
je part en vrille,
mon adn veut se délier.

edit: je viens de voir l'heure exacte de mon post:7h 15mn et 33 s
Le pourquoi de ce 11 et ses multiples m'échappe encore, sinon pourquoi y serais-je constamment lié.
j'ai tapé la recherche et puis vint: http://lanumerologie.e-monsite.com/pages/les-nombres/les-maitres-nombres-11-22-et-33.html

Le sourire est intérieur, juste un nombre, mais peut être un nombre juste.

jolindien
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 315
Points : 530
Date d'inscription : 26/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Dim 25 Juin - 21:11:34

avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Dim 25 Juin - 21:14:32

avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Dim 25 Juin - 21:18:23

avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Dim 25 Juin - 22:48:09

Code:
[quote]"Comment peut-on acheter ou vendre le ciel ou la chaleur de la terre? Cette manière de penser nous est étrangère. Si nous ne possédons pas la fraîcheur de l’air ni le miroitement de l’eau, comment pouvez-vous nous les acheter?"
Seattle (chef de la tribu des Dwamish) en réponse au président Franklin Pierce qui voulait acheter des terres.[/quote]
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Momosse le Lun 26 Juin - 10:03:03

Vive a écrit:
Code:
[quote]"Comment peut-on acheter ou vendre le ciel ou la chaleur de la terre? Cette manière de penser nous est étrangère. Si nous ne possédons pas la fraîcheur de l’air ni le miroitement de l’eau, comment pouvez-vous nous les acheter?"
Seattle (chef de la tribu des Dwamish) en réponse au président Franklin Pierce qui voulait acheter des terres.[/quote]

C'est un des sioux siens qui est décédé dans une réserve ?
avatar
Momosse
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 197
Points : 394
Date d'inscription : 20/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 10:32:44

Voyez Mes frères, le printemps est venu. La terre a reçu l’étreinte du soleil, et nous verrons bientôt les fruits de cet amour!
Chaque graine s’éveille et de même chaque animal prend vie. C’est à ce mystérieux pouvoir que nous devons nous aussi notre existence.
C’est pourquoi nous concédons à nos voisins, même à nos voisins animaux, le même droit qu’à nous d’habiter cette terre.
Pourtant, écoutez-moi, vous tous, nous avons maintenant affaire à une autre race, petite faible quand nos pères l’on rencontrée pour la première fois, mais aujourd’hui grande et arrogante.
Assez étrangement, ils ont dans l’idée de cultiver le sol et l’amour de posséder est chez eux une maladie. Ces gens-là ont établi beaucoup de règles que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour leur propres usages et se barricadent contre leurs voisins ; ils la défigurent
avec leurs constructions et leurs ordures.
Cette nation est pareille à un torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage. Nous ne pouvons vivre côte à côte.

Discours prononcé en 1875 par Sitting Bull (Tatanka Iyotake) Saint Homme de la tribu des Sioux Hunkpapas
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 10:41:01

Momosse, pas regardé sa bio. J'ai lu celle de Sitting Bull. Mort dans une réserve lui.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 14:01:11

Il serait erroné de présenter le capitalisme comme une « invention » récente, qui serait de plus typiquement occidentale, née de la « révolution industrielle » du XIXe siècle, comme certains le prétendent après Marx et Karl Polanyi, confondant capitalisme et industrialisme. On en retrouve des prémices auparavant, même si la généralisation du système capitaliste s'est faite dans les sociétés occidentales modernes.
On cite l'économie de l'empire mésopotamien (3360-312 avant J.-C.) comme un exemple de capitalisme précoce : la Mésopotamie, partie du monde pré-libérale et décentralisée (par opposition à l'empire égyptien, statique et centré sur la figure du Pharaon), favorisait la petite propriété agricole, le commerce, l'artisanat, l'import-export (Afrique, Perse) et la banque de prêt.
Durant l'antiquité gréco-latine, les échanges commerciaux sont restés très importants. Les premiers capitalistes furent les propriétaires terriens, et le capital foncier circulait, s'échangeait, s'accumulait. L'activité bancaire elle-même est importante avec une technique bancaire romaine très développée : dépôts (rémunérés ou non), virements, chèques, prêts, etc.[1]. Le droit de propriété est respecté et l'impôt n'est conçu que comme une contrepartie de services rendus (usage d'un lieu public, port, marché, route…) ou comme une contribution exceptionnelle (dépenses militaires), l'impôt foncier n'existant pas sous l'Empire romain, et l'impôt direct ne concernant que les provinces conquises.
Voir aussi archéoéconomie et l'Éthique protestante et l'esprit du capitalisme.
Mécanisme

Le capitalisme est basé sur le principe d'accumulation continue du capital, sachant que celui-ci se déprécie au cours du temps. L'investissement permet l'augmentation et le renouvellement du capital. L'entreprise est le lieu central de cette accumulation.
Pour démarrer une entreprise, un investisseur (le capitaliste) fournit un capital initial sous forme d'argent, d'apports physiques, matériel ou immatériel. Cela va servir dans un premier temps à acheter ou louer les moyens de production (machines, locaux, terrains, bureaux) ou rétribuer des employés. La production de l'entreprise est propriété du capitaliste, de même que le résultat des ventes réalisées par l'entreprise. Le chiffre d'affaires doit servir à couvrir les coûts de production et à procurer un profit au capitaliste et à ses associés (dividendes). Des « parts » de l'entreprise (actions) peuvent être vendues sur le marché, les nouveaux propriétaires deviennent actionnaires de l'entreprise et peuvent participer aux décisions ou recevoir leur part des dividendes.
Sont souvent considérées aussi comme « capitaux » des ressources immatérielles, notamment éducation, réseau social, propriété intellectuelle, etc. On parle parfois alors de capitalisme cognitif.
Les dévoiements du capitalisme

Capitalisme d'État
On appelle capitalisme d'État un régime où la propriété n'est pas individuelle, mais collective : la richesse étant concentrée entre les mains de responsables politiques censés ne pas s'en servir pour eux, mais pour le compte de tous. En réalité, il s'agit pour les hommes politiques de s'assurer d'une emprise sur la société civile à leur propre bénéfice :
Comment se fait-il que des sociétés aussi différentes que les cités grecques de l'Age de bronze (Knossos, Mycène ou Pylos), l'empire inca, la Russie soviétique, la Corée du sud et maintenant la Chine aient toutes abouti au capitalisme d’État ? La réponse implique de reconnaître que le capitalisme d’État ne consiste pas à allouer efficacement les ressources économiques, mais à maximiser le contrôle politique sur la société et sur l'économie. Si les dirigeants de l’État peuvent s’emparer de toutes les ressources productives et en contrôler l'accès, cela maximise leur emprise, même s'il faut sacrifier l'efficacité économique.[2]
Les deux capitalismes (d'État et privé) sont parfaitement compatibles, conduisant à un régime mixte (exemple : France).
Dans un capitalisme d'État appliqué de façon intégrale (contrôle étatique de tous les moyens de production, comme ce fut le cas en URSS), les travailleurs louent leur force de travail à une "bourgeoisie politique", qui contrôle les moyens de production. Le résultat, malgré une propagande productiviste (stakhanovisme), est un appauvrissement général ("ils font semblant de nous payer, nous faisons semblant de travailler").
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 14:02:53

pour les uns, le capitalisme produit des rapports entre riches et pauvres toujours plus déséquilibrés en terme de pouvoir et d'inégalités économiques, et une sclérose sociale. Il appartient alors au pouvoir politique de rétablir l'équilibre ;
pour les autres (et parfois les mêmes), il résulte du capitalisme une coopération générale qui inclut les générations passées et futures, et un accroissement de production général qui bénéficie à tous. Une interférence du pouvoir politique ne peut que perturber le système économique et provoquer des pertes.
selon leur sensibilité à l'un ou l'autre aspect, les utilitaristes préconiseront un arbitrage politique variable.
Libéralisme
Pour les libéraux, le système ne doit pas être jugé (seulement) en terme d'utilitarisme, mais (surtout) d'un point de vue moral : il appartient à chacun de déterminer ce qu'il fait de son capital de départ, et l'important est surtout d'assurer un bon départ. Les libéraux ne nient pas les rapports de forces économiques, mais ils nient que l'on puisse les équilibrer ou les résoudre : on peut seulement les déplacer avec une perte due à la prise en compte de critères moins pertinents du point de vue de l'allocation optimum des ressources, et sans garantir plus de « justice sociale ». Toute notion d'arbitrage est alors considérée comme un leurre.
Pour les libertariens, le capitalisme est un système économique qui est libéral dans la mesure où il respecte les droits individuels (droit naturel pour les jusnaturalistes). Comme le résume Xavier Prégentil, « en quoi la liberté d’entreprendre peut-elle gêner, en quoi la création de richesses et le service des besoins exprimés lèsent-ils qui que ce soit ? » .
Marxisme
L'analyse marxiste, développée par Marx à travers plusieurs ouvrages dont le plus connu, Le Capital, est que dans une société capitaliste, les prolétaires sont obligés de vendre leur force de travail pour subvenir à leurs besoins contre un salaire. Cette dépendance les placerait dans une situation d'exploitation (domination) par les capitalistes, propriétaires du capital, nécessaire à la valorisation de la force de travail des prolétaires. La force de travail seule ne produit pas de valeur, elle nécessite l'usage de capital, détenu par les capitalistes.
Pour les erreurs de cette analyse, voir les articles exploitation, plus-value, baisse tendancielle du taux de profit, salaire, marxisme, capitalisme libéral, etc.
Erreurs courantes

Le libéralisme et le capitalisme, c'est la même chose
Parmi les idées reçues les plus tenaces, on trouve celle qui consiste à assimiler le libéralisme au capitalisme. Pourtant, s'il est vrai que le capitalisme ne prospère jamais mieux que dans une société de liberté, la France montre l’exemple d’un capitalisme d'État dans une société dans laquelle de nombreux pans de l'activité humaine sont collectivisés ; l'État prend en charge des secteurs entiers de la vie économique et sociale (santé, éducation, transports, production électrique, une partie des services financiers, etc.).
Le capitalisme (au sens large : mode de production fondé sur le capital et le travail) est en réalité « politiquement neutre », c'est un système économique qui peut être mis en œuvre dans différents types de sociétés. Le capitalisme d’État n'a rien de libéral, l'arbitraire du Prince en matière économique n'étant pas du libéralisme. Il faut aussi noter que le patronat dans une société social-démocrate n'est pas spécialement libéral car il est mercantiliste : il ne recherche que son intérêt, et ne se prive pas d'utiliser la contrainte étatique et ses accointances avec la haute fonction publique pour sauvegarder ses privilèges ou ses monopoles à l'encontre de ses concurrents.
Soulignons également que le libéralisme va bien au-delà du simple domaine économique, son domaine étant en réalité celui du droit, et non de l'économie. Comme le rappelle Milton Friedman :
« Le capitalisme n'est pas une condition suffisante pour la liberté, c'est une condition nécessaire pour la liberté. Je n'ai jamais dit que là où il y a capitalisme, il y a liberté. C'est le contraire : partout où vous avez la liberté, vous avez le capitalisme[3]. »
L'amalgame libéralisme / capitalisme représente l'argument incontournable dont se servent ceux qui veulent présenter le libéralisme comme une idéologie destinée à favoriser les « riches » et à paupériser le reste de la population. Mais remplaçons le mot « riches » par le mot « privilégiés » et le libéralisme devient le procureur et non l'accusé. Car ce sont les privilèges de toutes sortes qui empêchent les êtres humains d'exprimer tout leur potentiel et d'accomplir leur vie. Et le premier des privilèges est celui de l'État, qui réduit le champ de la liberté, supprime la compétition et la diversité et instaure des privilèges, des monopoles, des interdictions, des règlementations dans le but de gêner certains individus pour en favoriser d'autres, amis du pouvoir ou faisant partie de la « clientèle » politique ou électorale. Le résultat est sans appel : chômage, violence, assistanat, pauvreté, corruption. Si certains sont privilégiés par l'État et les politiciens, il faut bien qu'il y en ait d'autres qui payent pour ces privilèges.
Quant à l'affirmation selon laquelle un riche est un « privilégié », comme le précise Jean-François Revel : « un privilégié est quelqu'un qui bénéficie d'un avantage payé par quelqu'un d'autre ». Tout dépend donc de l'origine de cette richesse : légitime (travail, héritage, épargne…) ou illégitime (vol, détournement, privilège d'origine étatique ou politique, subvention publique, etc.).
Ayn Rand adopte une définition du capitalisme qui lui est propre, et qui ne se distingue pas de la définition du libéralisme, puisque selon elle le capitalisme est « un système social fondé sur la reconnaissance des droits individuels, droits de propriété inclus, dans lequel toute propriété est privée ». Une telle définition ne pouvant s'appliquer au capitalisme d'État, il conviendrait de parler plutôt de capitalisme libéral, dont la limite extrême serait l'anarcho-capitalisme.
L'étatisme et le capitalisme, c'est la même chose
C'est ce que soutiennent par exemple les anarchistes collectivistes. Or, le capitalisme repose sur l'échange libre, alors que l'étatisme repose sur la coercition. Il est clair que certains capitalistes peuvent s'appuyer sur l'État pour obtenir des privilèges ou des faveurs (et le « capitalisme de connivence » à la française en est un excellent exemple), mais ceci n'est pas à mettre au débit du capitalisme, de la même façon que le fait qu'il existe des commerçants malhonnêtes n'est pas un argument valable contre le commerce. De même que l'étatisme peut se passer du capitalisme, le capitalisme existerait même dans une société sans État.
Le capitalisme est mauvais parce qu'il est imparfait
C'est une remarque typique des gens de gauche, qui préfèrent une utopie totalitaire à l'imperfection des marchés. Ils utilisent le sophisme du "deux poids, deux mesures" pour comparer une réalité imparfaite avec le monde parfait de leurs rêves. Les libéraux n'ont jamais prétendu que le marché, la concurrence, conduisaient à un monde parfait, ils soutiennent seulement que c'est le "moins imparfait" des mondes :
C'est à tort qu'on compare le capitalisme existant à une situation purement idéale où n'existerait jamais d'erreur de gestion, jamais de dissimulation comptable, jamais de faillite, jamais de licenciements, jamais de baisse de valeur des actifs. Car l'erreur est humaine, elle est nécessairement présente dans toute organisation sociale et elle est bien souvent un élément essentiel de tout processus d'apprentissage. Ne poursuivons donc pas la chimère d'un monde idéal sans problème, mais demandons-nous plutôt quel est le système qui donne le plus de chances à tous de poursuivre efficacement leurs propres objectifs. La réponse est simple : c'est le capitalisme, car il repose ­ plus que tout autre ­ sur la discipline de la responsabilité individuelle, parce que l'erreur y est sanctionnée et parce qu'il incite à la création de connaissances (éventuellement à partir des leçons tirées des erreurs). (Pascal Salin)
Je suis constamment éberlué de voir qu'on demande aux défenseurs du libre marché de fournir perfection et sécurité alors qu'en ce qui concerne le gouvernement on se contente de ses promesses et de l'expression de ses bonnes intentions. (Lawrence Reed)
Notes et références
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 14:54:33

À suivre :

Réflexion sur le capitalisme et l'esclavage .
Le capital détenu par certains doit se renouveler et fructifier. Pour cela, le travail est nécessaire .
Comment s'alimente la boucle : capital >>> travail>>> profits.
Quels intérêts entrent en jeu?
Pourquoi l'esclavage, cette abomination, instrumentalisation de la vie humaine, a t il existé? Existe t il encore? Sous quelles formes? Pourquoi ?
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 14:57:49

Quel modèle peut on proposer ?
La philosophie de la loi naturelle trouve t elle en côté sa place?
Comment l'articuler avec le libéralisme ? Faut il absolument combattre le modèle occidental? Pouvons nous ralentir le progrès? Comment instiller l'éthique comme règle impérative? La taxe carbone n'est elle pas une aberration ? Pffff jpp


Dernière édition par Vive le Lun 26 Juin - 15:21:58, édité 1 fois
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 15:08:00

Bon... débrancher mon cerveau. Envie de ballades en bords de Seine. Trouver une personne pour m'accompagner , le défit ^^
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 15:42:15

Honni sois tu en ma demeure

Toi, le concessionnaire du marchandage
Toi qui transiges et t'accomodes
Honni sois tu en ma demeure.
Il est des contrées plus belles, d'enchanteurs paysages
Toi qui renonces et ne crois plus
Honni sois tu en ma demeure

Si l'homme se perd, prends donc sa main
Guide le vers la lumière , mais point n'abandonne!
Tu etais des miens, tu as trahi
Sois d'ici pour toujours banni
Pars, frère, suis donc comme eux le sombre chemin et
Honni sois tu en ma demeure .
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 15:48:45

Note pour moi et ceux qui veulent :

La phrase célèbre de Montaigne : « Une tête bien faite vaut mieux qu'une tête bien pleine. » est une reformulation d'une citation de Plutarque : « L'intelligence n'est pas comparable à un vase qu'il faille remplir mais à un foyer qu'il faut allumer ; ce dont elle a besoin, c'est d'élan vers la recherche et de désir de la vérité. »
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 15:49:28

Et je cherche... tout le temps.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 16:04:47

On peut définir le transhumanisme comme le mouvement culturel et intellectuel affirmant qu’il est souhaitable d’utiliser les nouvelles technologies et sciences biomédicales dans le but d’améliorer nos capacités cognitives, physiques, notre santé ou encore notre durée de vie, même si cela devait ultimement nous amener à devenir des êtres d’une nouvelle espèce, « post-humains » ; des êtres qui, en termes de caractéristiques telles que l’intelligence, la mémoire, la rapidité, l’endurance ou la longévité, surpasseraient largement toute personne ayant vécu jusqu’ici.

Issu, sous sa forme actuelle, des milieux anglo-saxons (bien que ses racines plus lointaines remontent au moins à la Renaissance), le transhumanisme fait toujours plus parler de lui en francophonie, suscitant l’enthousiasme de certains mais s’attirant aussi diverses critiques. Certains de ses opposants, dans la lignée d’auteurs américains « bioconservateurs » tels que Michael Sandel ou Francis Fukuyama, reprochent aux transhumanistes de vouloir jouer à Dieu, ou de remettre en question l’idée d’une dignité humaine universelle. (Pour une réponse transhumaniste à de telles critiques, voir par exemple ce texte de Nick Bostrom, soutenant la nécessité de reconnaître une « dignité posthumaine » qui ne rendrait néanmoins pas caduque la notion de dignité humaine.)

Une autre source de controverse relativement au projet transhumaniste est la question de la justice sociale. Beaucoup craignent que la possibilité d’améliorer de façon radicale les capacités humaines ne creuse un fossé entre ceux qui feront usage de ces nouvelles technologies, et ceux qui ne voudront pas le faire, ou ne le pourront pas, faute de moyens, amplifiant ainsi les inégalités socio-économiques existantes. Selon certains, ce danger justifierait que l’on interdise, au nom de l’égalité des chances, l’accès à de telles interventions, un peu à la façon dont le dopage est banni des sports de compétition. Aux États-Unis, les universités Wesleyan et Duke ont par exemple officiellement proscrit l’usage de médicaments psychotropes à des fins non-médicales (amélioration des performances scolaires). Par contraste, des auteurs comme Julian Savulescu ou Pieter Bonte (visiteur au CRÉ à la fin de l’année 2013) objectent que la « loterie naturelle » est loin d’être égalitariste, et que de ce fait, interdire les interventions amélioratrices (en sport ou dans d’autres contextes) revient à entériner non pas l’égalité des chances, mais la hiérarchie naturelle des talents. Ils suggèrent que, dans la mesure où de telles interventions pourraient permettre aux personnes naturellement moins douées de se rapprocher des plus chanceux, elles pourraient au contraire servir la justice sociale.

Toujours au niveau des enjeux sociaux et politiques, certains accusent le transhumanisme de refléter une idéologie néo-libérale radicalement individualiste, exclusivement centrée sur la maximisation de la productivité et de la performance, et sur les solutions technologiques aux problèmes humains, au détriment de tout projet politique – voir par exemple cette contribution de Céline Lafontaine, sociologue à l’Université de Montréal, à un débat sur le transhumanisme tenu à l’Université Laval à Québec. De même, Nicolas Le Dévédec, lui aussi chercheur en sociologie à l’UdeM et auteur d’une récente présentation à un Atelier de bioéthique co-organisé par le CRÉ, s’inquiète que le transhumanisme ne cherche avant tout à adapter l’être humain, par la technologie, à la société contemporaine, plutôt que de travailler à réformer celle-ci, se situant par là en rupture avec l’héritage humaniste dont il se revendique parfois. Tout en reconnaissant la validité de ces critiques dans certains cas particuliers, d’autres auteurs répondent néanmoins qu’appliquées à l’ensemble du mouvement transhumaniste, ces accusations sont injustes et ignorent d’autres développements possibles de celui-ci, comme le techno-progressisme, variante adoptée notamment par l’Association Francaise Transhumaniste et conciliant technophilie et adhésion à des idéaux démocratiques et égalitaires.

Enfin, on peut noter que le débat sur le transhumanisme s’est récemment déplacé, dans une certaine mesure, de la question de l’amélioration humaine vers celle des promesses et des risques présentés par l’intelligence artificielle et les robots. Cette évolution fait sens, dans la mesure où l’efficacité de certaines interventions très médiatisées, comme les « drogues de la performance scolaire », n’a à ce jour pas été clairement démontrée. À l’inverse, l’augmentation exponentielle de la puissance des ordinateurs est un phénomène bien connu (sous le nom de « loi de Moore »). On peut dès lors s’attendre à ce que le développement de l’intelligence des machines révolutionne la société – un processus d’ailleurs déjà entamé – avant qu’il ne devienne possible d’améliorer radicalement les capacités humaines par la technologie.

Quoiqu’il en soit, le rythme actuel du progrès technologique semble justifier que le projet transhumaniste soit pris au sérieux, et débattu rigoureusement. Sur le moyen à long terme, ce débat concerne l’ensemble de la société ; il serait donc souhaitable de l’étendre au-delà des cercles strictement académiques (un processus qu’encouragent par exemple certains groupes de réflexion, comme NeoHumanitas en Suisse).



Préambule : réflexions sur les enjeux éthiques et sociaux du transhumanisme/progrès
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 18:41:00




Comme elle n'avait pas de moutons, elle surveillait les chaussures et les chats qui en avaient tres marre d'elle.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 18:53:21

( oui j'ai un border collie, elle est gentille et intelligente mais perturbée par cette absence, Alors elle troupeaute ce qu'elle peut, devant des félins blasés, sur lesquels toute cette autorité coule , d'ailleurs ils ne pensent qu à dormir , daignent à peine ouvrir un œil quand elle s'approche, et se barrent en direction totalement inverse si elle insiste)
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Lun 26 Juin - 18:55:40

a frustration est une réponse émotionnelle à l'opposition. Liée à la colère et la déception, elle survient lors d'une résistance perçue par la volonté d'un individu. Plus l'obstruction et la volonté de l'individu sont grandes, plus grande sera la frustration. Les causes de la frustration peuvent être internes ou externes. Chez un individu, la frustration peut surgir lors d'un objectif personnel et désirs fixés, de conduites ou besoins instinctifs, ou durant une lutte contre certains handicaps, tels que le manque de confiance ou la peur des situations sociales. Le conflit émotionnel peut également être une source interne de frustration ; lorsque le but d'un individu interfère dans le but d'un autre individu, cela peut créer une dissonance cognitive. Les causes externes de frustration impliquent des conditions environnementales comme une route barrée ou des tâches difficile à accomplir. Durant la frustration, certains individus peuvent exposer un comportement passif-agressif, compliquant ainsi la manière dont la frustration est parvenue à eux. Une réponse plus directe et plus connue est une propension à l'agression[1].



avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Izo le Mar 27 Juin - 11:31:02

les citations en sont ou est-ce une synthèse de ta part Vive ?
avatar
Izo
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 459
Points : 690
Date d'inscription : 24/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Mar 27 Juin - 11:42:16

Ouh la j'ai en effet un projet, mais c'est un travail de fourmi !
Je dois poser sur Word tous les points que je veux traiter a priori .
Je vais lire heidegger sur la liberté, puis le papalagui, la rédaction c'est pas pour tout de suite. Enfin je dis ca, mais si je le sens je pourrai passer à la rédaction d'un point ou deux. Juste je me sers pas de mon ordi pour le moment. Toujours pas.
Je veux retrouver deux ou trois cahiers anti specistes également, dans l'un d'eux était abordée la notion de besoin et de l'utile.
Les liens que je fais entre chaque thème, ca aussi faudra que je le rédige . C'est long en fait la rédaction d'un bouquin comme celui ci!
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Mar 27 Juin - 11:43:34

Puis ici, j'aime bien ecrire des conneries aussi, sur mes animaux debiles notamment !
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Mar 27 Juin - 12:46:55

" />
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Mar 27 Juin - 13:49:11

" />
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Mar 27 Juin - 14:43:25





Ca me plairait !
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Mar 27 Juin - 15:11:11

avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Mar 27 Juin - 15:33:57




I love you
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coucou, la Vie est vive! Vivelavie

Message par Vive le Mar 27 Juin - 16:15:59




Sensual!
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2299
Points : 2847
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum