Adultes Surdoués-rencontres HeliosPolis (Hpi, Zèbres, hqi...)

La bienveillance serait elle la clef?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La bienveillance serait elle la clef?

Message par Vivelavie le Mar 28 Fév - 18:06:22

Bienveillance-qu'est-ce donc?

« Nous sommes nés pour collaborer, comme les pieds, les mains, les paupières, ou les deux rangées de dents, celle du haut et celle du bas. Il est contre-nature de s’opposer les uns aux autres: et c’est s’opposer à eux que de s’irriter ou se détourner d’eux. »
Marc-Aurèle, Pensées, II, 1.

Kant : De la bienfaisance: maxime et devoir:
La bienfaisance est la maxime qui consiste à prendre le bonheur (bien-être d'autrui) comme fin. Le devoir de bienfaisance est la contrainte qu'impose la raison d'admettre cette maxime comme loi universelle (Doctrine de la vertu, p 130).

La Bienveillance comme condition de la cohésion sociale

MORALE ET BIENVEILLANCE : deux notions distinctes
Remarquons déjà que j'aborde cette notion d'un point de vue excluant d'autres questions : savoir la notion de Bien universellement acceptée par tous les groupes sociaux. Il est question de réfléchir sur l'Aimance (de Rousseau) dans un groupe social donné, dont les références et notions morales seraient partagées.
Je vais quand même ajouter un bémol à cette référence morale rousseauiste: la Morale me semble n'avoir que peu de place dans la bienveillance, et je vais expliquer pourquoi.
Définissons le groupe social observé : celui qui a un intérêt à vivre ensemble, au delà des valeurs morales (groupe familial large, villageois, famille de lions, de rats, les bisons ....)
Ah oui, comme à mon habitude, tous les animaux m’intéressent et l'homme n'a pas plus de place sur des sujets qui n’intéressent pas que sa propre espèce.

La Bienveillance est un liant entre individus grégaires de toutes espèces, pourquoi?
Prenons le cas d'un groupe restreint de personnes humains, lesquelles sont amies entre elles. Elles se sont choisies parce qu'elles partagent souvent les mêmes interets , se comprennent, et chaque individus du groupe apporte du Bonheur et du Plaisir à un autre. Si l'un des individus du groupe est affaibli, va moins bien, c'est un peu de son propre bonheur qui s'échappe. Le mécanisme de soutien et d'entre aide va alors se déclencher.
Ce comportement a été observé chez les rats
Un rat1 est dans un boite transparente, il a de la nourriture, mais à chaque fois qu'il actionne le distributeur, son compagnon (Rat 2) reçoit une décharge électrique et souffre. Le rat 1 va préférer jeuner afon que Rat 2 ne souffre pas.
Cela a également été observé chez les grands singes qui vont assister un de leur congénère en fon de vie : lui apporter à boire, à manger, rester prés de lui jour et nuit jusqu'à la fin.

BIENVEILLANCE ET INTERET INDIVIDUEL
La question de la bienveillance devient plus intéressante lorsqu'il s'agit de l'être vis à vis d'individus appartenant à un groupe social, une culture des intérêts différents.
On connait tous les phénomènes racistes, homophobes.
Quels sont les racines de ces peurs annihilant tous les mécanismes de Bienveillance. Peur, mais peut être pas seulement. S'il s'agissait seulement de la necessité : les individus "différents" ne seraient pas utiles au Bonheur personnel et donc au plaisir de l'individu en question?

Si l'on considère que ce comportement est des plus primitifs (cf la démonstration avec les animaux), il me semble que cela pourrait être comblé par l'Education, une éducation universelle transmise par les adultes de ce monde aux enfants de ce monde. Des programmes éducatifs portant sur la bienveillance devraient, de mon point de vue être généralisés.

J'aborderai le sujet Bienveillance et Politique, et démontrerai en quoi ces deux termes ne vont pas ensemble. Grossièrement, quand on considère l'intêret public, l'individu n'a plus sa place. L'enjeu public ne prend pas l'individu en considération, par suite on va faire appel ici aux concepts, aux idées, au résultat escompté : la Paix, l'Economie.

Vivelavie
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 81
Points : 268
Date d'inscription : 24/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Invité le Mer 1 Mar - 13:02:01

Mais qu'est-ce que la bienveillance ?
Quelle est la bienveillance de l'ataraxie (je reviens au thème de l'autre semaine) ?

spinoza a écrit:L’homme libre qui vit parmi les ignorants, s’applique autant qu’il peut à éviter leurs bienfaits

Chacun juge selon sa complexion, quelle chose est bonne (Scolie de la Prop. 39, p. III) ; l’ignorant donc qui a fait quelque bien à quelqu’un l’estimera selon sa complexion, et s’il voit ce bienfait tenu en moindre estime par celui qui le reçoit, il sera contristé (Prop. 42, p. III). L’homme libre, d’autre part, s’applique à établir entre les autres hommes et lui un lien d’amitié (Prop. 37) et non à leur rendre des bienfaits qui, dans leur propre opinion, soient jugés égaux, mais à se conduire et à conduire les autres suivant le libre jugement de la Raison, et à faire seulement ce qu’il sait tenir la première place.
L’homme libre donc, pour ne pas être en haine aux ignorants et ne pas déférer à leur appétit, mais à la Raison seule, s’efforcera, autant que possible, d’éviter leurs bienfaits. C.Q.F.D.

Je dis autant que possible. Bien qu’ignorants, en effet, ce sont des hommes pouvant en cas de besoin apporter un secours d’homme, et il n’en est pas de plus précieux ; ainsi arrive-t-il souvent qu’il est nécessaire de recevoir d’eux un bienfait et de s’en montrer reconnaissant suivant leur propre complexion ; à quoi s’ajoute que, même en évitant leurs bienfaits, nous devons être prudents de façon que nous ne paraissions pas les mépriser ou craindre par Avarice d’avoir à leur rendre l’équivalent, sans quoi, pour éviter d’être pris en haine par eux, nous les offenserions. Il faut donc, en évitant les bienfaits, avoir égard à l’utile et à l’honnête.

Voyez-vous de la bienveillance ici ?

Qui voit quoi ?

Il flotte où le Bien ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Cyclopède le Mer 1 Mar - 13:19:49

La question qui se pose c'est: quelle bienveillance ? Celle que l'on donne, ou celle que l'on reçoit ?
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 644
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Vivelavie le Mer 1 Mar - 13:22:35

Je parle dans mon premier post a bienveillance comme lien entre individus. Selon cette acception le lien est double.

Vivelavie
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 81
Points : 268
Date d'inscription : 24/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Anarkyss le Mer 1 Mar - 16:49:08

Gone a écrit:Mais qu'est-ce que la bienveillance ?
Quelle est la bienveillance de l'ataraxie (je reviens au thème de l'autre semaine) ?

spinoza a écrit:L’homme libre qui vit parmi les ignorants, s’applique autant qu’il peut à éviter leurs bienfaits

Chacun juge selon sa complexion, quelle chose est bonne (Scolie de la Prop. 39, p. III) ; l’ignorant donc qui a fait quelque bien à quelqu’un l’estimera selon sa complexion, et s’il voit ce bienfait tenu en moindre estime par celui qui le reçoit, il sera contristé (Prop. 42, p. III). L’homme libre, d’autre part, s’applique à établir entre les autres hommes et lui un lien d’amitié (Prop. 37) et non à leur rendre des bienfaits qui, dans leur propre opinion, soient jugés égaux, mais à se conduire et à conduire les autres suivant le libre jugement de la Raison, et à faire seulement ce qu’il sait tenir la première place.
L’homme libre donc, pour ne pas être en haine aux ignorants et ne pas déférer à leur appétit, mais à la Raison seule, s’efforcera, autant que possible, d’éviter leurs bienfaits. C.Q.F.D.

Je dis autant que possible. Bien qu’ignorants, en effet, ce sont des hommes pouvant en cas de besoin apporter un secours d’homme, et il n’en est pas de plus précieux ; ainsi arrive-t-il souvent qu’il est nécessaire de recevoir d’eux un bienfait et de s’en montrer reconnaissant suivant leur propre complexion ; à quoi s’ajoute que, même en évitant leurs bienfaits, nous devons être prudents de façon que nous ne paraissions pas les mépriser ou craindre par Avarice d’avoir à leur rendre l’équivalent, sans quoi, pour éviter d’être pris en haine par eux, nous les offenserions. Il faut donc, en évitant les bienfaits, avoir égard à l’utile et à l’honnête.

Voyez-vous de la bienveillance ici ?

Qui voit quoi ?

Il flotte où le Bien ?

Elle n'est pas un commerce entre les hommes et comme le décrit Spinoza. Elle est "religieuse".
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 600
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Cyclopède le Mer 1 Mar - 16:50:45

Je soupçonne ceux qui la donnent de le faire pour en recevoir, et ceux qui la reçoivent de la rendre pour en recevoir davantage.
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 644
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Anarkyss le Mer 1 Mar - 16:51:31

Soupçons bien fondés !
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 600
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Invité le Mer 1 Mar - 16:52:51

C'est oublier l'amour qu'on éprouve parfois pour les autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Anarkyss le Mer 1 Mar - 16:53:07

Mais ce n'est pas à voir comme point de vue typiquement égoïste, voyons cela autrement, comme un état propre.
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 600
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Anarkyss le Mer 1 Mar - 16:53:22

Gone a écrit:C'est oublier l'amour qu'on éprouve parfois pour les autres.

Comment ça ?
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 600
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Cyclopède le Mer 1 Mar - 16:54:15

La bienveillance n'est pas de sitôt de l'amour.
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 644
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Invité le Mer 1 Mar - 16:57:17

@incognito
Je ne vois pas comment le dire autrement, ça me semble pourtant clair.
Qu'il y a des gens qu'on aime, et qu'on veut leur bien.
Comme cette forêt dont Fata profite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Anarkyss le Mer 1 Mar - 16:58:38

Ben essais parce que j'ai beaucoup de mal.

Je refais en me concentrant.
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 600
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Anarkyss le Mer 1 Mar - 16:59:13

La bienveillance c'est oublier l'amour que l'on a pour les autres ?
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 600
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Invité le Mer 1 Mar - 17:01:06

Oublier l'amour ?
Bah pour moi c'est plutôt aimer.
M'enfin là je comprends pas l'incompréhension.
Puis bon, ça va être l'heure du wing chun

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Anarkyss le Mer 1 Mar - 17:02:17

Gone a écrit:C'est oublier l'amour qu'on éprouve parfois pour les autres.

Ne me laisse pas comme ça !
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 600
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Invité le Mer 1 Mar - 17:03:15

Mais je n'ai visiblement pas les mots, puis vu que je ne comprends même pas pourquoi je ne suis pas comprise, ça va être impossible de.
Bonne soirée

edit:
ah oui je vois ! je répondais à ce qu'il y avait au dessus, en disant que dire ça c'était oublier l'amour

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Anarkyss le Mer 1 Mar - 17:04:03

Ce que je disais ou ce que Cyclopède disait ?
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 600
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Cyclopède le Mer 1 Mar - 17:09:48

La bienveillance est la condition d'échanges sociaux plutôt féconds.
L'amour est beaucoup plus extrémiste.
C'est mon avis hein, je peux me tromper.
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 644
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Vivelavie le Mer 1 Mar - 17:22:06

Non la bienveillance et l'amour sont distinctes également. Comme je l'évoque dans mon premier post, je pense ( tout en doutant) que celle ci se comprend mieux lorsque l'on parle de survie d'un groupe social auquel on appartient. C'est naturel chez l'homme.
Ce comportement provient de notre nature animale, grégaire. La notion se complexifie dès lors que l'on définit le groupe en question.

Pour contrer ce besoin naturel de sauvegarde d'une entité sociale au détriment d'une autre, comportement inné et en partie appris et transmis culturellement, l'éducation de l'enfant devient pertinente. Pour apprendre à identifier les différents autres groupes sociaux, déjouer les peurs, et généraliser le regard qu'il a de facon innée sur son groupe d'appartenance aux autres groupes différents de celui ci, et aux individus différents de lui.

Vivelavie
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 81
Points : 268
Date d'inscription : 24/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Anarkyss le Mer 1 Mar - 17:31:47

L'Homme, cet animal dépourvu de sentiments.
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 600
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Vivelavie le Mer 1 Mar - 17:44:23

Non , c'est juste que ce comportement se retrouve chez beaucoup d'animaux grégaires.

Vivelavie
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 81
Points : 268
Date d'inscription : 24/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Cyclopède le Mer 1 Mar - 18:02:12

La bienveillane ça peut, il me semble, appartenir à une démarche plus banalement stratégique. L'amour, qui comme la haine peut donner lieu à des excès, est quelque chose de beaucoup plus engageant, de beaucoup moins raisonnable.
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 644
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par emem le Mer 1 Mar - 18:13:59

Est ce que c'est de la bienveillance si c'est pour le bien de sa survie comme un petit groupe?
Pour ma part, je réponds non, c'est juste une nécessité pour sa survie pas dans l'instant présent mais la compréhension que l'autre est nécessaire. C'est aider l'autre pour au final s'aider.

Donc comme le disait Viv dans son post d'entrée cela se limite juste à vouloir le bien de l'autre(pas seulement H, mais je dois bien trouver un terme).
Mais à sa différence, je pense qu'il est nécessaire d'aimer l'autre pas dans le sens avoir des sentiments amoureux bien sûr. Mais reconnaître que l'autre à besoin d'aide qu'on peut lui apporter sans s'oublier soi-même (sinon c'est qu'il y a un dysfonctionnement, non?) afin de le soutenir(soutient qui prend des formes très variables) sur sa route.
Si l'autre être vivant n'a aucune valeur je ne vois pas le sens que l'acte a.

Lorsque je participe à une cause quelconque c'est parce qu'elle de l'importance à mes yeux. Si je participe à quelque chose auquel je ne crois pas, je n'ai pas l'impression d'être bienveillant mais de me moquer de cette cause au contraire.

Et non, pour ma part, je ne pense pas que cela limite à l'utilitaire et qu'on souhaite forcément un retour (et même si c'est le cas, je ne vois pas vraiment le problème en fait). à partir du moment, où on pense avoir fait ce qu'on a fait pour participer au bonheur de l'autre, c'est déjà gratifiant en soi même si l'autre ne nous remercie pas ou si on a pas de retour. Le plaisir d'avoir fait ce que je pense juste me paraît suffisant. Donc oui, d'après certaine définition ce n'est donc pas purement altruiste. Mais cela me convient très bien ainsi Very Happy

emem
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 45
Points : 235
Date d'inscription : 25/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Vivelavie le Mer 1 Mar - 18:17:10

Je pense aussi. Si l'on épouse l'acception que j'en ai faite le doute n'est plus permis.
On peut alors envisager d'enseigner celle ci.
Pourtant tres vite se posera la question de la bienveillance et du besoin, de l'uitilite .
Pourquoi dois je etre bienveillant si cela ne me sert pas?
Et la que repondre?
On retombe alors sur la recherche d'un intérêt supérieur... bonté et paradis? Croyance pêche? Morale? Éthique ?

Insolvable

Nb: emem on a posté en même temps, je répondais à cyclopede.

Vivelavie
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 81
Points : 268
Date d'inscription : 24/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Invité le Mer 1 Mar - 23:17:33

Pour moi pas de bienveillance sans un amour minimal.
Au moins amour d'humanité abstraite.

Mais cette "bienveillance" est souvent néfaste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par emem le Mer 1 Mar - 23:22:11

Si on force la bienveillance elle n'a juste plus de sens.
Ca n'a de sens que si on le désire...

De quelle bienveillance tu parles Gone?

emem
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 45
Points : 235
Date d'inscription : 25/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par jolindien le Mer 1 Mar - 23:52:39

Parlons d'altruisme, mais il faudra aller plus loin que ce qui définit nos personnalités, notre culture.
Et si je donne il me suffit de voir l'autre heureux, pas forcément qu'il me le dise ou me sourie, juste que je le vois sourire à lui-même, pour lui-même.
C'est une bienveillance qui se passe d'idée, comme un amour d'un être à l'autre sans les limites usuelles.

jolindien
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 287
Points : 470
Date d'inscription : 26/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par Anarkyss le Jeu 2 Mar - 0:00:06

Oh non il est là lui !
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 600
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bienveillance serait elle la clef?

Message par jolindien le Jeu 2 Mar - 0:10:26

Tu crois que je vais réussir à te déranger?

jolindien
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 287
Points : 470
Date d'inscription : 26/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum