Adultes Surdoués-Forum HELIOS (Hpi, Zèbres, hqi...)

Prospective techno-politique > Technologies blockchain vs Communs

Aller en bas

Prospective techno-politique > Technologies blockchain vs Communs

Message par soto² le Mer 26 Juil - 13:35:22

Contexte (publié le 12/01/17):
A la demande de Vive, je duplique ici un sujet que j'avais originellement posté le 12/01/17 sur Zc : http://www.zebrascrossing.net/t29417-prospective-techno-politique-technologies-blockchain-vs-communs. En espérant que cela vous intéressera.

Alors que nous rentrons dans une "séquence" politico-politicienne, et que l'on entend de plus en plus souvent parler de "désUbérisation", j'aimerai attirer votre attention vers ce que je pense être deux tendances techno-politique profondes, qui pourraient bien jouer un rôle structurant absolument essentiel, c'est une intuition prospective forte, dans notre futur :

La première est une famille de technologies d'informatique de réseaux, impactant non seulement le milieu de la finance (on parle de "fintech"), mais aussi potentiellement tout domaine social impliquant le recours à un tiers de confiance, que ce soit au niveau public-étatique, à celui des personne "morale" (...), corporate ou pas, ou encore dans la sphère (bien érodée) de la vie privée. Bef, des technologies ubiquitaires et disruptives, et je veux parler ici des technologies dites "blockchain", dont le bitcoin n'est qu'un des avatars. Il ne s'agit pas, comme on pourrait trop vite le penser, d'une "monnaie de l'internet" pour geek siliconé, mais bien de l'émergence de "l'internet de la monnaie", sous une forme apparente, complètement distribuée et anarchique. Pensez, pour ceux qui l'on connu, aux débuts de l'internet et à son impact sur la communication. Ces protocoles sont d'une même nature distribuée, mais virtualisent, sécurisent (en rendant le processus irréversible), et "anonymisent" le besoin de confiance réciproque lors des transactions à distance; et ce, grâce à des artifices numériques (cryptographie asymétrique et hashage) couplé à une organisation particulière du réseau et à une très grosse puissance de calcul. Le troisième mot clef est donc "désintermédiation", comme cela l'a été pour l'internet, et donc "décentralisation", conférant aussi à ces réseaux des propriétés anti-censures et des possibilités de passage à l'échelle quasi-illimités. Une nouvel âge cyber-punk, avec sa décharge idéologique ultra-libertaire mais aussi ultra-libérale, la guerre de Troie aura-t-elle lieu fait rage ?! Mr Hayek bande comme un pendu, sous la paluche d'Hakim Bey (TAZ), comme quoi, on ne sait plus à quel saint se (tu(mé))fier.

Enfin, de part sa nature informatique, nous avons surtout affaire à une nouvelle extension des possibilités de la numérisation, et donc de l'automatisation, au domaine de la (soit disant) "confiance", "in cryptography we trust"... préalable aussi à l'internet des objets (voir à ce sujet la crypto-monnaie programmable Ethereum et les applications associées). C'est génial : dans le monde de la défiance généralisée, vous pourrez encore faire des transactions !

J'ai ainsi pu participer très modestement, l'année dernière et à titre expérimental, à la première DAO (Distributed Decentralized Autonomous Organization) de l'histoire de l'humanité (oui madame!), appellée "TheDAO"... et qui s'est crashée quelques jours après son lancement , avec ses 150 millions de capital levé (! cela donne une idée des enjeux), suite à un piratage informatique (encore un coup des ruskov), le casse du siècle. Comme quoi, la sécurité informatique, c'est toujours très relatif...
Wild, wild West, mais pas encore WestWorld. IiiiiiiiA !!   :au_galop:



Ce qui est aussi très intéressant dans cette thématique, c'est qu'elle nous amène à réfléchir, fondamentalement, à ce qu'est une "monnaie", et ce n'est pas si évident.

La plupart des sites qui exploitent le "crowdsourcing" (externalisation ouverte ou production participative), ont déjà été clonés sous forme complètement distribuée grâce à cette technologie : eBay cloné en OpenBazaar, plusieurs projet substitutifs a FaceBook ont démarrés ou sont sur le point de l'être, comme par exemple Synereo. Nous sommes dans une économie de l'attention.

Vous l'aurez compris, le sujet est vaste, bien plus que ce que j'en ai tenter de rendre compte ici, passionnant, complexe, et en accélération exponentielle et chaque jour apporte son lot de nouveauté : je vous laisse vous documenter, il y a énormément de ressources sur le sujet (attention, sujet très chronophage).

Pour démarrer sur les technos blockchain:
Je vous conseil fortement les vidéos des confs d'Andreas Antonopoulos, guru libéral de ces technologies, mais bon conférencier avec une vision globale très intéressante et pertinente :

https://www.youtube.com/user/aantonop/videos

Ex : Introduction to Bitcoin



10010111101101110071100011011000


La deuxième tendance, centrée non plus sur la techno mais qui tente de remettre l'humain au centre de l'équation , c'est le mouvement autour des Communs ("Commons", voir cette vidéo) et de l'économie solidaire, collaborative et sociale. Particulièrement son extension dans le développement des nouvelles formes d'organisations et de décisions en réseaux (professionnelle ou pas), comme par exemple le mouvement des plateformes Open Co-Op ( https://open.coop/ ). Très grossièrement, leur caractéristique est de mettre l'accent sur les "communs" (avec ses implications écologiques mais pas que, hein), une éthique relationnelle non-violente et équitable, la recherche de sens, ainsi que la répartition distribuée du capital aux acteurs même de l'entreprise. Une recherche de stratégies "post-capitaliste" viables. Ce n'est pas un ersatz de communisme (politique) traditionnel, à la "mode internet". Par contre, cela n'est pas sans rapport avec le mouvement historique coopératif ( http://www.entreprises.coop/ ), il y a bien des tentatives de convergences, mais ce mouvement développe une originalité propre à la modernité et aux fonctionnements en réseaux numériques (P2P, Logiciels Libres, Copyleft, etc). On peut y voir la mise en œuvre, car c'est bien plus pragmatique qu'idéologique, des formes d'intelligences collectives qui ne devraient pas, à mon avis, laisser indifférents "notre" communauté virtuelle. Son principal représentant francophone est Michel Bauwens, fondateur de la P2P Fondation ( http://p2pfoundation.net/ ), et de Commons Transition ( http://commonstransition.org ), des sites ressource sur le sujet (très nombreux articles, un wiki, etc).
L'exemple emblématique souvent cité est celui de The Enspiral Network ( http://www.enspiral.com/ ) qui à non seulement a innové dans son mode de fonctionnement original et créatif (du genre où l'on vous demande combien vous voulez gagner pour un travail et ce que vous voulez y faire pour vous sentir bien, où la stratégie est collaborative, etc), tout en étant tout à fait opérationnel et efficace, mais a de surcroit mis à la disposition du réseau les outils qu'ils ont mis au point pour y parvenir, et çà c'est la classe (ouvrière, bien sur) !
Ex :
Loomio pour la prise de décision collaborative : https://www.loomio.org/marketing
CoBudget, pour gérer la rétribution de chacun sur un projet collectif : http://cobudget.org/
Dans la même veine, on peut encore citer Trello, pour l'organisation de projets : https://trello.com/

Confs de Michel Bauwens :
https://www.youtube.com/results?search_query=michel+bauwens

Ex :

Là encore, une tendance émergente qui se concrétise autour de la gouvernementalité décentralisée et distribuée, avec de fortes implications sociales, et qui méritent à mon avis qu'on les pense de façon critique. "L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce que l'on fait de nous." Sartre.

Plus généralement, a quand une vrai politique industrielle publique pour penser collectivement les technologies, particulièrement numériques et leurs utilisations marketing, et ne plus les laisser nous façonner, socialement et cognitivement, passivement et a posteriori ?

Pour un point de vue critique dans ce sens, je renvoi notamment à l'association Ars Industrialis http://www.arsindustrialis.org/ et au discours de Bernard Stiegler : https://www.youtube.com/results?search_query=bernard+stiegler.




Hasta siempre ! Wink

bon, c'est pas toussa, faut que j'aille au charbon, chercher la houille...


Dernière édition par soto² le Mer 26 Juil - 14:05:36, édité 2 fois
avatar
soto²
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 32
Points : 434
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospective techno-politique > Technologies blockchain vs Communs

Message par Vive le Mer 26 Juil - 13:55:05

Merci soto .

En effet, le travail de structuration et de rédaction sur le sujet est important.
Quant au sujet lui meme il me semble fondamental.
Pour les non initiés, allez voir ce que sont les blockchains.
Le sujet est un peu ardu, mais il ramène toujours au meme fonds, technologies, déshumanisation, sécurité informatique, liberté aussi.
Vision brute, que je vais approfondir.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2384
Points : 3244
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospective techno-politique > Technologies blockchain vs Communs

Message par Invité le Mer 26 Juil - 13:55:38

Bon,

je me suis forcé à lire, une prouesse pour moi que la novlangue inhérente à ce magma des nouvelles technologies et machins bidules liés à l'informatique au virtuel et compagnie rebute autant si ce n'est plus que l'abominable Cicciolina.

Bref j'ai réussi (les video faut pas exagérer) et j'ai passablement compris enfin je pense,
bon quoi je me résume pour moi : ben ouais quoi y vont nous la mettre, en dépit ou justement à cause de leur prétendue liberté et conscience morale de mon cul. Donc en fait j'aurais pu ne pas lire, parce que ça me passionne rien que moins et que rien de nouveau sous le soleil.

Je retourne non pas au charbon mais chasser des lapins au javelot.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospective techno-politique > Technologies blockchain vs Communs

Message par Vive le Mer 26 Juil - 14:17:54

Uccen, c'est Quand meme encore des piliers societaux humains qui vont sauter, ca implique encore Bien des choses sur la déshumanisation ( pour la partie bitcoin).

@ soto : à Qui ce système profite t il? J'imagine qu'il y a des systèmes d'adhésions, des commissions. Les banques?
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2384
Points : 3244
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospective techno-politique > Technologies blockchain vs Communs

Message par Invité le Mer 26 Juil - 14:53:05

M'en bats j vais émigrer en Afghanistan me faire des petites pachtounes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospective techno-politique > Technologies blockchain vs Communs

Message par soto² le Mer 26 Juil - 14:59:05

@ Vive : bonne question. Je ne m'y intéresse plus maintenant que de loin, ce n'est pas mon domaine de compétence, et çà évolue très, très vite, en tout cas extrêmement plus que toute réflexion sociale/politique (technologie disruptive). L'aspect distribué et "anti-contrôle" codé dans le cœur du système va surement entraîner des désintermédiations fortes, du coté plateformes commerciales (eBay, Amazon, AirBnB, BlablaCar, etc) mais surtout du coté bancaire et étatique. Le problème comme toujours c'est de ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain... Il y a et il y aura des régulations législatives, mais le système évolue vite, est par nature international, et développe une idéologie de surface très libertaire. Çà rappel vraiment les débuts idéologiques de l'internet. En même temps, les états ne veulent pas tuer dans l’œuf ce qui va surement être la nouvelle générations de relais de croissance dans l'économie numérique. Les banques se sont bien sur très vite positionnées, d'abord en essayant de développer leurs propres solutions propriétaires, mais difficile de lutter contre la logique, la fiabilité et la créativité de l'open-source d'un bitcoin. Il y a eu un pic boursier sur le bitcoin et ethereum il y a quelques mois (genre x10) : je pense que cela signait l'arrivée massive des banques internationales pour tenter de contrôler financièrement de l'intérieur ces météorites. La spéculation est à son comble.

Pour répondre à ta question : comme pour l'internet, le pouvoir financier va surement aller aux nouveaux médiateurs qui maîtriseront ces technos complexes (capitalisme cognitif) et proposerons des nouveaux micro-services distribués innovants (Silicon Valley my dear) d'une part, le politique à ceux qui élaborent les protocoles informatiques, et enfin à ceux qui développent et maintiennent le hardware pour faire tourner le système (actuellement c'est les Chinois qui font l'essentiel des calculs dans leurs "fermes" ), très exigeant pour sécuriser et garantir les transactions. Parce que évidemment, on a tendance à l'oublier, tout ce "virtuel" repose sur des machines bien réelles qui sont d'ailleurs des gouffres de consommation électrique. Voilà, à l'arrache, ce que je vois mais j'en ai déjà oublié surement la moitié.
avatar
soto²
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 32
Points : 434
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospective techno-politique > Technologies blockchain vs Communs

Message par Invité le Mer 26 Juil - 15:02:28

T'as oublié que la Corée du Nord ne laissera pas cela se faire, non mais !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospective techno-politique > Technologies blockchain vs Communs

Message par Vive le Mer 26 Juil - 15:09:46

Bah ca m'éclaire oui.
Je sais deja que le monde de demain appartient aux maîtres es info , à la cryptologie . C'est un pseudo, lepetitprince, Qui m'a ouvert les yeux sur ca, incidemment . J'ai Alors pigé que j'avais raté le coche, et que je ne serai pas acteur mais spectateur . Je suis nulle en info/nouvelles technologies mais je ne suis pas sans ignorer leur impact, le pouvoir queccela confère etc.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2384
Points : 3244
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospective techno-politique > Technologies blockchain vs Communs

Message par soto² le Mer 26 Juil - 15:12:08

@ C oim : ok, mais c'est compter sans la duplicité de big brother :

avatar
soto²
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 32
Points : 434
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospective techno-politique > Technologies blockchain vs Communs

Message par soto² le Mer 26 Juil - 15:13:20

Ouais je sais : çà troumpe pas énormément... Very Happy
avatar
soto²
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 32
Points : 434
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospective techno-politique > Technologies blockchain vs Communs

Message par Invité le Mer 26 Juil - 17:09:40


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospective techno-politique > Technologies blockchain vs Communs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum