Adultes Surdoués-Forum HELIOS (Hpi, Zèbres, hqi...)

Récit collectif

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Récit collectif

Message par Izo le Dim 9 Avr - 19:14:59

Je vous propose de concevoir collectivement un récit au fil de l'eau à partir de cette première phrase :

Une brise légère faisait trembler les feuilles de l’arbre dans la chaleur de l’après midi. Alentour, aussi loin que portait le regard, s’étendait un jardin d’une somptueuse beauté.

Si l'envie vous prend ...
avatar
Izo
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 459
Points : 716
Date d'inscription : 24/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par marieba le Dim 9 Avr - 19:30:28

Ce somptueux jardin était d'un vert éclatant et des fleurs de différentes couleures le parsemait.Un charmant petit chemin menait jusqu'à un étang ...

marieba
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 152
Points : 383
Date d'inscription : 22/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Izo le Dim 9 Avr - 19:58:13

Des méandres de sentiers caillouteux mais bien entretenus formaient un labyrinthe menant tantôt à des parterres de plantes médicinales, héritage de la vieille université de médecine toute proche, tantôt à de vieux murets en pierres de taille que surplombaient par moments de solitaires pins parasols.
avatar
Izo
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 459
Points : 716
Date d'inscription : 24/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par JCVD le Mer 26 Juil - 0:07:06

Tandis qu'il flânait le nez au vent, absorbé par les derniers développements de sa théorie de la gravitation quantique à boucles, il faut brutalement tiré de sa rêverie par un mystérieux cliquetis de rythme régulier. Tournant le regard en direction du bruit, il entraperçut soudain deux silhouettes sous les pins parasols.

JCVD
Pâquerette timide
Pâquerette timide

Messages : 19
Points : 109
Date d'inscription : 25/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Vive le Mer 26 Juil - 0:14:32

Il plissa un peu les yeux afin de mieux distinguer l'insolite danse des deux ombres. Elles semblaient porter une valise entourée de chaînes . Il s'approcha intrigué, se demandant ce que faisaient les deux hommes. La valise devait peser quelques bonnes livres puisque les gaillards durent la poser. À moins qu'il ne leur faille décider de ce sûils devaient en faire.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2311
Points : 2891
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Invité le Mer 26 Juil - 13:16:17

L'un d'eux était un homme d'un certain âge à la figure émaciée, des cheveux grisonnants mais encore drus entouraient son front austère, son nez aquilin et ses lèvres minces et fermes ainsi qu'un menton en saillie dénotaient un caractère décidé que l'âge ne semblait avoir entamé, son camarade, jeune homme bien mis, à l'allure de dandy infirmée cependant par un physique robuste et de rudes mains de travailleur, allumait nonchalamment une cigarette en promenant par-delà le vaste parc son regard, qui semblait accrocher au loin les sombres murs de l'antique faculté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Invité le Mer 26 Juil - 13:39:35

(wèch poto tu crois t'écris bien mais comment c'est lourdingue on dirait un simili dictionnaire d'ya cent piges aller dégage)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Vive le Mer 26 Juil - 14:05:21

Si si ça va tres bien, simplement faut voir :
Deux hommes une valise un parc une faculté pas loin.
Intrigue.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2311
Points : 2891
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par JCVD le Sam 29 Juil - 19:01:37

Soudain, comme mu par une inexplicable rage, il sauta par dessus le muret et se jeta sur le plus âgé deux hommes, lui saisissant fermement les cheveux d'une grosse main rouge à laquelle il manquait deux doigts. Avant même que ce dernier n'ait réalisé ce qui lui arrivait, notre héros, qui avait déjà sorti son Bowie de derrière son ceinturon, lui fit prestement sauter, dans un grand éclat de rire joyeux, tout le sommet du crâne comme on sabre une bouteille. L'homme s'écroula dans les bras de son camarade, entreprenant de façon très autoritaire de repeindre intégralement dans le plus beau des rouges vifs son costume Arnys flambant neuf à grand renfort de geysers de sang frais. (Il lui en jaillissait en effet continument de la cervelle.)
L'autre le repoussa avec dégoût.
Profitant de ce mouvement d'humeur du tueur, 007 s'empara de la mallette des codes nucléaires et sauta le muret en sens inverse avant de tenter de battre le record du monde du 100 mètres.
Il allait devoir faire vite : sous son costume sanguinolent dégueulasse, l'autre cachait en effet un jet-pack armé de redoutables mitrailleuses lourdes et il était clair qu'il ne tarderait pas à s'apercevoir qu'on venait de lui dérober son précieux butin...

JCVD
Pâquerette timide
Pâquerette timide

Messages : 19
Points : 109
Date d'inscription : 25/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Vive le Sam 29 Juil - 20:29:35

Laughing
N'importe quoi : l'homme s'écroula dans les bras de son camarade
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2311
Points : 2891
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par JCVD le Dim 30 Juil - 14:22:19

Vive a écrit:Laughing
N'importe quoi : l'homme s'écroula dans les bras de son camarade

Tu veux dire : l'homme s'écoula dans les bras de son camarade, je suppose ! héhéhé !

JCVD
Pâquerette timide
Pâquerette timide

Messages : 19
Points : 109
Date d'inscription : 25/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Vive le Dim 30 Juil - 14:35:17

Oui le spoiler dans le spoiler qui spoile.

C'est camarade au sens bolchevik je suppose.

Bon je suis emmerdee pour la suite. J'y connais rien en meurtre et en cervelle qui gicle Sad
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2311
Points : 2891
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Wings le Lun 31 Juil - 12:27:30

C'est une super idée!!!!!
avatar
Wings
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 44
Points : 140
Date d'inscription : 19/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Vive le Lun 31 Juil - 12:33:22

À toi l'honneur wings.

Mets tes pensées en lumière ^^
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2311
Points : 2891
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Invité le Lun 31 Juil - 13:23:19

Igor Vassilievitch, remis de sa réaction première, affronta le visage défiguré de son ami et mentor, l'homme sévère et juste qui l'avait recueilli, lorsque, orphelin délaissé, ce militaire accompli et fervent patriote l'avait pris son sous aile et appris tous les ressorts qui feraient de lui cet agent aux nerfs d'aciers, sans omettre de lui narrer la riche histoire russe, sans fioritures, débarrassée des extravagances et censures soviétiques, l'emplissant à jamais de la fierté de la Rus' de Kiev, de l'amour inconditionnel de la steppe et de la simple grandeur des moujiks, du sentiment exalté d'un peuple unique, slave et asiatique, de Petchenègues et d'ouraliens, que les vastes plaines et le ciel sans limites par delà les fleuves et les noires forêts façonnèrent.
Ces souvenirs vinrent fugacement, puis ses yeux qui regardaient ces années révolues se réanimèrent et aperçurent l'infâme espion anglais qui disparaissait derrière le mur couvert de lierre.
Sans réfléchir, il couru le long d'un chemin dérobé, arriva avant que l'autre ne s'aperçoive de ce raccourci, et l'arrosa copieusement du gros insecte métallique qui crachait de longues balles vengeresses.
L'espion étranger se vit fauché dans son élan, la mallette échouant contre un buisson d'aubépines.
Igor la récupéra, retourna couvrir son ami défunt et parti le cœur lourd informer son bureau de la mort de Piotr Leonytch.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Wings le Lun 31 Juil - 15:48:57

Les routes étaient enneigées, la glace avait recouvert l'asphalte de la capitale russe. L'hiver avait imposé son lourd manteau.
L'homme marchait les mains dans les poches. Le froid lui pénétrait jusqu'aux os. Il avait dans son cœur ce sentiment de mort, cette lourdeur lui pesait sur l'esprit, tout comme la neige qui était tombée faisait succomber les branches de l'allée qui amenait au bureau. Enfin arrivé, il poussa la porte d'entrée. Les lettres or sur le mur, lui semblaient cette fois plus reluisantes que d'habitude. K G B.......
L'homme tressaillit. Sentant un formicoli s'empresser de ses jambes et lui remontant jusqu'au creux de l'estomac, il s'appuya à ce même mur, les yeux fixés toujours sur ces trois lettres.
Alors il revit tout son parcours, dès le début et eu ce sentiment de pré-mort, quand on revoit toute sa propre vie.
Mais c'était inexorablement, pas son heure......


Dernière édition par Wings le Lun 31 Juil - 15:52:53, édité 1 fois
avatar
Wings
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 44
Points : 140
Date d'inscription : 19/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Invité le Lun 31 Juil - 15:51:45

(je ne pense pas que des pins parasols survivent à Moscou)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Wings le Lun 31 Juil - 15:54:30

C'est moi a écrit:(je ne pense pas que des pins parasols survivent à Moscou)


Zut j'ai mis l'hiver moi.... oups on a posté en même temps.
J'aime ce forum.... un peu marre de zc Rolling Eyes
avatar
Wings
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 44
Points : 140
Date d'inscription : 19/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Wings le Lun 31 Juil - 15:56:25

Vive a écrit:À toi l'honneur wings.

Mets tes pensées en lumière ^^


J'ai essayé !
Chuis pas trop en forme et souvenez vous que ma langue maternelle n'est pas le français !
(Excuses bidons. Quand vous nous tenez.... mal...) lol!
avatar
Wings
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 44
Points : 140
Date d'inscription : 19/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par JCVD le Mar 1 Aoû - 0:01:25

Wings a écrit:
C'est moi a écrit:(je ne pense pas que des pins parasols survivent à Moscou)


Zut j'ai mis l'hiver moi.... oups on a posté en même temps.
J'aime ce forum.... un peu marre de zc Rolling Eyes

Mais non C'est une ellipse ! On a zappé le voyage retour, le voici revenu à Moscou, dans les bureaux du K.G.B. Tout se tient !

(ZC - caca boudin !)

JCVD
Pâquerette timide
Pâquerette timide

Messages : 19
Points : 109
Date d'inscription : 25/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Vive le Mar 1 Aoû - 0:11:34

(Zc = basse cour des paons noirs et blancs en ce moment. J'ai tous envie de les insulter)
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2311
Points : 2891
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par JCVD le Mar 1 Aoû - 0:13:04

James Bond se releva péniblement, le corps endolori par les chocs répétés des balles de gros calibre que lui avait envoyées l'agent russe. Son armure en nano-fibres de kevlar / polonium 232 désactivé couplée à un astucieux dispositif lanceur de sauce tomate l'avait protégé des pointes meurtrières envoyées par rafales de 30 coups/seconde tout en induisant son ennemi en erreur, qui l'avait cru maculé de sang.
Le laissant là pour mort, l'ignoble cosaque n'avait en effet pas tardé à tourner casaque (gag !).
Mais il s'était ré-emparé de la mallette.
Malgré la douleur, 007 eut un large sourire de satisfaction à la pensée que le MI6 ne tarderait pas à l'envoyer en Russie récupérer le machin : à lui les belles poupées russes !

JCVD
Pâquerette timide
Pâquerette timide

Messages : 19
Points : 109
Date d'inscription : 25/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Vive le Mar 1 Aoû - 0:15:59

Azy uccen rattrapera demain, moi j'attends un peu, ca parle encore de pistolet, je sais même pas comment ça marche ces trucs la.
Jcvd >>> ne serais tu pas doué de tes mains ? Le kick boxon c'est avec ses membres non?
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2311
Points : 2891
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Vive le Mar 1 Aoû - 0:21:52

C'est encore nawak mais j'ai bien envie d'écrire des connerieq suite à ton post. Le uccen va être cloué , mais on s'en fout , il est trop sérieux ce chacal.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2311
Points : 2891
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par JCVD le Mar 1 Aoû - 4:20:06

Vive a écrit:Jcvd >>> ne serais tu pas doué de tes mains ? Le kick boxon c'est avec ses membres non?

Je te vois venir, toi, avec tes histoires de membres !

JCVD
Pâquerette timide
Pâquerette timide

Messages : 19
Points : 109
Date d'inscription : 25/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Invité le Mar 1 Aoû - 9:44:16

James fut exfiltré de la riante cité de la Mer Noire dans la nuit, quelques bleus et côtes fêlées il en avait vu d'autres.
Le lendemain, fringuant et rasé de près, il allait guilleret vers son adresse préférée du moment, celle de Miss Turner, une bombasse anglo-indienne dont il ne savait pas s'il préférait se perdre en ses yeux de biche ou en son âcre rondelle.
La délicieuse créature lui ouvrit en peignoir de satin et ils s'empoignèrent comme des bêtes en rut à même le sol. Tandis que notre héros vagissait sous les invraisemblables coups de hanches de l'exotique succube, une accalmie se fut, et il s'inquiéta de cette trêve inappropriée, et plus encore quand il croisa le regard plein d'effroi de son amante refroidie.
Elle le quitta prestement, laissant son membre ridiculement nu, et poussant un cri désigna son visage.
James se leva pour s'enquérir de ce qui avait impressionné la pulpeuse brune pour laquelle il triquait si dur et passa dans la salle de bain.
Quelle ne fut son horreur quand il constata que son viril profil dont il n'était pas peu fier était ravagé par de rouges pustules, apparues subrepticement et en un moment des plus fâcheux. Cependant ce n'était là qu'un coup de semonce, car le soir, après que 007 ait honteusement déguerpi et soit rentré à l'hôtel en se cachant dans son col, la tête engoncée jusqu'aux oreilles dans son Fedora, et se soit morfondu de long en large dans sa chambre richement meublée, le garçon qui venait lui apporter son souper, après s'être présenté à quelques reprises, ne put que constater que l'hardi gentleman gisait sans vie, le visage ainsi que les parties apparentes de son corps affreusement boursouflées par de monstrueux bubons sanguinolents.
James O Gregor Mac Connor alias Bond reçut les hommages de la nation, et le tout Londres assista à ses obsèques d'une pompeuse simplicité et à sa mise en bière à Highgate.

Cette soudaine tragédie était observée avec intérêt et satisfaction à plusieurs milliers de lieues de là, en la froide Moscovie, et particulièrement ce mardi soir dans le salon de Guerrassim Athanasaviev, lieutenant-colonel feld-maréchal des logis de l'ex-Tcheka amiral commandant des hussards de l'ex-Mgb et présentement consul magister tyran d'escadron du KGB, occupé à présider la série de toasts en l'honneur de l'éternelle union des peuples socialistes soviétiques, de la proche venue du communisme mondial, de Lénine, Staline et PierrePaulJacques, et évidemment des citoyens Igor Vassilievitch Jdanov, mort au champ d'honneur, Piotr Leonytch Grabadtynchevoukov, camarade émérite, et du professeur Sigismond Tobian Alouette, inventeur des balles à dissipation gazeuse de perconoclyrosatananium, testées et éprouvées dans les camps Balchingazor I et II, et qui venaient à temps voulu de débarrasser la surface de la terre de cette canaille de cancrelat anglais.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Vive le Mer 2 Aoû - 3:57:14

Mais comme demain jamais ne meurt, notre cancrelat se transforma à nouveau en homme, et se releva prestement quoi qu'un peu engourdi par son immobilité au sol.
Il épousseta son costume trois pièces parfaitement cintré et ne laissant rien ignorer de sa parfaite virilité.
La peau de notre agent si peu secret était redevenue intacte.
Les croutes et papules avaient laissé place à une soie ambrée .
Il se jura de ne plus jamais retourner chez le charlatan qui lui avait vendu un peeling, et avait eu en réalité pour mission de passer notre homme a l'acide chlorhydrique. La jeune femme aux yeux de chat qu'il avait si généreusement honorée la précédente nuit, n'avait pu tenir son engagement et avait étalé copieusement sur les parties enflammées du corps de jean l'antidote, neutralisant ainsi les effets du peeling .
Jean james jamais... ah non. Pardon c'est l'autre ça.
James s'éloigna de l'antichambre à pas précipités. Il était chargé de mettre la main sur les documents compromettant Sir William Cheesman et son implication dans la tentative d'homicide de sa majesté la reine Elisabeth . La mission n'était pas aisee mais james était james.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2311
Points : 2891
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Invité le Mer 2 Aoû - 13:02:13

Johannes James Mag Gregor Shaquile O' Neill traversait Hyde Park en chantonnant, tout content de sentir son sgueg chaud dans son boxer en alpaga, et rêvant à son prochain titre de Lord qui ne saurait tarder, cependant qu'il se faisait du souci à propos de la lorditude de ses quatre-vingt dix-sept enfants naturels, et tout à ses pensées immodestes il ne fit pas attention aux robustes énergumènes qui surgirent de derrière les troncs d'arbre environnants ; ses précieuses techniques de Jus Chiedessus, de savate khmer rouge et de krav maga de Belem, Brasil, lui sauvèrent une seconde la face mais il se trouva néanmoins pas plus tard qu'immédiatement ficelé saucissonné en veux-tu en voilà une taie d'oreiller sur la tête dans un fourgon direction une petite crique de la Manche, à portée de laquelle attendait un léviathan atomique surfuselé  qui l'emmena à Mourmansk en trois coups de cuiller de caviar.
Ci-fait on l'aéroporta en Sibérie orientale, il fut écartelé entre des élans bourrés de vodka amphétaminée, dépecé, démembré, et ses parties données à bâfrer à des ours affamés.
Les ursidés aussitôt abattus furent passés au mixeur, leur bouillie carbonisée et les cendres dispersées au-dessus de la mer d'Okhotsk.

La reine Elisabeth pleura un chouïa avant d'aller dans sa chambre à plugs anal se réconforter.

Après tout que pouvait bien faire la fétide Albion face l'Ivanie terrible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Vive le Mer 2 Aoû - 13:52:17

La Reine ne s'attrista que peu de temps.
Par courrier express des services spéciaux , on lui avait communiqué que James avait survécu , mais qu'il demeurait affaibli et que tous ses membres avaient été donnes en pâture à de féroces carnivores avides de chair humaine.
Horrifiée, elle l'était , mais nul ne pouvait le deviner , elle appartenait à l'Etat et se devait de rester impassible .
Elle prit audience auprès du Professeur Pouthsking, spécialiste des greffes sur animaux et spécimen rares.
Elle lui fit part de sa détermination pour sauver James de sa condition d'homme tronc .
Une greffe d'organes aurait lieu, et le Professeur serait chargé de la délicate intervention . Jamais cela n'avait été tenté et la survie de James Nexus Mac Grégory était des plus incertaines.
Le million de livres sterling promis au scientifique finit de le convaincre. Ses projets de recherches demeuraient jusqu'à lors lettre morte en l'absence de contribution financière suffisante. Si les greffes réussissaient une nouvelle Vie s'offrirait à lui.

La recherche d'organes disponibles fit l'objet d'un appel d'offres moyennant un dédommagement.
Monsieur M'Bouala Tomago se présenta le premier à l'hôpital pour proposer son phallus . Une aubaine pour la reine, Qui espérait secrètement que James l'envisage sous un jour nouveau .
En effet, l'homme avait auprès de la gente féminine une réputation internationale. Il était le king du sexe, le magicien de l'orgasme clitoridien, le seigneur des vagins.
Sa candidature fut validée par le service spécial et l'organe prélevé fut mis en sécurité .

Sir Grant Pearch, basketteur, proposa ses jambes. Il mesurait 2,15 m et la longueur de ses jambes était proportionnelle à la longueur du vit à greffer. L'harmonie serait parfaite.

Les organes furent envoyés par avion de chasse dans une base secrète .
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2311
Points : 2891
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit collectif

Message par Invité le Mer 2 Aoû - 14:01:23

(non non non je ne suis pas d'accord déjà la première fois tu m'as sorti un peeling de nulle part et là que ça recommence y a pas d'homme tronc tout est passé dans la panse des ours qui ont été désintégrés cramés semés dans l'océan mince tu fais suer !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum