Adultes Surdoués-Forum HELIOS (Hpi, Zèbres, hqi...)

Un œil sur le Darwinisme : que savez vous de sa théorie?

Aller en bas

Un œil sur le Darwinisme : que savez vous de sa théorie?

Message par Vive le Lun 14 Aoû - 22:23:50

Futura sciences a écrit: On confond parfois théorie de l'évolution et darwinisme. Si aujourd'hui, cette théorie a intégré les résultats de plus de deux siècles de recherches dans les sciences de la nature, il est vrai qu'elle doit son succès initial au naturaliste anglais Charles Darwin (1809-1882). Dans son ouvrage « L'origine des espèces » il expose pour la première fois au grand public et aux autres naturalistes sa théorie de la « descendance avec modification », c'est à dire la façon dont de nouvelles espèces vivantes apparaissent.

Charles Darwin
Charles Darwin
L'idée d'évolution (sous le nom de « transformisme ») circulait déjà dans la communauté scientifique depuis longtemps mais Darwin est le premier à proposer un mécanisme convaincant expliquant la transformation des espèces au cours du temps. Pour lui, tout repose sur la « variation » au sein des espèces et sur la sélection des individus. Qu'il s'agisse de mouches, de moutons ou d'humains, chaque individu est unique. Tous les membres d'une même espèce diffèrent les uns des autres par des « variations » de taille, de couleur, de résistance aux maladies ou de comportement. Dans l'environnement naturel des animaux, certaines variations sont avantageuses, d'autres non. Certains individus survivent et se reproduisent, d'autre non. C'est ce que Darwin a appelé « sélection naturelle ».
Darwin souligne deux points importants : les variations apparaissent par hasard et elles sont transmissibles aux descendants. Génération après génération, les variations avantageuses ont donc tendance à se répandre dans la population puisque leurs porteurs ont plus de descendants et leurs transmettent leurs caractéristiques favorables. Si l'environnement change, par exemple si le climat devient plus chaud, les aptitudes avantageuses ne seront pas nécessairement les mêmes et la sélection sera donc orientée d'une façon différente. Au cours des générations, l'espèce peut ainsi se transformer et finalement aboutir (provisoirement) à une nouvelle espèce, distincte de l'espèce initiale.

Légende : les prédateurs, comme la panthère, et les herbivores, comme l'addax, ont évolué les uns en fonction des autres depuis des dizaines de millions d'années. Cette co-évolution repose sur un équilibre entre leurs populations. En effet, les prédateurs ne doivent pas éliminer toutes leurs proies, sans quoi ils mourraient de faim, et ces dernières en revanche ne doivent pas devenir trop abondantes, au risque d'épuiser les ressources de leur environnement.

Pour Darwin, ces transformations ne sont pas des réponses directes aux modifications du milieu. Ainsi, ce n'est pas parce que le climat devient plus froid qu'un animal se couvre de fourrure. Darwin propose un raisonnement inverse : certains animaux possèdent par hasard une fourrure plus épaisse. Si le climat se refroidit, ils sont alors avantagés et ont plus de descendants que leurs congénères à poils ras. De plus, ils transmettent leurs caractéristiques à leurs descendants.

Son idée initiale nous paraît aujourd'hui très simple mais elle rompt complètement avec une certaine vision du monde, selon laquelle la nature est une mère bienveillante qui prend soin de ses enfants. La sélection naturelle est un mécanisme froid et aveugle, très efficace, mais au prix de la mort de la grande majorité des individus. Les êtres vivants ne se transforment pas en fonction de leurs besoins, guidés dans la bonne direction selon un plan bien conçu. Au contraire, la sélection naturelle fonctionne toute seule, de façon totalement automatique et sans le moindre projet. Par des moyens simples mais brutaux, elle aboutit aux structures merveilleusement complexes que sont les êtres vivants.

Bien entendu, les idées de Darwin ont eu un retentissement énorme parce qu'il était évident que ses idées sur l'évolution des animaux devaient nécessairement s'appliquer à l'homme, même s'il n'abordait pas ce sujet dans son premier ouvrage. Mais sa description d'une nature indifférente et sans pitié était peut-être encore plus choquante que la possibilité que nous ayons des ancêtres singes !

Dans sa démonstration, Darwin s'appuyait sur plusieurs sciences naturelles : la zoologie, la botanique, l'anatomie comparée, l'embryologie (l'étude du développement des individus, de la fécondation à l'âge adulte), la paléontologie (l'étude des fossiles) ou encore l'éthologie (l'étude du comportement des animaux).
Ainsi la comparaison des squelettes des animaux vertébrés montre des structures identiques, même si leur taille et leurs formes varient. Si l'on compare les squelettes d'un homme et d'un guépard, on trouve des os qui ont la même forme générale, situés aux mêmes emplacements, relativement aux autre os. On reconnaît sans peine le fémur, le tibia et le péroné du guépard qui correspondent précisément aux os de la cuisse et de la jambe de l'homme. Pour expliquer cette identité de structures entre ces deux espèces si différentes, on peut évidemment invoquer une intervention divine : « Dieu les a créés sur le même plan, selon sa volonté ».

C'est possible, mais invérifiable. Il ne s'agit donc pas d'une explication, mais d'une simple affirmation, qui ne peut être ni confirmée, ni infirmée. On sort là du domaine scientifique. Si on souhaite y rester, il faut bien chercher une explication qui s'appuie sur des preuves matérielles. Or l'idée d'une ascendance commune peut être argumentée, par exemple par le fait que les embryons des deux espèces se ressemblent bien plus que les adultes. Cela correspond aux mécanismes du développement : les structures les plus fondamentales, les plus anciennes, se mettent en place avant les autres, qui correspondent à une différenciation ultérieure de l'espèce. Cette similitude embryonnaire serait l'héritage d'une espèce ancestrale commune, à l'origine des hommes et des guépards.

Légende : « Prenez le squelette de l' homme, inclinez les os du bassin, accourcissez les os des cuisses, des jambes et des bras, allongez ceux des pieds et des mains, soudez ensemble les phalanges, allongez les mâchoires en raccourcissant l'os frontal, et enfin allongez aussi l'épine du dos, ce squelette cessera de représenter la dépouille d'un homme, et sera le squelette d' un cheval. » (Buffon, 1753) Coll. Muséum d'Histoire naturelle de Toulouse
L'observation du pied d'un cheval révèle d'autres indices intéressants, comme les petits os appelés stylets, qui se trouvent de part et d'autre de l'os canon du cheval. Cet os canon correspond, d'après sa position, aux os métacarpiens de la paume de l'homme (ou s'il s'agit de la patte postérieure, aux os métatarsiens de la voûte plantaire). Alors que nous avons cinq os dans la paume, le cheval n'en possède qu'un mais les deux stylets qui l'accompagnent sont les vestiges de deux autres os. Dans certains cas d'anomalie du développement, ces os se développent plus et sont même parfois prolongés de deux doigts supplémentaires. Or certains chevaux fossiles possédaient justement 3 doigts à chaque membre. On peut suivre dans les archives fossiles le passage de « chevaux » archaïques à 4 et 5 doigts, à des espèces à 3 doigts, plus ou moins développés et enfin aux « chevaux » modernes (qui peuvent aussi être des zèbres ou des ânes) à un seul doigt.
Pour Darwin, ces faits n'étaient compréhensibles que par l'hypothèse d'une continuité entre les fossiles et les chevaux actuels. Cependant, certaines de ses hypothèses ne pouvaient pas, à son époque, être suffisamment étayées.

avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2384
Points : 3244
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un œil sur le Darwinisme : que savez vous de sa théorie?

Message par Vive le Mar 15 Aoû - 0:08:53

Je recale tout.
Histoire de tout éclaircir à nouveau.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2384
Points : 3244
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum