HeliosPolis Forum Adultes Surdoués (Hpi, Zèbres, hqi...)

Alors je propose de traiter de la fuite du temps!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alors je propose de traiter de la fuite du temps!

Message par Vive le Sam 15 Juil - 0:20:57

A vos plumes et à Vos tripes!
( je ferai ca demain Wink )
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1331
Points : 1550
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors je propose de traiter de la fuite du temps!

Message par Izo le Sam 15 Juil - 1:05:02

Le temps s'échappe toujours. On veut le stopper qu'on ne le peut pas. Même Goethe en a fait la vedette d'un bouquin qui clame l'éternité dans l'arrêt temporel. "Arrête toi instant tu es si beau "(faust). Montaigne dit qu'on n'est jamais dans le présent étant dans la fuite en avant et en arrière également (déjà à l'époque!).
Le temps fuit étant mouvement. Il peut être une félicité , un moment doux et apprécié comme dans la recherche de Proust qui dissipe toute inquiétude, tout doute.
Le temps questionne la réalité, qui est selon moi perçue par les sens. Le temps est donc en Lien avec cette réalité car elle lui donne à la fois une consistance et une constance. Donc le temps à voir avec l'existence. Être et temps de heidegger. Parler du temps qui passe se revient à parler de l'expérience. C'est l'être qui se considère suivant un point de vue temporel.
Voila pour ce soir mes premiers propos. Continuez bien !
avatar
Izo
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 321
Points : 339
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors je propose de traiter de la fuite du temps!

Message par jolindien le Sam 15 Juil - 7:47:15

La personnalité se cachant devant, derrière cette barrière qu'est le temps.
Le temps lié à l'illusion, cette illusion du temps qui passe, ...je n'ai pas le temps, et alors plus la fuite s'accélère plus ce temps glisse entre les doigts, courrir après ce mirage qui se dissipe quand on croit le saisir et pourtant...
Et pourtant temps relatif, l’échelle d'un temps relatif qui au niveau de l'être ne fait pas de différence (la somme d'expériences est semblable).
Le temps s'écoule comme une création de l'esprit, la petite bête et ses quelques jours de vie...ou l'univers qui n'a peut-être ni début, ni fin...
Mais pour ces deux entités la perception du temps écoulé serait peut-être la même.
Chaque chose est égale quand on la regarde du point de vue de l'ensemble, chaque chose est différente quand on la regarde du point de vue local.
Alors que le temps doit s'écouler doucement pour notre soleil...mais lui ne s'en rend pas compte, tant qu'il le considère comme un temps absolu.
Le temps nous sépare en fragments d'être, j'ai été ceci, je suis cela, demain je serai autre chose.
Non dans l'absolu, oui dans le relatif, mais oublions tout car l'être n'a pas de frontière, de temps, d'espace.
Si le corps est soumis au temps et à l'espace, tout comme le mental, l'être n'en a que faire, il peut-être ici est ailleurs, car il est partout et nulle part.
Le passé et le futur se reflétant dans le présent, l'esprit est atemporel, et peut revivre, faire exister un passé, ou un futur dans ce que l'on nomme réalité, le présent.
Mais l'être lui n'a que faire de ce temps.

L'homme crée sa réalité, ses idées lui paraissent pertinentes, tout comme le décompte des secondes mesuré par ce cristal vibrant.
Peut-être qu'il faut s'accorder à cette vibration, car résonnant à l'unissons ,il n'y aura plus de temps, il y a aura ce qui doit être.




jolindien
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 186
Points : 190
Date d'inscription : 26/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum