Adultes Surdoués-rencontres HeliosPolis (Hpi, Zèbres, hqi...)

Pourquoi ? Non. Comment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi ? Non. Comment ?

Message par Djodge le Lun 27 Mar - 18:46:15

- "Qu'est-ce que la vie ?" demanda le petit garçon.
- "Tu es aussi vivant que moi" répondit l'ancien. "Si tu l'ignores comment le saurais-je ?".
- Parce que tu es plus vieux et donc plus sage que moi.
- Sache que la notion de sagesse n'a pas forcément à voir avec l'âge.
- Soit. En tout cas tu ne peux nier que tu es plus vieux et donc plus expérimenté que moi.
- C'est juste.
L'enfant fixait l'ancien d'un air de défi mais celui-ci ne cillait pas.
- "Tu n'as donc pas envie de m'éclairer ?" reprit le garçon d'une voix où pointait la contrariété.
- "Au contraire" déclara calmement le vieil homme. Son visage lisse quoique ridé ne laissait paraître aucune trace d'agacement mais ses yeux bleus glace pétillaient.
- Alors je réitère ma question : qu'est ce que la vie ?
- Je t'ai déjà donné mon opinion de la manière la plus sincère possible.
- "Comment peux-tu ne rien savoir de la vie ?" s'énerva l'enfant, des larmes perlant aux coins de ses yeux noirs.
- "Je n'ai pas dit que je n'en savais rien". L'ancien restait stoïque mais son regard brillait d'une lueur amusée.
- "Ne joue pas avec moi, s'il te plaît" supplia le garçon qui commençait à perdre contenance.
- "Ne pleure pas" lui dit le vieil homme d'un ton affectueux.

Installé sur la cuisse de son ami, l'enfant ouvrait grand ses oreilles. Il voulait comprendre. L'existence lui pesait. Il concevait les motivations des gens qu'il rencontrait mais n'arrivait pas à comprendre leur comportement. Leur vision de la vie encore moins. Il avait toujours considéré l'ancien comme une personne vénérable, dotée d'une sagesse infinie. Ce dernier le lui rendait bien et pas une fois il n'avait élevé la voix ou proféré une quelconque menace à l'encontre du garçon. Ainsi une relation de confiance s'était rapidement installée entre les deux de sorte qu'ils n'avaient rien à se cacher.

Le vieil homme lui raconta sa vie. Ses nombreux voyages et les paysages merveilleux qu'il avait pu contempler. Les cultures lointaines et étranges qu'il avait découvertes. Les personnes qu'il avait rencontrées. Les amitiés qu'il avait nouées, celles qu'il avait perdues. Les femmes qu'il avait aimées. Tout ce qui l'avait comblé de bonheur : la musique, les livres, les festins, l'amour... Ce qui l'avait chagriné également : la mort, les conflits, la misère...

Quand l'ancien acheva son récit le soir était tombé. Les premières étoiles apparaissaient ça et là dans le ciel qui virait au bleu nuit. L'enfant leva la tête et contempla l'immensité, se sentant tout petit sans pouvoir en expliquer la raison.

- "As-tu obtenu la réponse à ta question ?" demanda le vieil homme avec douceur.
- "Non" répondit faiblement le jeune garçon. Son regard était perdu dans le tableau cosmique qui surplombait les deux amis.
- "Tu m'as demandé ce qu'était la vie" repris l'ancien, "je ne peux pas te l'expliquer parce que je n'ai pas la prétention de le savoir. J'ai donc parlé de la seule chose que je connais véritablement : les péripéties qui ont parsemé ma propre existence. Comprends-tu ?
- "Je n'en suis pas certain" hésita l'enfant.
- Je ne sais pas pourquoi nous sommes là, c'est ainsi. Mon parcours ne m'a pas permis de le découvrir.
- Mais comment as-tu pu continuer de cheminer avec cette épée de Damoclès, cette certitude que la mort finirait par te prendre ?
- Cela arrivera, c'est certain. Ce qui l'est également c'est que le jour où elle viendra frapper à ma porte je serai apaisé car j'aurai la certitude de ne pas avoir vécu pour rien. Mes souvenirs en sont la preuve.
- "Mais tu n'as pas changé le monde" s'indigna l'enfant.
- "Non" répondit le vieux en souriant.
- Comment dans ce cas peux-tu penser que ton existence n'aura pas été vaine ?
- Parce que je n'ai pas emprunté cette voie, tout simplement.
- Je croyais que tu étais une bonne personne...
- Cela me fait plaisir mais tu t'es trompé pour la bonne et simple raison qu'il n'existe pas de Bons ni de Mauvais. Juste des êtres humains. La Vie elle-même n'est pas Bonne : elle possède une beauté certaine mais n'a aucune pitié.
Troublé, l'enfant leva de nouveau la tête vers le ciel qui était désormais illuminé de dizaines d'étoiles.
L'ancien laissa un moment le garçon à ses pensées avant de reprendre :
- Il se fait tard, nous allons devoir partir chacun de notre côté. Je voudrais savoir ce que tu retiens de notre conversation.
- Que je ne sais pas si la vie vaut le coup d'être vécue.
- La question n'est pas "est-ce que la vie mérite d'être vécue" mais "comment mérite-t-elle de l'être".
- Mais puisque personne n'en comprend le sens...
- C'est à toi d'en donner un à la tienne.
- Pour quel résultat ? Au bout du compte on finira tous par quitter cette Terre...
- Ce qui est important ce n'est pas ce qui se trouve au bout du chemin mais le chemin lui-même.
- Je ne comprends pas.
- N'as-tu aucun désir, aucun rêve ? N'as-tu pas envie de découvrir et d'expérimenter avant de quitter cette Terre comme tu dis.
- Je ne veux pas mourir...
- C'est impossible et tu le sais. C'est ce qui nous rend tous égaux aux yeux de l’Éternel. Autant profiter de ton passage ici-bas, non ?
- Je ne sais pas si j'en suis capable...
- Tu es le seul à pouvoir décider de cela. Rien ne t'entrave hormis tes propres chaînes et tu possèdes la clé. Feras-tu un choix ? Ne pas choisir...
- ... C'est renoncer, je n'ai pas oublié. Mais que vais-je faire si je ne trouve pas chaussure à mon pied ?
- La vie est pleine de richesses, il y a forcément un aspect qui te convient. Ne te décourage pas et inévitablement tu trouveras ta voie.
- J'espère que tu dis vrai...
- Je ne doute pas une seconde de toi mon petit mais la faim me tiraille le ventre. Veux-tu venir dîner chez moi ?
- J'apprécie ton invitation mais je sens que j'ai besoin de rester seul un moment. Plutôt demain si tu es d'accord.
- "Prendre en compte ses envies est un bon début" répondit gaiement le vieux. "A demain Jeune Homme!"
- "A demain Vieil Homme", conclut le garçon en s'éloignant.

Il contemplait les cieux qui avaient pris une teinte proche du noir d'encre. Les étoiles scintillaient par milliers. L'enfant s'immergeait pleinement dans ce décor, comme happé par l'immensité de l'espace. "Que c'est beau..." se dit-il. Bien qu'il n'en eut pas conscience sur le moment, il n'avait jamais été aussi serein.


Dernière édition par Djodge le Jeu 30 Mar - 10:46:42, édité 1 fois
avatar
Djodge
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 58
Points : 236
Date d'inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ? Non. Comment ?

Message par Vive le Lun 27 Mar - 19:43:09

C'est très agréable ce récit.
Quelque chose du petit prince dans l'esprit, et un message qu'il est bon de relire, même lorsqu'on est devenu grand.
Un merci grand comme le ciel.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1891
Points : 2364
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ? Non. Comment ?

Message par Djodge le Mar 28 Mar - 7:43:26

Merci pour tes compliments ! Smile

Quelque chose du petit prince dans l'esprit

Si tu le penses c'est drôle parce que je ne l'ai jamais lu... Very Happy
avatar
Djodge
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 58
Points : 236
Date d'inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ? Non. Comment ?

Message par Izo le Sam 1 Avr - 14:34:03

Djodge ton récit est un beaume à lire dans ces instants qui peuvent nous mettent en doute. Il chemine lentement et sûrement sur ce qui fait la vie en nous et sa résolution :  la faim d'abord (qui interpelle le corps et constitue une invitation à durer encore) et la beauté ( qui renvoie aux fonctions clefs dévolues à l'âme qui doit être touchée pour mobiliser en soi toute l'énergie nécessaire pour cheminer sur le chemin pentu de la vie et donc vers la mort).
Voici en quelques mots ce que m'inspirent tes mots.
ENCORE, encore !
avatar
Izo
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 428
Points : 622
Date d'inscription : 24/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum