Adultes Surdoués-rencontres HeliosPolis (Hpi, Zèbres, hqi...)

LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Momosse le Mar 21 Mar - 6:38:34

Comme je suis une grosse feignasse et que les "recherches" négligées que j'ai moi-même mené ne m'ont pas éclairé de manière satisfaisante sur cette question... et comme je me suis laissé dire que pas mal de personnes s'exprimant alentours se reconnaissent en ce mystérieux intitulé, je me hasarde à présupposer qu'il va bien pouvoir s'en trouver 2 ou 3 qui auront un avis clair, rationnel, cohérent voir (soyons fou) synthétique à me soumettre sans trop tarder pour m'expliquer cette terminologie.
avatar
Momosse
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 173
Points : 338
Date d'inscription : 20/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Cyclopède le Mar 21 Mar - 11:14:07

https://fr.wikipedia.org/wiki/Surdou%C3%A9

Very Happy
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 644
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Momosse le Ven 24 Mar - 0:05:53

Personne ?...

...


J'ajoute que si untel réponds un truc et que ce truc ne s'avérera n'être qu'un ramassis de connerie, je prendrai sur moi et le remercierai de son effort au lieu de réagir naturellement et de lui dire ce que je pense réellement de sa prose : Ceci pour encourager les "zèbres" timorés à me dispenser leur savoir...
avatar
Momosse
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 173
Points : 338
Date d'inscription : 20/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Vive le Ven 24 Mar - 0:18:00

Ben non on sait pas .
C'est etre doté de surrefficience intellectuelle.
Voila.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1973
Points : 2459
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Momosse le Ven 24 Mar - 4:33:46

Okay... C'est toi "Vive-le-contraire-de-la-mort" qui possède la plus grosse paire ici apparemment !

T'en deviendrais sexy à mes sens.

Après, ta tentative reste bateau au point de pouvoir embarquer tranquillement quelques tonnes de fret par delà les océans sans peur d'affronter l'hostilité de la haute mer je dirais.
Sans sous-entendu marin ou sexuel, t'aurais pu te mouiller un peu plus non ?...
Tu parviendrais certainement à me faire plaisir en exposant plus lestement et complètement ta version de la chose évoquée ci-dessus ... ouvre-toi à moi sans crainte ni retenue stimulante créature !
avatar
Momosse
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 173
Points : 338
Date d'inscription : 20/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Vive le Ven 24 Mar - 4:44:04

C'est pas ca exhaustif comme tableau.
Je peux parler de ma façon de penser, en aucun cas je ne déterminerais la facon de penser d'autrui, je ne les connais nullement sous cet aspect disons clinique.
Puis honnêtement, je me trouve aussi différente de la plupart des surdoués.
Qu'est-ce ce que tu veux que je raconte des autres, je suis pas dans leur crâne .
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1973
Points : 2459
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Djodge le Ven 24 Mar - 10:25:02

Puis honnêtement, je me trouve aussi différente de la plupart des surdoués.

Ça me rassure de lire ça. Je commence à en avoir assez de ne pas trouver ma place : ni dans le vent glacial de la société, ni dans le on-va-voir-qui-a-la-plus-longue des zébrés. Je me demande souvent si je suis le seul à penser comme ça, quand je vois comment se comportent les gens aux IRL...
avatar
Djodge
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 58
Points : 241
Date d'inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Momosse le Dim 26 Mar - 8:02:51

Je veux bien qu'on est tous différent-et-tout-et-tout mais disons que si tu m'exposais (succinctement) ta version de la "douance", je pourrais prendre ça en compte pour me forger mon opinion à terme, après que 2 ou 3 autres en aient fait autant... je ne demande évidemment pas une définition lexicale mais un ressenti personnel explicité un minimum.
avatar
Momosse
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 173
Points : 338
Date d'inscription : 20/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Vive le Dim 26 Mar - 12:56:42

ben je vais te parler de l'enfant que j'étais, car les différences m'ont été rapportées par des proches :
- à deux ans je récitais par cœur plusieurs fables de la fontaine parfaitement. J'étais genre la bête de foire car ma grand mère était émerveillée par ça. Elle avait ses habitudes dans un magasin de son quartier et on me faisait monter sur le tapis roulant des courses et le magasin s'arrêtait de fonctionner pour m'écouter.
- je conversais avec des adultes sans distinction
- je voulais apprendre à lire les malheurs de Sophie, ma mère n'a jamais voulu m'apprendre malgré mes scènes et demandes ( je devais avoir 4 ans). Si on m'avait expliqué deux trois rudiments je me serais débrouillée , personne de l'a fait ( je me souviens de ma rage cet été la) je me disais que c'était stupide de m'avoir offert ce livre
- tres dégourdie et responsable
- a 8 ans je rédigeais les courriers de ma mère
Je lisais tout le temps.
Je détestais sortir et préférais mes livres
Tres sensible aux animaux depuis toujours ( au point de hurler et de barrer la route a des chasseurs a l'âge de 3 ans)
Voilà vite fait.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1973
Points : 2459
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Cyclopède le Dim 26 Mar - 17:47:00

C'est marrant que tu dises ça parce que je n'ai plus mes parents pour me raconter (mais de toute façon on ne communiquait pas) mais d'après ma tante j'ai parlé extrêmement tôt et "comme un livre" dit-elle. Les gens se demandaient où j'avais acquis le vocabulaire que j'utilisais. Mais j'ai peu de souvenirs, ils sont en loques. Étant un enfant-martyr tout mon passé ressemble à un cauchemar formés d'images
floues et incohérentes. Je ne peux pas les situer dans le temps, et j'en ai très peu. En fait je ressemble à quelqu'un qui n'a pas de passé, sinon de très lointaines reminiscences disparates et angoissantes.
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 644
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Izo le Dim 26 Mar - 23:21:07

à deux ans la lumière me parlait en ce sens qu' en plus de sa chaleur je percevais des choses inouïes forcément indicibles. À cinq ans tout m'apparaissait fluide, sans accrocs ceux ci sont apparus dès lors que je me suis frottée aux gens. A sept ans l'univers et les étoiles me fascinaient au point d'en sentir le tournoiement. A huit ans hélas je découvre la seconde guerre mondiale et les camps de la mort. Mon monde pour le coup s'effondre. Il se scinde en deux. Les bons et les méchants.  A dix ans je comprends que les adultes sont aussi démunis que moi face à la vie à vivre. A douze je découvre la lecture et m'y noie. À treize la musique. Ado je tente de m'intéresser aux autres ados, en vain mes longueurs d'onde et les leurs ne se croisent pas.
Je suis toujours ailleurs, jamais dans le bon tempo, allant ou trop vite ou trop lentement. J'accélère, je décélère.
Aussi la douance pour moi n'existe pas car je n'ai pas de performances à aligner, il me semble plutôt que j'approche juste les choses suivant un angle moins obtus que les autres, étant à leurs marges, en position meta disons. Je vois le monde autrement.
Voilà.
avatar
Izo
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 435
Points : 634
Date d'inscription : 24/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Momosse le Lun 27 Mar - 11:51:04

Ok, alors moi dans le même style, je dirais que je pensais avoir été adopté et que j'étais par ailleurs conscient plus tôt ou différemment que nombre d'autres à l'âge de raison, que je me sentais étranger au milieu d'eux... que ça dure depuis ce moment jusqu'à aujourd'hui, une quarantaine d'année plus tard. Que j'ai été "autosuffisant" depuis cette raison enfantine... que je m'estime sans gros doute d'alors et que cela s'accroît à mesure que je vieillis... que j'ai minimiser par nature l'influence de l'extérieur dans mon évolution... que je ne lis par conséquent pas d'auteur... de roman ou de littérature... que je me plait beaucoup et que je sais avoir la capacité de plaire à (presque) qui j'ai besoin... que j'ai hâte que tout cela s'achève mais que j'attends que cela provienne d'autre chose que moi.

Et la "douance" là dedans ?... où est-elle ?
avatar
Momosse
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 173
Points : 338
Date d'inscription : 20/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Momosse le Mer 5 Avr - 9:24:38

okay, "merci" à tous pour votre désintérêt global. Il assoie mon sentiment que les mecs ici se complaisent dans un certains "entre-sois" et se "reconnaissent" entre-eux par des termes (creux) qui leur ressemblent...
avatar
Momosse
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 173
Points : 338
Date d'inscription : 20/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Cyclopède le Mer 5 Avr - 12:09:48

Peut-être que nous ne sommes pas les mieux placés pour répondre après tout. Il y a de nombreux livres sur le sujet. Ce qui nous est difficile c'est de segmenter les élements de cet état de fait parce qu'ils font corps avec nous et que même le recul que nous prendrions se référerait lui-même à ce fonctionnement. Donc c'est une question difficile.
De plus s'énerver quand ça ne fait pas comme on veut c'est la garantie d'une vie de crises de nerfs. Peut-être que ta question était posée sur un ton et avec une arrière-pensée sous jacente qui ne nous donnait pas envie de nous exposer ENCORE à dieu sait quelles critiques.
Du coup, on a instinctivement gardé nos distances par rapport à un débat dont on sait à quel point il tourne facilement à la foire d'empoigne. Apparemment nous avons bien fait.

avis clair, rationnel, cohérent voir (soyons fou) synthétique

Poser les choses dans ces termes, c'est suffisament agressif pour qu'on aie envie de te laisser répondre par toi-même. Je ne sais ni qui tu es ni d'où tu sors, et je n'ai aucun compte à te rendre de quoi que ce soit. Ok ?

On n'a pas forcément envie d'être jugé ou de se faire engueuler sur la base de ce qu'on est. Après tout le racisme fonctionne  exactement de cette façon: prendre les gens en grippe sur des différences. Et bien non. Il y a des bonnes librairies de partout, et si tu ne peux pas observer en toi-même ces particularités, achête des bouquins qui en parlent.
Ce n'est plus supportable ces rapports infantiles entre adultes normalement éduqués et cultivés !
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 644
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Momosse le Mer 5 Avr - 13:05:41

"DOUANCE" :

Ce terme qui nous vient du Canada sert à désigner les enfants ou les adultes dont les capacités intellectuelles dépassent la norme établie. Les termes « enfant intellectuellement précoce » et « haut potentiel » sont davantage répandus aujourd’hui, car moins connotés que surdoué.

Le ministère de l’Éducation et de la Formation de l’Ontario définit l’élève surdoué comme «l’enfant d’un niveau intellectuel très supérieur à la moyenne, qui a besoin de programmes d’apprentissage beaucoup plus élaborés que les programmes réguliers et mieux adaptés à ses facultés intellectuelles».

Entre 2 % à 5 % de la population présente les aptitudes ou les capacités intellectuelles élevées. Pour le moment, il n’existe pas encore d’autre méthode que les tests de développement intellectuel qui sont surtout axés sur le QI (Quotient Intellectuel) pour déterminer l’existence de la douance. Ce sont les scores du QI qui définissent l’élève comme surdoué.

Définition des tests et par qui doivent ils être administré. Un test de Q.I est un test d’efficience intellectuelle, il définit un profil cognitif et met en avant les compétences mais aussi les éventuelles difficultés. Il permet aussi d’évaluer les aspects psychoaffectifs. Il ne se réduit donc pas à une analyse quantitative (moy 100, écart type 15) mais le qualitatif est primordial. C’est pourquoi il doit être administré par un professionnel compétent, psychologue diplômé (titre protégé et défini par la Loi n°85-772 du 25 juillet 1985) et enregistré sur le registre ADELI consultable à la DDASS du département dans lequel le professionnel exerce. Les tests sont: WPPSI-III (2,6 à 7,3 ans) edition française 2004 WISC-IV (6 à 16 ans 11mois) édition française 2005 WAIS-III (16 à 89 ans) édition française 2000.

Par contre, plusieurs experts ont tenté d’élargir la définition traditionnelle de l’intelligence.
Selon Joseph Renzulli, professeur à l’Université de Connecticut et un expert dans le domaine de la douance, “la douance fait appel à l’interaction de trois caractéristiques psychologiques fondamentales : aptitudes supérieures à la moyenne, très grand sérieux à la tâche et degrés élevés de créativité ” (Three Ring Conception of Giftedness, 1978).
L’étude de Howard Gardner, le psychologue cognitiviste, a produit la théorie des intelligences multiples qui définissait huit formes d’intelligence : linguistique, logicomathématique, visuospatiale, somatokinesthésique, musicale, interpersonnelle, intrapersonnelle et naturaliste.
D’autres penseurs ont également contribué à la douance et des approches à privilégier dans ce domaine : Edward de Bono (Pensée latérale), Daniel Goleman (Intelligence émotionnelle), C.W. Taylor (Talents multiples), Hugues et Miles (Processus mentaux).

Source Isabel Roque Gomes, conseillère pédagogique en enfance en difficulté (Canada)

Manifestations de la douance :

Les observations empiriques des auteurs qui ont publié des ouvrages sur le sujet (Ellen Winner, J-C. Terrassier, J. Bert, A. Adda, J. Siaud-Facchin, P. Planche, D. Jachet, cf. bibliographie) font état de caractéristiques communes aux enfants à haut potentiel, bien qu’on ne les retrouve pas forcément toutes à la fois chez le même individu.

Caractéristiques :

curiosité et soif d’apprendre, posent beaucoup de questions, sont capables d’acquérir des connaissances par leurs propres moyens. MOI
capacité d’hyper-concentration (en faisant abstraction de l’environnement) PAS MOI
conscience méta-cognitive (savent identifier et réutiliser les stratégies qu’ils emploient pour résoudre des problèmes)
intérêt atteignant parfois momentanément un niveau obsessionnel pour certains sujets PAS MOI
apprentissage précoce de la lecture, parfois sans aide extérieure PAS MOI
hypersensibilité MOI
souvent possessifs MOI
tempérament solitaire MOI
sens de la justice MOI
grande capacité d’attention
maturité intellectuelle supérieure à celle des enfants de leur âge (dyssynchronie externe)
affectivité et/ou développement psycho-moteur parfois en décalage avec la maturité intellectuelle (difficultés en écriture) : dyssynchronie interne
sens de l’humour MOI
sensibilité à l’harmonie (musique, esthétique) MOI
mémoire importante PAS MOI
capacité à suivre une conversation ou un exposé en faisant autre chose
facilité à justifier ses comportements a posteriori MOI

Centres d’intérêt :

lisent beaucoup et vite PAS MOI
grand intérêt pour les dictionnaires, les encyclopédies MOI
intérêt pour les origines de l’homme, de l’Univers, pour la Préhistoire, les dinosaures MOI
jeux « compliqués » PAS MOI
préoccupés très tôt par la mort
se passionnent pour beaucoup de sujets en changeant souvent
intérêt pour les problèmes moraux, philosophiques, métaphysiques, politiques MOI
tentés par les expériences « limites », sensibilité aux addictions MOI
peuvent ressentir un intérêt allant jusqu’à l’obsession pour un sujet particulier, puis en changer subitement

Vie relationnelle :

difficultés d’intégration dans les groupes MOI
suscitent plus que d’autres l’intérêt ou le rejet MOI
recherchent la compagnie d’enfants plus âgés
aiment dialoguer avec les adultes.

Précaution indispensable :

Même si un nombre important de ces caractéristiques se manifeste, « être surdoué » ne peut être confirmé que par un professionnel compétent à l’issue d’un bilan psychologique comprenant un test de Q.I. Ce test n’est valable que s’il a été étalonné sur un échantillon représentatif de la population dont fait partie le sujet et qu’il est administré par un professionnel dans des conditions strictes de passation. Autant dire que les tests de Q.I que l’on trouve dans les magazines, sur Internet, ou que l’on fait passer dans les émissions de télévision n’ont aucune valeur et qu’ils ne peuvent servir en aucun cas à détecter des surdoués.

C'était pas compliqué quand même non ?... bande de feignasses !
avatar
Momosse
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 173
Points : 338
Date d'inscription : 20/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par marieba le Mer 5 Avr - 16:06:34

Oui...mais en ce qui concerne les tests,il existe de faux négatif, non?

marieba
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 152
Points : 325
Date d'inscription : 22/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Cyclopède le Mer 5 Avr - 17:13:13

Feignasses ? Mis on pouvait penser que ce que tu voulais était notre avis personnel. Notre expérience.
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 644
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par EscargotToutChaud le Mer 5 Avr - 19:19:58

Et bien pour ma part, je n'ai rien d'extraordinaire si on regarde petit bout par petit bout, mais tout mis ensemble, et bien, ça fait beaucoup pour une seule personne.
Du coup je ne suis pas championne olympique ni prix Nobel, mais je me défends très bien dans tout ce que je fais, pour résumer.
Le truc c'est que j'ai parfois ... pas trop envie de faire ce qu'on attend de moi, même si je me fais violence pour y parvenir quand même.
Dernier entretien d'embauche, je voulais avoir l'air cool, sympa... Et bien la dame m'a quand même dit que j'avais un vocabulaire plus développé que la plupart des candidats, et j'ai pas l'impression que c'était vraiment un compliment. J'ai juste dit "hiatus" et peut-être d'autres mots que les gens n'utilisent pas souvent... Bref, c'est chiant parceque du coup je dois avoir l'air pédante, malgré mes efforts pour utiliser un vocabulaire simple... Y'a un boulot où ça sert d'avoir du vocabulaire ?

EscargotToutChaud
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 52
Points : 231
Date d'inscription : 04/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Momosse le Dim 9 Avr - 9:07:11

Nan mais 'faut pas tout prendre au premier degré non plus (même avec moi).

Perso', je trouve ce terme très con et ça ne m'étonne pas du tout que ça nous vienne de nos "cousins" canadiens...
avatar
Momosse
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 173
Points : 338
Date d'inscription : 20/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par marieba le Dim 9 Avr - 12:57:21

Ce terme est peut-être con, mais il faut croire qu'il vous résume bien.
Perso, je préfère dire haut potentiel...qui veut dire que la personne a un potentiel supérieur a la norme, sans verser dans le prétentieux comme avec le terme surdoué par exemple.

marieba
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 152
Points : 325
Date d'inscription : 22/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Vive le Dim 9 Avr - 16:07:34

Zzzzzz a écrit:Nan mais 'faut pas tout prendre au premier degré non plus (même avec moi).

Perso', je trouve ce terme très con et ça ne m'étonne pas du tout que ça nous vienne de nos "cousins" canadiens...
.

On va faire comme ca, au vu des arguments avancés.

avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1973
Points : 2459
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Momosse le Lun 10 Avr - 3:19:03

marieba a écrit:Ce terme est peut-être con, mais il faut croire qu'il vous résume bien.
Perso, je préfère dire haut potentiel...qui veut dire que la personne a un potentiel supérieur a la norme, sans verser dans le prétentieux comme avec le terme surdoué par exemple.

C'est gentil à priori de me dire que je suis intelligent (tu es observatrice)... mais donc, comme la "douance" est un terme qui m'apparaît comme laid, imprécis et donc "con", je ne préfère rien pour me définir comme désignation d'un état d'être qui encadrerait supposément les moins stupides par rapport à d'autres qui eux, représenteraient la grosse masse de la majorité des moins futés et néanmoins (du fait même de leur nombre), des mieux assimilés.
A mon sens, si ça peut faire plaisir ou rassurer quelques un de se retrouver dans des cases avec d'autre, moi pas... ça ne m'apporte rien. Et ça a d'autant moins d'intérêt pour moi que si je conçoit que ce serait éventuellement utile pour celui ou celle qui "se cherche" et qui verrait en cette manière de cataloguer sa personnalité ou ses capacités senso'-intellectuelles au-dessus de la moyenne comme un indice pour se définir soi-même en lui donnant une raison de comprendre son mal être chronique ou ses problèmes d'intégrations. Ce peut apporter à ceux-là mais je n'en fait pas parti. Nul besoin que je sois "reconnu" comme l'un des vôtres, ou l'un des autres... vous m'êtes semblables tous (les "Douancés" et ceux qui dirigent le monde) et si différent en même temps. Cette constatation entêtante, je la fait toujours et elle ne me taraude pas le cerveau pour autant.
Je ne suis pas en souffrance intérieure moi, celle que j'éprouve ne me viens que du dehors mais je sais ce que je vaux et je ne fait aucuns complexes. Je suis "en paix" avec moi même et en fait, pas même "en guerre" avec l'extérieur ; Je m'estime (trop peut être) et cette conviction profonde de ma qualité globale ne me rend toutefois pas aveugle et sourd, ce qui serait un risque induit. Je reconnais que j'ai des difficultés à m'intéresser à ceux qui m'entourent de près ou de loin mais me connaissant, je travail là-dessus, je m'astreint à remédier à cet excès d'égocentrisme et je crois que j'y parviens assez bien le plus souvent.
Mon état d'être singulier et les retours nuisibles ou agressifs qu'il provoque et qui m'atteigne auraient également pu provoquer de ma part un rejet "mécanique" de ceux qui me tourmente, ce n'est pas non plus le cas. Je tente d'être tolérant envers autrui et compréhensif à l'égard de leur propre ignorance de ma situation ou de leur comportement malveillant. Là, en définitive, c'est bien mon aisance personnelle qui me permet de ne pas être trop affecté par des attaques et au-delà, de rester plutôt indulgent avec des personnes qui ne peuvent concevoir qui je suis véritablement.
Tu évoquais le Haut Potentiel... déjà, ça me dérange "potentiel" mais c'est aussi très démonstratif de capacités restants à validées, de ressources supposées mais non ou insuffisamment prouvées. Je joue sur les mots mais c'est a escient, on peut nommer de tous et n'importe quel nom plus ou moins descriptif ou plaisant un état, une situation personnelle dont on souhaiterait qu'elle se démarque et explicite ce qui est foncièrement ressenti comme un échec d'épanouissement individuel dans une société donnée comme pour nommée sa maladie. Celle qui pèse sur les consciences des "zébrés" ... et moi, je ne suis définitivement pas malade, 'fin pas de ça.
avatar
Momosse
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 173
Points : 338
Date d'inscription : 20/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par marieba le Lun 10 Avr - 9:43:03

Peut-être que toi tu n'as pas besoin de ça, tu sais qui tu es.Je suis pourtant d'accord avec toi sur certains points.

Lorsque l'on m'a conseillée de faire tester mon fils parce qu'il devenait de plus en plus étrange (il me fait penser a moi au même âge,pourtant il n'a jamais été confronté a quelque chose de grave.), selon sa pédiatre, sa précocité était probable mais que si il allait bien cela ne servirait a rien de le savoir, qu'il ne fallait pas le mettre dans une case.Pourtant dans son cas,c'était indispensable de savoir si ses difficultés pouvaient venir de là.
Par effet boomerang, je me suis dit que cela pourrait expliquer les miennes, que non je ne suis pas idiote,bizarre mais simplement différente.
Bien-sûr que cela rendrait certaines personnes imbues d'elles même, mais le plus souvent cela servirait plutôt a mettre un mot sur tout ça.

marieba
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 152
Points : 325
Date d'inscription : 22/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Izo le Lun 10 Avr - 11:37:36

ZEbre, HPI, THPI, etc etc... des mots des mots sur la base d'éléments (ex test) à mon sens si peu étayés et rigoureux qui n'ont pas de sens à mes yeux (à l'inverse des syndromes dont la révélation permet d'expliquer et de s'expliquer au regard de certaines situations).
Pour ma part détectée (déjà... ce mot...) enfant, je me suis vite empressée de jeter ce quotient et ses conclusions aux oubliettes pour me considérer moi à partir des faits et des situations et non en fonction d'une caractéristique sur laquelle mon approche et disons-le carrément mitigée.
La matière de mon travail se résume toujours à moi inscrite dans un cercle particulier de circonstances toujours particulières. De sorte que le QI ne plafonne pas au dessus de ma tête comme un panneau indicateur d'un état d'être particulier. Je n'en fais pas un étendard, ni une excuse.
J'envisage en revanche tout autrement l'approche asperger que je perçois comme une clé possible susceptible d'expliquer certains effets de moi même envers autrui (et inversement).
avatar
Izo
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 435
Points : 634
Date d'inscription : 24/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Momosse le Ven 14 Avr - 6:14:23

<<De sorte que le QI ne plafonne pas au dessus de ma tête comme un panneau indicateur d'un état d'être particulier. Je n'en fais pas un étendard, ni une excuse. >>

Non pas que le reste de ce que tu évoques est inintéressant mais c'est quand même cela que je m'approprie le mieux et qui devrait être gardé en tête par tous...
avatar
Momosse
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 173
Points : 338
Date d'inscription : 20/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Vive le Ven 14 Avr - 13:10:26

Alors résultats de ma wais :
IV : 150
Ip:144
Vt 137
Codes : 129

Je suis tres très intelligente mon qit est de 153.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1973
Points : 2459
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Vive le Ven 14 Avr - 13:11:14

Momosse : je suis beau ET intelligent donc
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1973
Points : 2459
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Momosse le Lun 17 Avr - 7:02:14

Vive a écrit:Momosse : je suis beau ET intelligent donc

Tu n'a aucun éléments pour savoir que je suis beau...
avatar
Momosse
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 173
Points : 338
Date d'inscription : 20/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Switch71 le Lun 17 Avr - 13:34:32

surdoués=capacité supérieur à passer des tests de QI

Switch71
Pâquerette timide
Pâquerette timide

Messages : 18
Points : 151
Date d'inscription : 15/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA "DOUANCE" : KEZAKO ?

Message par Vive le Lun 17 Avr - 22:24:44

Momosse le parle de moi parfois au masculin.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1973
Points : 2459
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum