Adultes Surdoués-rencontres HeliosPolis (Hpi, Zèbres, hqi...)

Les violences de l'amour

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les violences de l'amour

Message par Cyclopède le Jeu 2 Mar - 9:42:43

On a vite fait de tomber dans l'excès quand amourachés on se précipite vers cet autre devenu indispensable
à l'image de l'air, à l'image de l'eau.

L'amour nous arrache à nos cadres, peut nous disperser, nous electriser
parce que cet autre se met
à être plus présent à nos yeux que nous-mêmes.

Soudain nos existences ne trouvent plus à s'exprimer
qu'à travers l'être aimé.

Aimer c'est accepter une dépendance, c'est accepter de multiplier les risques.
C'est être placé sur l'orbite
d'un autre.
C'est être délogé de soi,
être entraîné par une autre gravité.

Aimer, c'est renoncer à n'être que soi, pour soi, en soi.

Aimer ne peut aller sans renoncements.
Si on renonce à renoncer
on renonce à aimer.

Et à la mesure de notre vulnérabilité
nous devenons beaux.
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 642
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Vive le Jeu 2 Mar - 22:04:06

Amour et passion
Amour Eros amour Phillia amour agape
Amitié profonde
Tendresse.

Deja c'est quoi l'amour ?
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1942
Points : 2420
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Anarkyss le Jeu 2 Mar - 22:08:49

J'aime bien aussi comme résumé : Laisser venir l'étrangeté à soi.

- Je ne puis pas jouer avec toi, dit le renard. Je ne suis pas apprivoisé.
- Ah! pardon, fit le petit prince. Mais, après réflexion, il ajouta : · Qu'est-ce que signifie " apprivoiser " ?
· Tu n'es pas d'ici, dit le renard, que cherches-tu?
· Je cherche les hommes, dit le petit prince. Qu'est ce que signifie " apprivoiser " ?
- Les hommes, dit le renard, ils ont des fusils et ils chassent. C'est bien gênant! Ils élèvent aussi des poules. C'est leur seul intérêt. Tu cherches des poules ?
- Non, dit le petit prince. Je cherche des amis. Qu'est-ce que signifie " apprivoiser " ?
- C'est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie " créer des liens... "
- Créer des liens ?
- Bien sûr, dit le renard. Tu n'es encore pour moi , qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde...
- Je commence à comprendre, dit le petit prince. Il y a une fleur... je crois qu'elle m'a apprivoisé...
- C'est possible, dit le renard. On voit sur la Terre toutes sortes de choses...
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 598
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par jolindien le Jeu 2 Mar - 22:11:49

L'amour c'est tout à la fois.
je ne mettrai pas la fleur sous cloche,
cela doit être libre une fleur.

jolindien
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 282
Points : 463
Date d'inscription : 26/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Anarkyss le Jeu 2 Mar - 22:12:58

Bien dis cowboy.
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 598
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Vive le Jeu 2 Mar - 22:16:41

Narkyss cet extrait du petit prince est si beau. Si beau cette voix pure qui raisonne dans ma tête quand je lis les mots de saint ex.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1942
Points : 2420
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par ifness le Ven 3 Mar - 0:06:14

Les filles, c'est amour pour le Petit Prince, de toute f.
Pas la peine de s'y opposer.

Bon : je dis que "Le petit prince" est un magnifique poème.
Un des plus beaux que je connaisse.
OK ?
Alors on passe à autre chose.

Mais Vive a posé des questions.
Questions qui nous parviennent des vieux gréco-latins.
Cela me plaît.
Parce qu'alors "ils" avaient tout remarqué.
Certains avaient tout partagé.

C'est quoi, l'Amour ?

(le thème est "Les violences de l'amour".
Je crois bien en effet que les violences de l'amour risquent d'occulter d'autres sentiments.
Que nous nous devons de sublimer ces violences pour en faire création.
Qu'il est dur, très dur, de s'y soustraire.
Qu'elles persistent.
Qu'il est admirable que des êtres sensibles à l'Amour -je pense à Denis Diderot, à Franz Kafka- puissent à la fois vivre leurs amours (ah ! Sophie Volland!), et créer.
Quelle libido ! Quelle énergie !)

Nous apprenons l'amour à travers nos lectures, nos histoires.
Qui apprend l'amour selon sa propre petite pauvre expérience est , oui, pauvre, léger, si léger.
(CF "L"insoutenable légèreté de l'être")

"L'Amour" est le titre d'un livre d'un philosophe allemand, récent,
que j'ai lu.
Et alors ?
Ben rien, c'était bien.


ifness
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 75
Points : 260
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 94
Localisation : entre un pôle et un équateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Vive le Ven 3 Mar - 0:25:28

Justement selon moi l'intitulé traite de la passion qui elle est déraisonnable et donc violente car excessive.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1942
Points : 2420
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par ifness le Ven 3 Mar - 0:54:38

Pas d'accord.

Tu raisonnes en termes de morale,
pas de ressenti.

La passion peut être déraisonnable, excessive,
elle a LE DROIT  d'être. Violente.

Le problème est :
quelle violence exercé-je envers l'Autre via ma passion ?

Qui que nous soyons, nous sommes sujets aux extraversions des passions.
Et très heureusement !

Qu'en faire ?
Les juguler ?
Certes non . NON.
Alors.

(Les vivre ? Les sublimer ?)
La passion existe, elle est là, prégnante, elle engloutit (tout comme le Désir).

Le moment où le Christ meurt est nommé ; "Passion".

What's that ?
I ignore it.
CF Cohen (Leonard)

ifness
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 75
Points : 260
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 94
Localisation : entre un pôle et un équateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Vive le Ven 3 Mar - 1:10:10

Dans le titre on parle d'amour violent..je sais pas ce que c'est.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1942
Points : 2420
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par ifness le Ven 3 Mar - 1:26:08

J'ai pensé immédiatement :
l'amour fait violence à notre cerveau.
(Parce que je l'ai vécu tel).

On peut aussi lire : l'amour exerce ses violences envers l'Autre.

Cela reste à définir.

On peut aussi imaginer : les violences provoquées par l'amour. Psychiques ou physiques.

Faute de précisions, nous naviguons......
Néanmoins le thème mérite d'être traité : il est bien titré.

Il ne s'agit pas d'amour violent, mais des violences de l'amour.
Je comprends : des violences infligées par le sentiment amoureux.
Et, là, je m'y retrouve.

A suivre.

ifness
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 75
Points : 260
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 94
Localisation : entre un pôle et un équateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Vive le Ven 3 Mar - 1:31:50

Mmm tu parles du manque de l'autre ?
Un amour non partagé ?
Roméo et Juliette ?
Tu parles de la femme qui a inspiré ton fil?
Les douleurs de la morsure passent elles?
Tu avais ecrit je t'aime mais tu ne le sais pas. Ca semblait actuel.
L'acide de ce sentiment ronge t il a ce point?

Si oui je m'y frotterai plus jamais.
avatar
Vive
Admin
Admin

Messages : 1942
Points : 2420
Date d'inscription : 24/02/2017

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Cyclopède le Ven 3 Mar - 9:10:40

"je dirais que lorsqu'il me toucha, l'amour prit la ressemblance d'une faux." Bienheureuse Angèle de foligno, Le livre des visions et instructions. (Traduit par Ernest Hello)
avatar
Cyclopède
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 400
Points : 642
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Anarkyss le Ven 3 Mar - 9:33:55

C'est exactement et joliment ça.

Le titre du livre me laisse songeuse mais j'irais quand même voir si je trouve la suite de ces mots sur le net.
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 598
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par jolindien le Ven 3 Mar - 9:36:10

L'amour inclusif ne peut-être violent, ni pour l'un, ni pour l'autre, d'ailleurs il n'y a même pas cet un et cet autre.
Enfin je crois comprendre pourquoi ma façon d'aimer l'autre me semblait particulière, ceci tout jeune.
Et moi dans mon incrédule naïveté lui disant qu'elle me plaisait, mais point de stratégie d'approche ou de jeu de séduction,
et ainsi le vent souffle et balaye nos petites espérances.
Je suis tombé amoureux de la féminité, cette déesse là.


jolindien
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 282
Points : 463
Date d'inscription : 26/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Anarkyss le Ven 3 Mar - 9:46:06

Je pense que la citation de chauvesouris precise bien "la rencontre". On peut parler d'une sorte de "coup de foudre". J'aimerais en parler plus, de suite impossible.
Peut-être que ce choc n'est que pour ceux qui sont "ignorant" avant cela.

Comme une faux, dans le sens du deracinement (tout s'ebranle), cette "dechirure à l'alterité"
Comme une faux, on s'arrache de la vie que l'on connaissait jusque là.

M'enfin cowboy tu dois bien savoir qu'un égo se tue et qu'il puisse souffrir.
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 598
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par jolindien le Ven 3 Mar - 10:03:40

Nous n'en finissons pas de renaitre de nos cendres, c'est un jour sans fin.
Ou une nuit sans fond.
Bien sûr je perçois la souffrance de celui qui souffre, je la sais réelle autant qu'illusoire, et je me demande juste pourquoi.

jolindien
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 282
Points : 463
Date d'inscription : 26/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Anarkyss le Ven 3 Mar - 10:05:54

Tu sais ou tu sais pas ?
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 598
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par jolindien le Ven 3 Mar - 11:38:08

Je sais (je crois savoir)qu'il prend le problème à l'envers, qu'il s'attache à la conséquence plus souvent qu'il ne délie la cause.
Comme toutes ses choses qui sont un comment pour trouver ce pourquoi.
Réelle dans notre projection collée au présent.
Illusoire car le passé nous fait et cependant il n'est plus.




jolindien
Maître des fleurs
Maître des fleurs

Messages : 282
Points : 463
Date d'inscription : 26/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Anarkyss le Ven 3 Mar - 13:58:30

jolindien a écrit:Je sais (je crois savoir)qu'il prend le problème à l'envers, qu'il s'attache à la conséquence plus souvent qu'il ne délie la cause.
Comme toutes ses choses qui sont un comment pour trouver ce pourquoi.
Réelle dans notre projection collée au présent.
Illusoire car le passé nous fait et cependant il n'est plus.



J'ai surligner tout ce que je trouvais flou et ne voyais pas.
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 598
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Anarkyss le Ven 3 Mar - 14:46:37

Je crois, et peut-être que je me trompe, que chauve souris ne parle pas ici de séduction ou de souffrance dans le couple et la passion. Il y a de ça pour tout qui débute en amour, la passion, on nous à jamais appris ce que c'était réellement.
On nous à tout simplement demander de l'ignorer, de le rejeter dans ce qui était inconscient à l'homme, inexplicable, et, on connait tous les discours qui nous dise que passion et amour son deux choses différente, que la passion ce n'est pas bien, que c'est égoïste.
Oui ça l'est, parce que l'on veut, parce qu'on désir, organiquement. Ce sont les instant ou nous sommes "déchainés" déraisonnables.
Pour moi dans tout ça il y a du bon, du très bon. l'ignorer, le rejeter comme le font chaque tradition, ce n'est pas forcement du bon sens.

Que de cultiver les tempéraments moyens, les amours tièdes, les choses qui ne gènes pas, qui ne dérange pas.

Hors c'est de ça qu'il s'agit dans ce que dis chauve souris au début du topic, l'amour c'est justement est déranger, déloger, hors de soi.
Et c'est précisément cet amour qui nous change, qui nous transforme, qui demande de nous, de nous dépasser, de dépasser nos "mauvaises pulsions", de les sublimer, de sublimer encore et de tendre au loin l'image de ce qui est aimé. Comme quelque chose qui est, désir d'amour.

Je vois la passion non pas a rejeter, mais à apprendre.

Je trouve déraisonnable de nous détourner de notre réalité.
Les plus primaires d'entre nous ne pourrons pas s'en détourner.

J'aime cette phrase "l'amour ça s’apprend"

Si il y a bien une chose des plus "spirituel" c'est l'amour.
Sans passion, plus d'amour, plus d’œuvre d'art, plus de beauté, de raffinement.

En tout cas, je garde en tête "l'amour ça s’apprend".
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 598
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Invité le Ven 3 Mar - 14:52:37

Je ne suis pas certaine qu'être délogé de soi implique la passion.

En même temps je ne suis pas certaine de ce qu'il faut entendre par passion.

@incognito
Oui Fata parle d'un amour particulier.
Je ne crois pas que cet amour soit à condamner, mais les autres non plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Anarkyss le Ven 3 Mar - 15:02:24

C'est vrai que je parlais de la passion qui nous mets "en grâce".
Après je crois qu'il est beaucoup question d'éducation, enfin compliqué comme ça.

Je crois moi qu'il soit à promouvoir.
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 598
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Invité le Ven 3 Mar - 15:04:05

D'accord, j'entendais quelque chose de douloureux dans ce terme de "passion" (à cause du titre)
Dans ce sens, oui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Anarkyss le Ven 3 Mar - 15:05:57

En gros, je pense que nous devons cultiver la "passion du beau" pour que nous puissions tendre plus loin nos "amour passionnel", qu'il y est des symboles, des images qui les propulsent plus loin.
Et non, qu'un jour, las, ils s'arrête parce que finalement... Finalement, c'est bien compliqué.
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 598
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Anarkyss le Ven 3 Mar - 15:06:43

Ben oui c'est douloureux !
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 598
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Invité le Ven 3 Mar - 15:13:01

Alors je ne pense pas qu'il faille le promouvoir outre mesure.
Ce n'est pas nécessairement le plus intense.
M'enfin les goûts et les couleurs

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Anarkyss le Ven 3 Mar - 15:14:33

Toute éducation (apprentissage) est douloureuse.
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 598
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par Anarkyss le Ven 3 Mar - 15:18:55

Comme toute douleur devrait être un apprentissage.

Je me souviens d'une fois gamine ou je suis tombé, mon genoux était tout égratigné, ça piquait et ça faisait mal.
Et bien ce jour là, j'ai appris en constatant que je ne pleurais pas, que je n'avais pas la même réaction que d'ordinaire, que la souffrance finalement "se surmontait"

Et j'étais pas peu fière et satisfaite.
Je me sentais plus "invincible".
avatar
Anarkyss
Bouquet de soleils
Bouquet de soleils

Messages : 402
Points : 598
Date d'inscription : 27/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences de l'amour

Message par ifness le Ven 3 Mar - 16:12:07

Quel bel échange !
Merci HeliosPolis.
(En plus, je kiffe ce nom grec, je suis très sensible aux allusions et créations gréco-latines.
Pas gréco-latrines, hé congg !)

Pour répondre @ Vive.

..........Je ne sais pas comment expliquer.
Il me faudrait écrire un essai, un roman, un.....
Tu dis que "l'acide" de ce sentiment "ronge".
Et que tu ne t'y frotterais plus si.

Bon, malheureusement, le temps existe, et passe.
Le temps rend flou, éloigne,
à tel point qu'on oublie au quotidien.
Mais subsistent : les apprentissages.
J'ai appris de cette femme ce qu'est aimer.
Je l'en remercie.
Chuter de ces hauteurs laisse des traces. je ne suis pas indemne.
Mais j'ai appris.
Depuis : un manque.
Non d'elle (dont j'ai dû faire le deuil)
mais de ce sentiment découvert, vécu.

Je me suis enrichi.
Et appauvri : personne n'est venu combler le vide de son absence.
Pourtant je m'ouvre (cf Bashung).....
Point d'acide.
"toute douleur" est "un apprentissage".
Je suis un apprenti, sage.

Maintenant : amour, passion.....
Ce peut être un long thème.
Un long t'aime.
Je sais qu'un amour mal mené (malmené)
peut devenir obsession, donc passion.
(La passion vécue comme obsession).

Oui, j'ai vécu, tout ça.

Quant au
"Je t'aime -mais tu ne le sais pas-"
c'est le socle de mon existence.
Puisque c'est (encore) exact en ce jour d'hui.
(Et Monsieur If rêve : se peut-il que cesse ces maudits mots dits, mots tus,
motus et bouche....)
Désir d'une bouche. Qui parle et qui aime.
Po-aime.

ifness
Coquelicot averti
Coquelicot averti

Messages : 75
Points : 260
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 94
Localisation : entre un pôle et un équateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum