HeliosPolis Forum Adultes Surdoués (Hpi, Zèbres, hqi...)

Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Invité le Dim 26 Fév - 16:17:57

Bonjour,

Est-ce que vous pensez que c'est un acte d'impolitesse de ne pas chercher à satisfaire les besoins de ceux qui cherchent volontairement à vous titiller/blesser ? (c'est à dire de ne pas être touché)
Est-ce que ça peut envenimer certaines situations ?
Faut-il simuler la colère ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Izo le Dim 26 Fév - 16:36:58

Si on a un surplus d'énergie à revendre, on peut l'utiliser envers ceux qui cherchent le titillage à outrance. il est possible de s'y appliquer avec la juste distance nécessaire pour se protéger d'éventuelles atteintes.
Aussi je ne crois pas que cela soit impoli que de se soustraire à un jeu dont on pressent le caractère malsain.

avatar
Izo
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 286
Points : 302
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Vive le Dim 26 Fév - 16:39:03

ha ha trés bonne question.

Je répondrais qu'on ne peut invoquer sa propre turpitude, et que  la bienveillance s'applique aussi à soi même.
Si chacune des parties trouvent du plaisir à communiquer dans les insultes et les hurlements (en privé) pourquoi pas, tant que ça plait à tous.

Si le combat de boue se passe devant moi, et qu'on me demande rien, que tout le monde est content, je m'en fous je crois, trop consciente que les hommes sont so bizarres.

Les séances BDSM c'est comme tu veux tu choisis Wink

Et si tu le sens pas, tu es liiiiiiiiiibre de dire non. Liberté chérie, notre seule et illusoire richesse, non?


Dernière édition par Admin le Dim 26 Fév - 17:21:26, édité 1 fois
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1189
Points : 1388
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Invité le Dim 26 Fév - 17:19:16

Disons que je me demandais s'il ne faudrait pas le faire par simple politesse, sans y prendre plaisir.
Comme lorsqu'on fait semblant d'avoir senti le petit coup de poing d'un enfant, en disant "ouille, mais didonc t'es costaud toi !"
Je pense que certains en ont besoin, sinon ils se sentent impuissants et méprisés.
Mais en même temps c'est peut-être encore pire scratch

Mais ça peut permettre de désamorcer un situation, donc être bon pour soi et éviter que l'autre continue d'essayer de...
Puis je ne délire pas, j'ai vu de la part d'une des personne qui m'a inspiré l'idée que c'était ce qui était recherché. Un "ouille"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par emem le Dim 26 Fév - 17:37:17

ça peut sembler poli de faire ce qui est attendu mais ça ne l'ai pas puisque tu mens honteusement à l'autre et à toi même.
Les apparences ne sont pas vraiment sauvegardé à moins que l'autre bien sûr ne te connaisse absolument pas.
Mais faire ça de façon régulière est clairement rentré dans le jeu de l'autre et à partir de là c'est s'empêcher d'être soi mais être ce que l'autre souhaite que l'on soit d'autant plus si c'est fait consciemment. Et ça risque de fausser les prochaines rencontres.
Bref, à mon sens ce qui peut sembler adapté à court terme ne permet clairement pas d'avoir quelque chose d'apaiser par la suite, car même si sur le coup ça ne lui plait (à la personne) elle va devoir faire avec quitte à devoir recommencer et elle finira bien par abandonner.
Le seul cas ou je peut le comprendre c'est quand tu as toi même un intérêt à ce que la personne soit contente (genre c'est ton boss et tu souhaites continuer sans faire de vague)...

emem
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 45
Points : 55
Date d'inscription : 25/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Invité le Dim 26 Fév - 18:52:46

@Emem
T'as pas une once d'agressivité, alors ça va être difficile de te dire.
Imagine quelqu'un t'a blessé (que ce soit volontairement ou involontairement) et toi tu veux lui montrer qu'il t'a fait mal et ce que ça fait. Alors t'essaie d'être méchant, tu le griffes, tu tapes du pied, mais lui ça ne lui fait rien.
Il ne te laisse même pas le pouvoir de le blesser, comme si il était trop haut pour toi.
Est-ce que ça ne serait pas un peu impoli ça ?
Cette position de surplomb, je veux dire.
Alors que s'il fait semblant d'avoir mal, il se met à une taille commune.

Là il n'est pas question d'être soi, puisque l'échange est inégal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Vive le Dim 26 Fév - 19:17:46

moi ça me calme direct les gens qui font ça, j'ai envie de me coller à eux pour demander pardon d'avoir été stupide.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1189
Points : 1388
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Invité le Dim 26 Fév - 19:42:16

Ben vois le dans l'autre sens alors.

Imagine t'as blessé quelqu'un. Tu lui as dit que tu n'aimais pas les spaghettis bolognaise, et ça lui a fait mal. Alors cette personne s'énerve, elle cherche à te renvoyer la monnaie de ta pièce, et commence à critiquer sévèrement ton plat préféré.
Toi ça ne te fait rien, alors l'autre en rajoute, en essayant de trouver ton point faible, celle qui te fera comprendre sa douleur.
Et bien je me dis que la politesse, et le pragmatisme, recommanderait de lui dire "ça me fait mal que tu critiques les sushis, aïe, tu as gagné".

(mon exemple est sans doute mal choisi - on ressent mal la détresse de la personne fan de bolognaise)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par emem le Dim 26 Fév - 19:47:12

Le but de blesser l'autre me dépasse un peu. Je le fais parfois mais c'est jamais volontaire.
Mais lorsque je prends ce qui est dit comme une attaque et que ça me blesse, j'ai plutôt tendance à essayer de ne pas m'énerver car effectivement ça mène à rien.
J'essaye plutôt une autre approche, j'explique ce que je ressens (quand je pense que ça peut m'apporter qqch) pour qu'au moins que la personne sache l'effet des paroles et l'interprétation que j'en ai eu.
Généralement, j'ai exagéré les propos tenus. Et même quand ce n'est pas le cas, au final ça m'en apprend plus sur moi que sur la personne. Car si on s'énerve c'est bien parce que la personne a touché qqch qui nous tient à coeur.
Et si on est celui qui a blessé et que l'autre cherche à me blesser, je cherche plutôt à comprendre ce qu'il a compris. Quand il n'y a pas de discussion possible, je lâche l'affaire.
Je ne m'excuse pas de ce que j'ai dit mais de la façon dont ça a été pris.
Je me sens déjà assez coupable donc je passe à autre chose et je ressasse Very Happy

emem
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 45
Points : 55
Date d'inscription : 25/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Invité le Dim 26 Fév - 19:53:21

emem a écrit:
Et si on est celui qui a blessé et que l'autre cherche à me blesser, je cherche plutôt à comprendre ce qu'il a compris. Quand il n'y a pas de discussion possible, je lâche l'affaire.

Imaginons que tu sois nul en communication-médiation ou que l'autre ne veuille pas entendre, et qu'il continue de te chercher des noises... ah !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par emem le Dim 26 Fév - 19:56:28

Je parais être un connard et je passe à autre chose et je ressasse pour tenter une autre approche la prochaine fois que je vais dire quelque chose comme ça (j'en fais moins mais ça m'arrive encore que trop régulièrement)

emem
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 45
Points : 55
Date d'inscription : 25/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Invité le Dim 26 Fév - 20:00:24

scratch
Ouais.
Vu comme ça ça me semble une fausse bonne idée cette histoire de politesse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Invité le Dim 26 Fév - 21:18:29

J'ai fait un test voir si ça marche, je vous tiens informés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par emem le Dim 26 Fév - 21:41:50

/me est curieux
merci

emem
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 45
Points : 55
Date d'inscription : 25/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Invité le Lun 27 Fév - 15:49:16

Je l'ai fichtrement énervé.
Peut-être parce que j'ai dit l'inverse au final.
Je vais arrêter avec mon truc à la con.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Vivelavie le Lun 27 Fév - 19:11:59

Je voudrais qu'il vienne en plus :/. Comment on va faire ?

Vivelavie
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 81
Points : 87
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Invité le Lun 27 Fév - 22:44:16

Et bien je vais partir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Vivelavie le Lun 27 Fév - 23:33:20

Mmm non.
Je veux pas que tu partes.

Vivelavie
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 81
Points : 87
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Invité le Mer 1 Mar - 13:20:01

Tu es certaine Vlv ?
Moi j'ai un doute.
Si tu veux que je parte, il n'y aura pas de soucis de mon côté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Vivelavie le Mer 1 Mar - 13:34:12

Mais arrête donc! Non je ne veux pas. Je te lis tu m'apportes, tu apportes. Tu as une éthique. Tu es vive mais j'en fais mon affaire. J'aime tes interventions j'y trouve nourriture et matière à avancer, puis Narkyss te kiffe aussi.

Vivelavie
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 81
Points : 87
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Invité le Mer 1 Mar - 13:44:51

Wink (y'a pas de smiley bisous ici)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par ifness le Jeu 2 Mar - 0:47:23

J'arrive, je lis tout, je comprends rien.

Mais pourquoi, pour quoi donc, s'écharpent-ils ?
(Je soupçonne un problème perso, didonque!)

Ma réponse au problème premier.
Je pense qu'il est nécessaire de dire/faire/laisser aller
sa propre existence.
Quitte à le payer (cher) ensuite.

(NB C'est ce qui m'advient aujourd'hui, mais j'avais théorisé ou expérimenté la "chose" auparavant)

La politesse ne s'inscrit pas dans ce schéma.
Elle procède d'une "coutume" (je reviens de N.Calédonie) admise par tou(te)s,
et qui contribue à la paix sociale.
Elle n'est pas négociable.

Il est nécessaire de (et ça s'apprend)
-ne pas blesser l'autre
-répondre avec sérénité.

Ce fil a suivi un cours que j'abhorre.
P-ê des débâts persos ??? J'en sais rien.
Rien de clair, après le démarrage.

Je tiens à le signifier, adhérent neuf à ce site.
J'en attends autre chose que ces échanges stériles et incompréhensibles.

So Long. If.




ifness
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 74
Points : 84
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 93
Localisation : entre un pôle et un équateur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Vivelavie le Jeu 2 Mar - 1:13:25

Non non if, t'inquiète pinpin et moi on s'apprécie beaucoup, on parle etc.
Non c'est un entre un tiers et elle que ca se passe pas trop bien. J'aime bien les deux. Et elle veut lui ceder la place, moi je veux pas qu'elle parte.
C'est tout.
T'en fais pas. Tout va bien. Et le tiers n'est point en nos rangs. Et s'il les rejoint on parlera tous les trois comme des grands. Voila.

Vivelavie
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 81
Points : 87
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par ifness le Jeu 2 Mar - 1:27:48

Bien,
alors écoute , VlaV :
j'ai adhéré à ton forum parce que j'en aime bien le principe,
et parce que ça m'ouvre un champ d'expression neuf.
Et parce que tu es vivante, réactive, et dynamique.

Le reste ne m'intéresse guère.

Si un problème s'installait et que je pouvais intercéder, why not ?
Sinon : je file le parfait orateur.

Je souhaite que ce forum persiste.
Si tu désires un soutien, tu l'as.

Au bonheur de.
If.

ifness
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 74
Points : 84
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 93
Localisation : entre un pôle et un équateur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Vivelavie le Jeu 2 Mar - 2:09:55

C'est adorable de me le dire.
Je suis forte d'une expérience sur le discord. Tout s'y est toujours passé en bonne intelligence comme on dit. Parfois on a constaté des différences, certains ont créé leur aventure ailleurs. C'est naturel et il n'y a pas eu de heurts. Puis l'avantage c'est zc, finalement il y a désormais deux lieux. Donc le choix.
J'ai foi en eux. Vraiment, en ces personnes avec lesquelles j'ai sympathisé et qui me touchent pour des raisons diffèrentes à chaque fois.
Je te laisse le soin de convier lorelei que je ne connais pas du tout de façon personnelle Wink


Vivelavie
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 81
Points : 87
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Vivelavie le Jeu 2 Mar - 2:19:06

Pour en revenir au sujet :
Je dirais capacité de faire des liens logiques à partir des perceptions que chacun a de la réalité.
Autrement dit ditvon peutvraisonner intelligemment à partir de prémisses fausses

Vivelavie
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 81
Points : 87
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par ifness le Jeu 2 Mar - 2:31:06

On peut raisonner de manière totalement idiote à partir de prémisses fausses.
Faire tourner son intelligence pour rien.
Nourrir sa bêtise et sa méchanceté.
(cf le thème "politique" de ce site ??? Je n'y suis point encore allé voir.)

Les prémisses/prémices
sont un fondamental.
Les mathématiques ne le nieront point.
Ni la physique.

OK pour Lorelei, je l'invite, mais elle est délicate, cette diablesse suisse.
(Elle "fait ce que veut" -cf Rabelais- et a bien raison)

So long.

ifness
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 74
Points : 84
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 93
Localisation : entre un pôle et un équateur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Vivelavie le Jeu 2 Mar - 2:52:13

Ha ben pour le thème politique, on est trois et on sait pas... c'est tres laconique.

Vivelavie
Rose Reine
Rose Reine

Messages : 81
Points : 87
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence humanoïde, le manque de politesse (prise de hauteur)

Message par Invité le Jeu 2 Mar - 11:07:59

@Ifness
Ton incompréhension est normale, je ne sais pas si le topic est fait pour être compris par quelqu'un d'autre que par moi-même, dans le sens où j'ai besoin des autres pour alimenter ma pensée, mes idées, penser à ce que je n'ai pas vu, voir comment ma manière de percevoir la chose influe ou non.
Bref, je suis un peu autiste - et je me parle souvent à moi-même, et pour le faire j'ai besoin des autres.
Je parcours une route que je dois redécouper dans le sens inverse.
Puis je leur pose les questions que je me pose à moi-même.
Que dire ? A qui ? Pourquoi ? Qu'est-ce qui est important ? Pourquoi cette blessure ?
Ce qui est dit de l'autre, à partir de quand cela coïncide-t-il suffisamment à la réalité pour qu'il soit question de l'autre et pas de soi ?
Comment voir ce qui nous échappe ? Quelle intérêt accorder ?
Enfin bref, je suis autistique.

Puis j'ai de plus en plus de mal à remplir les mots.
Je prends la manie de définir un truc comme une chose et son inverse.
Je ne sais pas si c'est la manie du moment ou si je me décompose, avec perplexité.
Je regarde ce que les gens disent d'eux, et je ne sais pas toujours comment ils osent dire ça dans un sens ou dans l'autre.
Ça me semble parfois tellement faux. X se dit gentil, alors que je le vois pas. Y se dit méchant, alors que non.
Peut-être qu'ils ont raison, mais que ce n'est qu'un bout.
Alors des fois je teste je crois.
Puis évidemment ce qu'on dit des autres et qu'on a aussi.
Puis ce qu'on dit juste pour être compris. Parce exemple je me définis comme athée la plupart du temps, mais ça qualifie ce que je ne suis pas par rapport à la norme de ce qu'est dieu. Alors pour gagner du temps je dis que je suis "athée". Après je ne dis pas forcément la même chose à tout le monde non plus, puisqu'il faut parfois entrer dans les détails.
Est-ce que ceux qui se disent "gentil" (par exemple) le disent parce qu'ils pensent que leur gentillesse est bien celle qui correspond à la norme du groupe, ou le disent-ils par ignorance ?
A quelle point la manière dont on parle de soi à de l'importance dans la manière qu'on les autres de nous voir. Je sais par exemple qu'en général les gens aiment bien ceux qui se présentent comme fragiles et gentils. Et si on se présente comme fragile et gentil, est-ce qu'ils voient au delà ? Est-ce qu'ils interrogent l'étiquette ? A quel point faisons-nous confiance aux avis des autres ?

Donc oui, logique que tu aies lu sans savoir de quoi il est question.
Mais je n'écris pas non plus pour ton intérêt. S'il est là, tant mieux, sinon je ne pense pas que ce soit important.
Et à la fin, oui il y a eu soucis et interrogations sur la cohabitation. Je suis parfois dure et ça peut ne pas coller, je peux gêner parce que j'ai tendance à mettre le bazar.
Ce n'est bon ni pour les autres ni pour moi, parce qu'après je suis frustrée.

edit: Puis ce sont des questions qui me viennent de manière cyclique, que je relance de temps en temps.
Doliko, c'était déjà plus ou moins ça. Il en énervait certains, mais il était globalement plus ou moins bien vu il me semble, ou en tout cas il ne se faisait pas beaucoup voler dans les plumes. Peut-être que les gens l'aimaient bien parce qu'il affichait l'intention d'être gentil, même s'il était un peu foireux des fois quand même.
Et à l'inverse, si quelqu'un n'affiche pas certaines des qualités, ça peut parfois mal se passer. Mais je suis pas bien au point encore. Ça doit se jouer au niveau de la légitimité qu'on accorde au groupe, la volonté de s'intégrer à ce groupe qu'on doit valoriser scratch   (oui tout ça pour en arriver là, je suis autiste j'ai dit !)

edit2: Et puis j'ai l'habitude de ne pas développer directement, parce que sinon c'est long, un peu chiant, et ça exige beaucoup de temps, puis je ne suis même pas persuadée que ce soit la manière la plus utile pour comprendre les cheminements de la pensée.
Quelques éléments épars m'aident souvent plus à comprendre qu'un long pavé. Et il s'agit de toutes manières d'établir des connexions et des liens entre différents éléments/réalité - ça ne se fait pas vraiment avec du texte brut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum