Adultes Surdoués-Forum HELIOS (Hpi, Zèbres, hqi...)

La surefficience alcoolique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 14:38:11

http://www.terrafemina.com/forme/sante/articles/16708-alcool-boire-rendrait-plus-creatif-et-intelligent.html
http://www.slate.fr/culture/71541/hemingway-fitzgerald-alcool-ecrivains



L'âme du vin

Un soir, l'âme du vin chantait dans les bouteilles :
« Homme, vers toi je pousse, ô cher déshérité,
Sous ma prison de verre et mes cires vermeilles,
Un chant plein de lumière et de fraternité !

« Je sais combien il faut, sur la colline en flamme,
De peine, de sueur et de soleil cuisant
Pour engendrer ma vie et pour me donner l'âme ;
Mais je ne serai point ingrat ni malfaisant,

« Car j'éprouve une joie immense quand je tombe
Dans le gosier d'un homme usé par ses travaux,
Et sa chaude poitrine est une douce tombe
Où je me plais bien mieux que dans mes froids caveaux.

« Entends-tu retentir les refrains des dimanches
Et l'espoir qui gazouille en mon sein palpitant ?
Les coudes sur la table et retroussant tes manches,
Tu me glorifieras et tu seras content ;

« J'allumerai les yeux de ta femme ravie ;
A ton fils je rendrai sa force et ses couleurs
Et serai pour ce frêle athlète de la vie
L'huile qui raffermit les muscles des lutteurs.

« En toi je tomberai, végétale ambroisie,
Grain précieux jeté par l'éternel Semeur,
Pour que de notre amour naisse la poésie
Qui jaillira vers Dieu comme une rare fleur ! »

http://michel.balmont.free.fr/pedago/baudelaire_vin/synthese_vin.html  oh l'enfoiré d'hypocrite !



IL Y A UN ROSSIGNOL…


Il y a un rossignol bleu dans mon cœur
qui veut sortir
mais je suis trop fort pour lui
je lui dis
reste là
je ne laisserai personne
te voir

Il y a un rossignol bleu dans mon cœur
qui veut sortir
mais je l’arrose de whisky
et de fumée de cigarettes
et les putes, les patrons de bar
et les épiciers
ne sauront jamais qu’il
est là

Il y a un rossignol bleu dans mon cœur
qui veut sortir
mais je suis trop fort pour lui
je lui dis reste tranquille, qu’est-ce que tu veux, foutre le bordel
en moi
tu veux foutre en l’air mon travail ?
tu veux bousiller mes ventes de livres en Europe ?

Il y a un rossignol bleu dans mon cœur
qui veut sortir
mais je suis trop intelligent, je ne le laisse dehors
que certaines nuits
à l’heure où tout le monde dort
je lui dis, je sais que tu es là,
alors ne sois pas si
triste

et puis je le fais rentrer
mais il chante encore un peu
à l’intérieur ; je ne laisse presque pas
mourir
et on dort ensemble comme
ça
avec notre
pacte secret
et c’est assez agréable de
faire pleurer un homme, mais moi
je ne pleure pas
et toi ?








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 14:43:53

Je pense que l'alcool rend plus con quand même.
Mais si certaines personnes ne buvaient pas, je ne pourrais définitivement plus les suivre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Vive le Jeu 9 Mar - 15:07:37

C'est dans addictions ça. Je déplace le jetsu.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2312
Points : 2894
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:11:30

Nan ne suis pas d'accord.

Sinon l'aurais mis dans addiction.

Je veux dans surefficience intellectuelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:11:59

----- a écrit:

Je veux dans surefficience intellectuelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:12:12

----- a écrit:

Je veux dans surefficience intellectuelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:12:28

----- a écrit:

Je veux dans surefficience intellectuelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:14:58

Faut obéir au chouchou.
Vlv, tu prends un peu trop de libertés à mon goût.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:18:14

Fitness a écrit:C'est bien ce que je pensais.

Je ne vais pas me casser le c.. dans des échanges qui n'en sont pas,

Je quitte ce fil,
après avoir réaffirmé que je tiens à et que j'aime ...ce serait même mieux,


Accumuler les négativités le cul calé dans son fauteuil devant un clavier ne suffit p-ê pas ?


Rien que d'y repenser, je gerbe.

Salut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Vive le Jeu 9 Mar - 15:27:21

Bon stop.
Vous me saoulez tous.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2312
Points : 2894
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:28:42

Sans alcool qui plus est.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:30:16

On est ton addiction ou ta surefficience ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:30:35

Fitness a écrit:
S'il n'y avait que des discuts à la manière d'Izo ou Asper,
ce serait un monde idéal.....

Sinon, restons-en là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:32:10

Sot eo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:35:55

An douar zo kozh met n’eo ket sot

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Cyclopède le Jeu 9 Mar - 15:36:19

La réalité du bruit de fond...
Il me semble qu'il ne faut pas se laisser distraire.
Car d'un bruit de fond à l'autre on perd le fil.

Dans tout échange social on rencontre un bruit de fond.
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 704
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:41:18

Le fil importe peu parfois, souvent, du moins pour moi, en ces espaces, j'écoute et m'adonne au bruit de fond, ça fait des acouphènes aux autres, mais chambre ma musique de bureau.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Vive le Jeu 9 Mar - 15:46:19

Et bien je trouve ça penible . Justement j'aimerais me passer de ces travers parasites. Je n'ai pas envie que cet endroit se transforme en champs de fumier. Il y a eu zc. Il n'y aura pas ici. J'aime mieux encore tout arrêter.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2312
Points : 2894
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Cyclopède le Jeu 9 Mar - 15:46:49

Le bruit est une nuisance.
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 704
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Cyclopède le Jeu 9 Mar - 15:48:00

Vive a écrit:Et bien je trouve ça penible . Justement j'aimerais me passer de ces travers parasites. Je n'ai pas envie que cet endroit se transforme en champs de fumier. Il y a eu zc. Il n'y aura pas ici. J'aime mieux encore tout arrêter.

D'abord, ne le fais pas: on ne supprime pas le tout pour la partie.
Deuxièmement si tu le fais, j'aimerais pouvoir récupérer mes remarques sur le fil Bible.
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 704
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:50:01

Bien bien...
ça aura été sympa pour le temps que ça a duré

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:54:12

----- a écrit:J'entrevois avec ma sagace perspicacité antédiluvienne que d'aucuns ici, sûrement deux des trois invisibles si ce n'est les trois, commencent à taper sur les nerfs de leurs commensaux, ce que parallèlement leurs commensaux les agacent en proportion, je déplore allègrement cette pente savonneuse que je reconnais les yeux fermés pour l'avoir pratiqué tant de fois, je propose que l'on bannisse immédiatement les deux avérés fauteurs de trouble (en laissant une chance à la troisième) afin que de (j'aime bien afin que de, pas toi, tant pis va niquer ta mère) permettre aux autres membres de moindre importance de s'épanouir timidement en cet espace béni.
Dixit.

chais pas ça veut dire dixit, mais Fitness (Fitna) y conclue par ça, dixit il a dit.
ça fait classe alors jm'en inspire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 15:56:50

Cave canem

ça sonne bien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Ven 10 Mar - 11:54:10

Celui qui boit …




Celui qui boit, comme a chanté Nicandre,
De l’Aconite, il a l’esprit troublé,
Tout ce qu’il voit lui semble estre doublé,
Et sur ses yeux la nuit se vient espandre.

Celui qui boit de l’amour de Cassandre,
Qui par ses yeux au coeur est ecoulé,
Il perd raison, il devient afolé,
Cent fois le jour la Parque le vient prendre.

Mais la chaut vive, ou la rouille, ou le vin
Ou l’or fondu peuvent bien mettre fin
Au mal cruel que l’Aconite donne :

La mort sans plus a pouvoir de garir
Le coeur de ceux que Cassandre empoisonne,
Mais bien heureux qui peut ainsi mourir.

Pierre de Ronsard, Les meslanges

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Ven 10 Mar - 11:55:11


Chanson A Boire




Philosophes rêveurs, qui pensez tout savoir,
Ennemis de Bacchus, rentrez dans le devoir:
Vos esprits s’en font trop accroire.
Allez, vieux fous, allez apprendre à boire.
On est savant quand on boit bien:
Qui ne sait boire ne sait rien.

S’il faut rire ou chanter au milieu d’un festin,
Un docteur est alors au bout de son latin:
Un goinfre en a toute la gloire.
Allez, vieux fous, allez apprendre à boire.
On est savant quand on boit bien:
Qui ne sait boire ne sait rien.

Nicolas Boileau, Poésies

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Izo le Ven 10 Mar - 11:58:08

An hini a zo mestr d’e sec’hed
zo mestr d’e yec’hed

(Celui qui est maître de sa soif
est maître de sa santé)
avatar
Izo
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 459
Points : 718
Date d'inscription : 24/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Ven 10 Mar - 11:59:17

Poivrot



Eh ben ! oui, j’ suis bu. Et puis, quoi ?
Que qu’ vous m’voulez, messieurs d’la rousse ?
Est-ç’ que vous n’aimez pas comm’ moi
Àvous rincer la gargarousse ?

Voyez-vous, frangins, eh ! sergots,
Faut êt’ bon pour l’espèce humaine.
D’vant l’ pivois les homm’s sont égaux.
D’ailleurs j’ai massé tout’ la s’maine.

(Tu sais, j’ dis ça à ton copain,
Pa’ç’que j’vois qu’ c’est un gonç’ qui boude.
Mais entre nous, mon vieux lapin,
J’ai jamais massé qu’à l’ver l’coude.)

Après six jours entiers d’turbin,
J’ me sentais la gueule un peu sale.
Vrai, j’avais besoin d’ prend’ un bain ;
Seul’ment j’l’ai pris par l’amygdale.

J’ sais ben c’ que vous m’ dit’s : qu’il est tard,
Que j’ baloche et que j’ vagabonde.
Mais j’ suis tranquill’ j’ fais pas d’pétard.
Et j’ crois qu’ la rue est à tout l’ monde.

Les pant’s sont couchés dans leurs pieux,
Par conséquent je n’ gên’ personne.
Laissez-moi donc ! j’ suis un pauv’ vieux.
Où qu’ vous m’emm’nez, messieurs d’la sonne ?

Quoi ? vrai! vous allez m’ ramasser ?
Ah ! c’est muf! Mais quoi qu’on y gagne !
J’m’en vas vous empêcher d’pioncer.
J’ ronfle comme un’ toupi’ d’All’magne.

Jean Richepin, La chanson des gueux, 1881

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Ven 10 Mar - 12:04:18

J'entends dire que les amants du vin seront damnés.
Il n'y a pas de vérités, mais il y a des mensonges évidents.
Si les amants du vin et de l'amour vont en Enfer,
alors, le Paradis est nécessairement vide.



Boire du vin et étreindre la beauté
Vaut mieux que l’hypocrisie du dévot ;
Si l’amoureux et si l’ivrogne sont voués à l’Enfer,
Personne, alors, ne verra la face du Ciel. (?)



Au printemps, je vais quelques fois m' asseoir à la lisière d' un champ fleuri
Lors qu' une jeune belle fille m' apporte une coupe de vin, je ne pense guère à mon salut
Si j' avais cette préoccupation, je vaudrais moins qu' un chien .



Lève haut la coupe, comme les calices des tulipes à Nauroz,
Et si celui au visage de lune a du temps à perdre,
Bois glorieusement à longs traits, car le Temps brutal
T'abattra sans somation.



(Khayyâm)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Izo le Ven 10 Mar - 12:21:33

le bistre sur le zinc
Ou la bouteille ?
Derrière le perco
Je titube la tête en fête

J'étrangle le perroquet
jusqu'à la lie
et compose des chants jolis

Je vise la surefficience
Et me pistache le neurone
Pour côtoyer les trous noirs

Je m'enfonce dans le bazar
Bouscule le E et le M
Dis bonjour à C au carré
que je vois double forcément

Einstein et Godel m'appellent Etienne
"A la tienne A la tienne" hurlent-ils
Lèvent leur univers au ciel
Et l'entrechoque à ma terre basse

Enjuponnés nous causons cantique
Fadés on chante des cantiques
Bach et Bohr s'embrassent
Étienne et moi nous nous étreignons

Un ADN nouveau est né
Et nous voilà faits
On tourbillonne dans nos verres
La bouteille est notre satellite

On nous propose un jus de grenouille
Pour rentrer dans le rang
Nous optons pour un casse poitrine
et un tango

Nos atomes se dilatent
On s'allie à l'universelle condition
A toucher du doigt enfin
la tant convoitée surefficience alcoolique

Marchelle Sharpe (1898-1927)




avatar
Izo
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 459
Points : 718
Date d'inscription : 24/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La surefficience alcoolique

Message par Invité le Ven 10 Mar - 12:24:16

Izo a écrit:    An hini a zo mestr d’e sec’hed
   zo mestr d’e yec’hed

   (Celui qui est maître de sa soif
   est maître de sa santé)

An hini a elbed e sec'hed
A elbed e yec'hed.







Gna gna gna


Neb a gar re ar gwin
A ev dour a-benn ar fin
Qui aime trop le vin boit de l'eau à la fin.

Muioc'h a dud a lazh ar gwin
Eget na bare ar medisin
Le vin tue plus de monde que n'en guérit le médecin.

Neb zo re vignon d'ar gwin mat
Zo enebour da vab e dad.
Qui est trop ami du bon vin est ennemi du fils de son père.

Ar wreg, an arc'hant hag ar gwin
O deus o mad hag o binim.
La femme, l'argent, le vin, ont leur bon côté et leur venin.

Karet ar merc'hed hag ar gwin
A denn peurvuiañ da wall fin.
Aimer les femmes et le vin mène généralement à mauvaise fin.


Ceci dit j'aime bien leurs proverbes,
voir ce superbe petit site
http://www.kervarker.org/fr/proverbs_01_raklavar.html

Viens de me rendre compte que louf (= vesse soit pet sans bruit et malodorant, différent de pet claquant donc) vient du breton,
ainsi que pezh pour argent (pièce).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum