Adultes Surdoués-Forum HELIOS (Hpi, Zèbres, hqi...)

A quoi jouaient nos ancetres et aieux : ici rapportez ce que vous savez sur les jeux d'autrefois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A quoi jouaient nos ancetres et aieux : ici rapportez ce que vous savez sur les jeux d'autrefois

Message par Vive le Mar 28 Fév - 19:49:25

Le jeu de paume :

La paume consiste à se renvoyer une balle, appelée un éteuf, au-dessus d'un filet à la manière du tennis et se pratique en individuel (1 contre 1) ou en double (2 contre 2), mais aussi à 3 contre 3 ou 4 contre 4 pour les variantes dites de longue paume. Dans ce sport, qui nécessite aussi une balle, un filet et deux joueurs au minimum, les points étaient comptabilisés un par un. Mais à chaque unité inscrite, le joueur, d'abord situé à 60 pieds du filet, devait se rapprocher pour servir. Le premier point donnait ainsi le droit d'avancer de 15 pieds. Idem pour le deuxième, ce qui faisait 30 pieds au total. Et au troisième point, le joueur pouvait de nouveau se rapprocher, mais de 10 pieds seulement pour ne pas être trop proche du filet. Il avait donc gagné 40 pieds. C'est ce qui a inspiré la façon de compter les points (15, 30, 40 et jeu) utilisée au tennis1.

Le port d’un gant de cuir afin de protéger la main qui frappe la balle se généralise à la fin du XIIIe siècle. La paume se pratique à l’origine en plein air, mais dès le XIVe siècle les terrains de jeu sont couverts d’un toit donnant naissance aux salles de jeu de paume, aussi appelés « tripots ».

Première mention d’une raquette pour jouer au jeu de paume en 1505 qui se jouait précédemment à main nue ou gantée de cuir. Le battoir, raquette pleine en bois, était apparu au siècle précédent. La raquette, à la différence du battoir, possède un cordage en chanvre ou en boyau. Le XVIe siècle qui s’ouvre sur cette innovation est l’âge d’or du jeu de paume en France. La pratique à main nue perdure, certains matches opposant même les tenants des deux écoles, des quatre même :

main nue
main gantée
battoir
raquette

En 1610, les paumiers se constituent en corporation. Les abus du raz-de-marée de la paume en France se devaient d’être corrigés. Certains paumiers peu scrupuleux bourraient en effet leurs éteufs de pierres provoquant des accidents, parfois mortels ; le frère de Montaigne décède ainsi. De nombreuses salles sont fermées tandis qu’une réglementation stricte (c’est le principe même d’une corporation) encadre désormais la production des éteufs et des raquettes.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2311
Points : 2890
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi jouaient nos ancetres et aieux : ici rapportez ce que vous savez sur les jeux d'autrefois

Message par Vive le Mar 28 Fév - 19:50:38

Snif le frère de Montaigne, ça pouvait être dangereux!
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2311
Points : 2890
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi jouaient nos ancetres et aieux : ici rapportez ce que vous savez sur les jeux d'autrefois

Message par Invité le Mer 1 Mar - 12:22:48

encyclopedieberbere.revues.org/1498

inumiden.com/thakourth/




fr.wikipedia.org/wiki/Kharbaga

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi jouaient nos ancetres et aieux : ici rapportez ce que vous savez sur les jeux d'autrefois

Message par Vive le Mar 14 Mar - 15:40:59

Le jeu de l'Hombre, d'origine espagnole, a principalement été joué en France durant la seconde moitié du XVIIe et le début du XVIIIe siècle. Il a par la suite perdu de sa faveur auprès des joueurs pour être, en faisant court, remplacé par ses descendants le whist puis le bridge. Il est probablement le premier jeu de levées à enchères connu de l'histoire des jeux de cartes. Il continue à être joué avec des règles très proches dans d'autres pays, sous le nom de tresillo en Espagne, l'Hombre au Danemark, le rocambor au Pérou et en Bolivie, et le tridge en Angleterre – le tridge est en fait une adaptation du rocambor. Les règles exposées ici sont celles que l'on peut trouver dans les premiers traités du jeu de l'Hombre, auxquelles j'ai essayé d'apporter le maximum d'éclaircissements. Le jeu de l'Hombre est à l'origine d'une famille de jeux de cartes comportant le quadrille, le quintille, le piquemédrille, le médiateur, le tritrille et le médiateur solitaire.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 2311
Points : 2890
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi jouaient nos ancetres et aieux : ici rapportez ce que vous savez sur les jeux d'autrefois

Message par Invité le Mer 19 Juil - 11:12:20

(video centrée pour Fata)



Certes, le jeu de balle était pratiqué par tous : certaines cités importantes, comme Chichén Itzá, ont eu jusqu’à treize terrains, et on sait par le codex Mendoza que l’empereur aztèque Moctezuma II exigeait des cités de la côte du golfe du Mexique le paiement d’un tribut annuel de 16 000 balles de caoutchouc, ce qui prouve bien que le jeu était pratiqué très régulièrement par une part importante de la population.

Mais lorsqu’il était pratiqué comme un sport, le jeu de balle n’était en fait alors qu’un simple entraînement à ce qui était sa vraie raison d’être : les cérémonies religieuses.

En effet, le jeu de balle était avant tout un rite symbolisant la cosmogonie méso-américaine : la trajectoire de la balle correspondait à la course du soleil qui ne devait pas s’arrêter ; les anneaux de pierre servant de cibles, le plus souvent disposés à l'Est et à l'Ouest, représentaient le levant et le ponant. Le terrain, lui, représentait la plate-forme terrestre séparant le Monde Supérieur (le ciel) de l’Inframonde (semblable aux Enfers), où l’homme doit lutter contre les forces des ténèbres pour rejoindre, avec le soleil, le Monde Supérieur (cf. le mythe fondateur raconté dans le Popol-Vuh). D’une manière générale, la pratique cérémonielle du jeu de balle servait à révéler la volonté des dieux : pour trancher des débats voire des conflits politiques (le terrain du jeu de balle servait également de forum social), et pour, en cas de problème (agricole en particulier), donner des indices d’ordre divinatoire aux prêtres, qui suivaient le jeu avec attention pour en déchiffrer les signes.

De plus, ces cérémonies se terminaient systématiquement par la décapitation de l’équipe perdante ou du moins de son chef (à ce titre on comprend pourquoi c’étaient des prisonniers de guerre qui participaient le plus souvent à cette pratique rituelle) : ce sacrifice visait clairement à invoquer l’aide des dieux, le sang versé pouvant qui plus est être rattaché à la fertilisation des terres. Il existait même une structure, le tzompantli (ou autel de crânes), servant à recueillir les offrandes de ces têtes tranchées, exposées sur de longues traverses de bois.

Selon certains historiens, ce sont les vainqueurs du jeu qui étaient sacrifiés aux dieux, puisque cet acte était un honneur suprême.

fr.wikipedia.org/wiki/Jeu_de_balle_(M%C3%A9soam%C3%A9rique)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi jouaient nos ancetres et aieux : ici rapportez ce que vous savez sur les jeux d'autrefois

Message par Invité le Mer 19 Juil - 11:17:33

fr.wikipedia.org/wiki/Crosse_(sport)#Origines_am.C3.A9rindiennes

Le dit jeu de la crosse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum