HeliosPolis Forum Adultes Surdoués (Hpi, Zèbres, hqi...)

Les peuplements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les peuplements

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 18:31:37

La rubrique "Mythologie" n'est pas forcément la plus adéquate, mais je n'ai pas su où ranger ça.

Europe:

(il y a 3 vidéos)

Première vidéo:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dmanissi

Principaux sites:



Une ou plusieurs vagues d'arrivées, d'Afrique de l'est et/ou d'Asie ou de Dmanissi
Complication récente:


Alternance rapide d'aires glaciaires et interglaciaires de faibles amplitudes jusqu'à -800 000
Une géographie différente


Europe centrale (climat continental), quelques traces d'hommes:


Jusqu'à -500 000 ans la Manche n'existe pas.


Dernière édition par Fantoche le Jeu 9 Mar - 19:36:00, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les peuplements

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 19:26:20

Selon des éléments à la fois génétiques et paléontologiques, l'Homo sapiens archaïque aurait évolué vers l'homme anatomiquement moderne uniquement en Afrique, entre 200 000 ans et 100 000 ans avant le présent. Celui-ci aurait quitté l'Afrique il y a 80 000 ans pour progressivement remplacer des populations humaines antérieures comme l'homme de Néandertal et l'Homo erectus. Selon cette théorie, durant cette période, l'un des groupes africains aurait subi un processus de spéciation empêchant la circulation de gènes entre les populations africaine et eurasienne. L'origine récente unique de l'homme moderne en Afrique orientale est actuellement la position presque consensuelle adoptée au sein de la communauté scientifique1. Toutefois un nombre croissant de chercheurs suppose également que l'origine de l'homme moderne n'est pas en Afrique de l'Est ou du Sud mais en Afrique du Nord (ha ha ha).

L'hypothèse concurrente est celle de l'origine multirégionale de l'homme moderne ou de continuité avec hybridation défendue depuis les années 1980 notamment par l'Américain Milford Wolpoff, le Chinois Wu Xinzhi (en). Ces chercheurs repoussent la date de la migration originelle hors d'Afrique à deux millions d'années avant le présent et l'associent à Homo erectus plutôt qu'à Homo sapiens5,6. Cette théorie parfois nommée Out of Nowhere, ne croit pas à la seule origine africaine de l'Homo sapiens mais à un « grand métissage » entre les Homo Sapiens venus d'Afrique et ceux se trouvant sur place (ho ho ho).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les peuplements

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 19:28:42

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2015/10/08/le-genome-d-un-vieil-ethiopien-chamboule-l-histoire-des-migrations-d-homo-sapiens_4785843_1650684.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les peuplements

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 19:38:00

Mignon :

http://www.hominides.com/html/dossiers/sortie-d-afrique.php

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les peuplements

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 20:39:07

Je ne comprends pas cette idée de "out of nowhere" dans le sens où dans tous les cas il y a bien une première sortie d'Afrique il y a environ 2/3 millions d'années... ?

Pour l'homme moderne, je n'y comprends pas grand chose et j'ai l'impression que ça change toutes les 5 minutes.
Mais je crois que je m'emmêle dans la définition d'homme moderne, je vois pas trop ce qu'on veut dire par là. Le soucis vient sans doute du fait que l'homo sapiens semble être définit comme un genre de truc pur, qui ne se limite pas à une simple proximité physiques entre ses membres - et je ne vois pas ce que ça contient.

Que Néandertal ou Denisova soient considérés comme des cousins des hommes actuels, carrément des espèces différentes, je ne comprends absolument pas, vu que certains humains actuels ont hérité de leurs gènes - ils devraient plutôt être de lointains ancêtres.
Mais je ne capte franchement pas ce qu'est une espèce. Je pensais que c'était ça :
: une espèce est une population ou un ensemble de populations dont les individus peuvent effectivement ou potentiellement se reproduire entre eux et engendrer une descendance viable et féconde, dans des conditions naturelles.
 mais a priori quedalle.

Puis ces théories changent tous les 4 matins, c'est saoulant.

Je sais pas quoi penser. Je me dis qu'ils ont été trop restrictif dans leur définition de l'homme moderne, qu'ils ont fait tout un plat avec sapiens, et que maintenant ils ne savent plus comment gérer leur truc.
Que ces catégories sont une sorte de délire à moitié arbitraire, et que néandertal (qui jouait de la flûte le gars! https://fr.wikipedia.org/wiki/Fl%C3%BBte_de_Divje_Babe) /denisova/sapiens ça revient plus ou moins au même.
Au bout du bout ça remonte à l'afrique de toutes façons, enfin de ce qu'on en sait. Puis des différenciations, des mélanges, des allers-retours et *paf* nous voilà.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les peuplements

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 21:46:11

Une espèce, la définition classique d'une espèce, a varié depuis lors que l'on sait que ce n'est pas tant figé qu'on voulait bien le croire.
Ce n'est pas le propre de l'homme d'ailleurs, on retrouve une imbrication particulièrement compliquée chez les cactées notamment (sous-espèces, variétés, prisme étendu de variétés et forme au sein d l'espace de population avec formes les plus éloignées qui touchent finalement  à sous-espèce d'après voir espèce proches, croisements, ou chez les canidés, voir cas du loup en Amérique du Nord, de ses fréquents croisement toujours possibles avec le coyote - les canidés se sont différenciés récemment - cas du loup rouge, espèce, forme intermédiaire, croisement ? le loup de l'Est, définit désormais comme espèce mais croisée souvent avec loup rouge...ou encore du chacal doré d'Afrique du Nord dont certaines formes s'avèrent selon récentes analyses en réalité être a priori plus une forme de loup africain).

Pour l'homme évidemment que contrairement à ce que ces beaux messieurs pensaient il n'y a pas miraculeusement d'exceptionnalité, et que les différentes formes d'homme ont sûrement pu avoir des descendants féconds tout au long de l'histoire, et jusqu'à son histoire récente. Il ne fait pas bon parler de sous espèces ou races, reste que les métissages préhistoriques ont produit la variabilité de l'homme "moderne", et lui ont donné selon régions traces en plus ou moins grandes importance d'homo cousins qui sont donc également nos ancêtres.
En Afrique du Nord il n'y avait pas de Neanderthal mais des hommes dits archaïque relevant du faciès atérien (=> Bir el Ater) pendant africain du moustérien d'Europe (faciès industriel attribué à Neanderthal). Ces hommes archaïques laissent place à des hommes modernes (mechtoïdes) dont ils se battent pour savoir s'ils viennent d'Europe (continuum ibéro/maurusien) ou du Proche-Orient, en rejetant comme toujours une origine et évolution locale.
Ceux-ci, pendant de Cro-Magon, grands et robustes, seront peu à peu remplacés par Capsiens, plus graciles, de profil méditerranéen et venant de l'Est (Proche-Orient voir Corne de L'Afrique).
Cependant quand on y regarde de plus près il y eut une gracilisation des mechtoïdes qui pouvait annoncer une transformation en Capsiens, de même que les Capsiens n'étaient pas toujours graciles.
Je pense encore qu'ils veulent toujours simplifier et tout expliquer par la sacro sainte origine orientale sans tenir compte de l'existant et de l'autochtone, comme si l'homme ne pouvait traverser le détroit de Gibraltar, dans les deux sens. Aujourd'hui encore dans la population berbère, semblable  en majorité aux Capsiens d'il y a des millénaires (lorsque les Français retrouvèrent les premiers squelettes capsiens près des escargotières qui les singularisaient, ils les rejetèrent les prenant pour des squelettes d'habitants contemporains tant l'aspect était similaire) on trouve des individus de forte carrure et taille, réminiscence des mechtoïdes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les peuplements

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 23:25:09

En gros on tente de créer des catégories pour comprendre/analyser, mais elle ne correspondent pas complètement au réel, ou tout du moins à son déploiement dans le temps, ce qu'on a tendance à oublier.

C'est pas évident de remettre les choses en perspective, surtout lorsque ça correspond à des périodes aussi longues.
Je sais que j'ai toujours tendance à penser le monde à partir de ce qu'il est actuellement, ça me demande un effort pour me rappeler que suivant la période les continents, la météo, la faune, la flore n'étaient pas les mêmes. Que certaines espèces se sont éteintes, ont mutées, que certaines n'existaient pas encore - que la vie se déploie progressivement et sans trop de ruptures.
C'est très logique pourtant. Logique que ce qu'on range sous la catégorie cactées, canidés ou homos n'existe pas de manière abstraite et en dehors de la réalité, mais j'ai tendance à l'oublier et à me faire avoir par les étiquettes Suspect

Pour les sous-espèces ou races humaines, je crois surtout que ces catégories ne seraient pas utiles.
Il me semble qu'elles nous sont utiles pour les plantes/animaux dans un but pratique, utilitaire, afin de  les classer et de savoir quel intérêt on trouve à quoi - mais pour les hommes pas trop.
Mais c'est peut-être mon spécisme qui parle. J'ai tendance à donner à l'homme un statut à part, je le pense différent du reste de l'existant. Nous sommes des animaux, mais des animaux spéciaux, qui produisent des cultures très particulières et je pense qu'il ne faut pas que nous nous rabaissions à nous ranger de la même manière que nous rangeons les animaux.
Puis je nous pense flexibles, malléables, hors compet, hors rangement.
Enfin pour les hommes d'aujourd'hui, j'imagine qu'il faut bien mettre des limites (un peu arbitraires) pour voir où on commence à être nous. Mais là ils ont sans doute un peu abusé dans la distinction (néandertal, dénisova et cie)

Je viens de regarder pour l'artérien.
Je n'avais pas vu qu'il y avait une catégorie "homo sapiens archaïques" monkey  
Je sens que je vais encore m'arracher les cheveux en essayant de trouver à quoi ça correspond.
J'imagine qu'il faut comprendre "homme moderne archaïque" en comparaison aux "hommes archaïques" qu'on trouve ici: https://fr.wikipedia.org/wiki/Hybridation_entre_les_humains_archa%C3%AFques_et_modernes#Hominin.C3.A9s_africains_archa.C3.AFques

Pour les mechtoïdes, je n'ai trouvé qu'un page wiki anglaise qui ne contient pas beaucoup d'informations (https://en.wikipedia.org/wiki/Mechta-Afalou) - tu aurais peut-être une source un peu plus documentée sous la main, par hasard, s'il te plait... ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les peuplements

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 23:41:25

Mechta el Arbi :


https://encyclopedieberbere.revues.org/765

https://encyclopedieberbere.revues.org/2523?lang=en

https://books.google.fr/books?id=0vy8Gb8S0jwC&pg=PA66&lpg=PA66&dq=homme+de+meche+el+arbi&source=bl&ots=vRqtc1F02_&sig=Aa6kLrcEmCUL9LRPBMEsqFfBB18&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwimt7Hpt8nSAhVFJ8AKHfA4Bb8Q6AEIRzAI#v=onepage&q=homme%20de%20meche%20el%20arbi&f=false


https://encyclopedieberbere.revues.org/1626

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les peuplements

Message par Invité le Jeu 9 Mar - 23:42:34

Merci !

Aperçu, pour que Dark-admin n'enlève pas les liens (stp enlève rien, j'ai pas fini de lire):






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les peuplements

Message par Invité le Ven 10 Mar - 8:11:29


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les peuplements

Message par Invité le Ven 10 Mar - 19:19:38

Salem Chaker bon mais pourri,
Kabylo kabyliste à fond qui n'en a que pour Kabylie et déconsidère les Aurès.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les peuplements

Message par Invité le Ven 10 Mar - 19:44:01

Pas évident de savoir quelles sources choisir, l'histoire des peuplements de l'afrique du nord semble être un sujet très polémique, encore plus que pour les autres régions.
On s'en rend bien compte en écoutant ça:


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les peuplements

Message par Invité le Ven 10 Mar - 20:46:37

Lugan "spécialiste" Afrique, Rwanda et par là-bas entre autres,

tenant de la suprématie blanche en quelques sorte malgré ses passions africaines,
veut voir la main hamite ou berbère ou de moindre carnation derrière tous évolution ou construction noire africaine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum